Avis Jaybird Tarah 2019

4 avis d'accessoires Jaybird Tarah.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre avis.

En toutes circonstances pour une écoute excellente

Avis sélectionné
Profil du testeur : 28 ans | 1,76m | 82kg | Avancé | Le Mans
Acheté : 99€ en ligne
Conditions du test : En tous temps, Course a pied (Route et trail), Vélo ( Route et VTT), Randonnée, Ski
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés d'Outzer permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel de la part de meilleures marques afin de réaliser un test terrain détaillé. Cliquez ici pour participer vous aussi
Test Privé - Ecouteurs Jaybird Tarah

Enfin je vous livre mon test. Il accouche d’une réflexion longue et approfondie sur plusieurs activités pratiquées et répétées afin de vous donner le plus d’informations possibles.

Tout d’abord, je tiens à remercier l’équipe Outzer pour la confiance témoignée en offrant la possibilité d’effectuer un test avec du matériel de qualité comme celui ci et aussi Jaybird sans qui ça n’aurait pas été possible.

Les Jaybird Tarah sont arrivés en temps convenus par l’équipe Outzer, dans un emballage de qualité et cela démontre tout le sérieux de ce site et de son fonctionnement. Pour ce qui est du packaging Jaybird, c’est un produit qualitatif et on le sent très vite. Boite épaisse, coloris et impression de qualité. A l’ouverture de la boite, on trouve de superbes écouteurs intra-auriculaires avec différentes tailles de « bouchons » en silicone, très agréables au toucher et très agréables à porter dans l’oreille, afin que chacun puisse adapter à son oreille les écouteurs pour un confort maximum. Le changement de « bouchons » silicone s’effectue aisément et il ne semble pas fragile à la manipulation.

Les deux écouteurs sont liés par un câble siliconé légèrement antidérapant ce qui est agréable car en cas d’humidité forte (pluie ou transpiration pendant l’effort) celui ci reste en place. Un petit anneau permet de réduire l’écart entre les deux écouteurs afin de les ajuster comme on le souhaite, au cou, au menton ou autre.

Sur ce câble, se trouve le bouton essentiel au fonctionnement des écouteurs. Il permet de les allumer, de les connecter au support qui fournira les pistes audio, de gérer le son ou encore de se faire entendre lors d’un appel téléphonique. Ce bouton est très léger et ne se sent pas pendant l’effort.

A priori le micro semble être de bonne qualité puisque que personne ne m’a fait de remarque lors de mes appels passées avec.

Prise en main et fonctionnement

Pour ma part, j’utilise les Jaybird Tarah avec mon téléphone pour la course à pied (trail et route), le vélo (Route et VTT), randonnée, ski mais aussi pour aller au travail (à pied). Bref ils sont utilisables en toutes circonstances.

Pour les démarrer, rien de plus simple, un appui long sur le bouton principal (5secondes) et ils sont en marche. Un point blanc se met à clignoter. La voix dans les écouteurs confirme leur allumage et leurs connections à l’appareil lié si c’est le cas. Pour ma part j’ai fait sans l’application, rechercher via bluetooth depuis mon téléphone, jumelage et c’est parti ! Jusque la aucune difficulté rencontrée. Je démarre différents programmes de musique (IMusic, Youtube ou encore Spotify) tout fonctionne c’est impeccable.

Lors de ma seconde utilisation, j’ai souhaité jumeler ma tablette. Et ce fut quelques minutes de perdues. En effet la tablette n’a jamais réussi à détecter les écouteurs. Après avoir jumeler ceux ci avec mon téléphone pour vérifier leur état de marche, j’ai compris que s’ils étaient jumelé avec un appareil impossible de les faire se connecter à un autre appareil quel qu’il soit (autre téléphone, montre connectée, tablette, ordinateur…). Pour changer d’appareil d’écoute, il faut impérativement, faire oublier le jumelage avec l’appareil avec lequel on s’en ai servi précédemment. C’est pour moi le gros point noir… (bien qu’il soit minime, on est bien d’accord, moi qui change beaucoup d’appareil d’écoute, c’est embêtant).

Pour les éteindre, rien de plus simple, appui long sur le bouton principal, la petite lumière rouge s’allume signifiant l’extinction et la voix confirme dans les écouteurs qu’ils sont bien éteints.

Autonomie et recharge

Pour commencer sur ce sujet, des que les Jaybird Tarah sont connectés à un appareil, ils apparaissent comme tel sur le support, et le logigramme de l’état de charge de la batterie apparait permettant d’avoir une idée de la charge restante.

Le chargement s’effectue par un support à branchement spécifique à Jaybird avec une terminaison USB classique. Le support secteur USB n’est en revanche par fourni. La charge s’effectue assez rapidement.

La qualité de la charge est importante. Et c’est bien agréable, on a pas la sensation de faire que les recharger. Je n’ai pas vérifié avec exactitude l’autonomie annoncée par Jaybird mais cela me semble très correct pour les 8h annoncées. Pour ce qui est de la charge 10 minute pour une heure, je ne l’ai pas fait, je préfère faire des charges complètes afin de préserver la qualité et la durée de la batterie.

Résistance, chocs et maintien

Pour ce qui est de la résistance, il n’y absolument rien à redire. Aucun casse n’est à signaler sur ces premiers mois d’utilisation, quel que soit le sport pratiqué, mais aussi le fait qu’ils soient régulièrement à trainer dans les poches et ce malgré les ailettes de maintien qui débordent du gabarit solide des écouteurs.

Par rapport à l’humidité, parfaitement étanche, ces écouteurs intra-auriculaires permettent lorsqu’ils sont convenablement disposés de fermer complètement l’orifice de l’oreille ainsi aucune goutte d’eau ou de transpiration ne peut s’inviter au niveau du tympan et l’écoute reste la même tout au long de l’effort.

Pour ce qui du maintien et des éventuels chocs (impacts course à pied par exemple ou au ski), les écouteurs, grâce aux ailettes venant se positionner dans la conque de l’auricule, ne bougent pas. La partie silicone souple et suffisamment rigide, permet un maintien optimale tout en respectant la structure fragile de l’oreille pour un confort de grande qualité.

Les bouchons en silicone avec ailettes sont d’ailleurs facilement changeables avec 3 dimensions différentes afin de satisfaire les plus grande et les plus petites oreilles. Cela permet de pouvoir les nettoyer aisément également.

Son, qualité et ressenti

Voila le paragraphe qui intéressera surement la plupart d’entre vous et j’espère vous avoir tenu en haleine jusqu’ici.

L’écouteur intra-auriculaire pour la qualité d’écoute pure est un avantage à lui tout seul. En effet il permet d’isoler le seul son d’écoute puisque une fois positionné dans l’oreille, la partie silicone se repli sur elle même et ferme tout élément étranger à l’écoute. Ainsi des la perception des premiers sons, on peut aisément isoler chaque élément de la piste sonore. Pour la première fois depuis que je fais du sport, j’ai réussi à retrouver une qualité de son longtemps perdue. C’est un vrai plaisir d’aller faire du sport avec des écouteurs de cette qualité sonore.

Deux points sont en revanche, pour moi, négatifs. Le fait que ca soit des intra auriculaires, aucun son étranger ne pouvant se percevoir, en vélo de route, au ski, je trouve ca plus gênant et dangereux en un sens, c’est pourquoi je ne met qu’un seul écouteur et l’autre reste pendant, pour un confort et une sécurité plus importante.

Le second point concerne les impacts lors de fractionné ou d’appuis plus lourd que la normale (en descente par exemple) je trouve que cela résonne dans les écouteurs. Pas très évident a expliquer, mais pendant l’écoute on sent les impacts plus importants et le son en est altéré.

Bilan

Pour résumer ce test, les écouteurs Jaybird Tarah que j’ai pu tester afin de vous livrer cet avis sont plutôt de bonne facture voire de très bonne. Hormis les deux derniers points affectant l’écoute et le son et la connectivité à plusieurs appareils, je n’ai que des compliments à faire. Je suis très satisfait de ce produit.

Pour ce qui est du prix, bien que l’on trouve toujours ca un peu cher, je trouve que globalement vis à vis du marché et du produit, il est assez logique.

Si vous êtes à la recherche d’écouteurs de qualité sans fil bluetooth pour le sport extérieur je vous les recommandent vivement ! C’est mon partenaire de bien des aventures de tous les jours et ca peut vite devenir le vôtre !!

Pour qui ?

N'importe quel sportif à la recherche d'un produit de qualité et d'un bon son, avec un bon maintien et un bon confort
9/10

Points forts

Maintien et confort
Qualité du son
Qualité du produit (solidité)
Etanchéité
Poids

Points faibles

Son altéré en cas d'impacts forts
Connectivité à plusieurs appareils
Sécurité en baisse en cas d'utilisation sur la route ou avec du monde à proximité

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire