Avis Speedo Thinswim 2.0 2019

1 avis Speedo Thinswim 2.0.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
DDN
Par DDN

Plonge, tu sais pas qui te plongera.

Profil du testeur : 50 ans | 1,80m | 77kg | Débutant | Rochefort
Acheté : 170€ en magasin
Conditions du test : Une saison complète de nage en eau libre soit de mars à novembre, en mer, en lac et en rivière.

Points forts

Très confortable
Plus chaude qu'annoncé
Excellente qualité de fabrication
Excellente qualité du néoprène
Facile à mettre et à enlever

Points faibles

Peut être un peu chère pour une 2mm sans fioriture
(profitez-en le modèle est en fin de vie il est soldé partout)

Il était une fois mon premier triathlon...

Bon, ça fait un an que tu t'entraines avec les gosses, et tu t'es senti obligé de dire aux plus petits que le prochain tri t'inscriras comme eux. Même que ton départ est avant le leur, pour leur montrer que c'est possible et qu'avoir peur avant fait partie de la première fois de n'importe quoi. Ceci dit ils ont un peu raison de craindre de nager dans le port entre les nappes de gasoil et les poissons à trois yeux.

En gros "je vais le faire, et vous le ferez aussi". 

Et des conditions atmosphériques pas prévues.

Au mois de juin, chez moi, d'habitude il fait un bon 25 la journée et l'eau est à plus de 20. Sauf que là, trois jours avant le départ ça décolle pas du 15-18, il pleut, et l'eau est à 17. Je commence à dire à mon épouse que va me falloir une combi. "Tu fais chier le monde avec tout le matos que tu achètes, non ?" Voui, c'est vrai. "Pis ça va, quoi, tu t'entraines assez pour le faire en trifonction". Là, je suis moins sûr. C'est pas trop le 750m d'eau de port que je crains, c'est le 10' de statique avant le départ puis le 750m puis la transition version Eskimo et l'effet congélateur sur le vélo. "Quoi, 150 ou 200 balles le bout de plastique qui en plus pollue la planète, t'es dingue ?". OK, bon, je vais le faire en trifonction.

Sauvé par un collègue.

Le lendemain au boulot, je cause avec le blondinet qui fait du sport et qui me demande comment je me sens et si je suis prêt. Prêt, oui pourquoi pas. J'appréhende juste la natation sans combi. Pause. "Si j'ai bien regardé les prévisions, l'eau sera vers 17 ce week end, je vais te prêter une combi". Wouah, super sympa, merci beaucoup. Le soir même il m'amène une combi de surf 3-4mm assez confortable avec pas mal de liberté aux bras mais... Rentré à la maison pour l'essayer, elle est trop petite. Pour l'enlever, je demande à mon épouse un coup de main (elle est vraiment TROP PETITE c'te combi) et elle se retrouve à toucher le néoprène, je la vois qui change de visage. "Euh, c'est très épais, ce truc là quand même, il t'a dit qu'il fallait ça ton collègue ?". "17°, c'est frais, aussi". Quelques minutes plus tard... "Va t'en acheter une".

Quand tu sais pas où aller acheter un truc parce que tu débutes, tu vas évidemment chez Auchan Sport.

Rayon natation en eau libre puis rayon triathlon la veille du plus gros tri de la région dans le magasin de la ville où il se déroule, y'a plus grand chose. Il reste deux Dare2tri effet bouée sur les cuisses, une XS et une 3XL. Il reste des Nabaiji OWS 500 et OWS 900 qu'ont l'air pas mal et une seule Speedo Thinswim taille L. J'essaie tout ça et pas d'hésitation la Speedo est de très loin la plus confortable, la plus adaptée à ma morphologie, la plus facile à mettre et à enlever.

J'ai nagé en combi pour la première fois de ma vie la veille de mon premier triathlon.

Tout ce qu'il faut pas faire, quoi. Comme toujours la première fois que tu rentres dans l'eau en wetsuit la sensation du néoprène qui s'imbibe d'eau est étrange. J'ai frisquet, faut dire que l'eau est à 16, un peu plus froide que le minimum de 18 recommandé par le fabricant. Et j'ai un simple bonnet en silicone (remplacé depuis par une cagoule néoprène), pas de chaussons, pas de gants - et finalement pour la petite distance que j'ai faite ce jour là je n'ai eu besoin de rien d'autre que la combi : elle flotte pas mal même à l'arrêt, elle est confortable et je suis très à l'aise dedans, ça devrait le faire pour demain.

Premier triathlon : 17° dans un port maritime.

Je ne vous raconterai pas la noyade baffesque que fut la course du lendemain, juste qu'aucun de ceux qui avaient pris le départ en trifonction sans combi n'a fini la natation.

Flottaison très correcte, isolation du froid suffisante alors que l'eau est en dessous de la température recommandée, ablation rapide avec rien qui gêne lors de T1 : un sans faute. Au passage, comme il ne m'est pas poussé un troisième bras en sortie du bains d'hydrocarbures et de métaux lourds qu'est le susdit port maritime, je lui donne une bonne note de protection psychologique anti-pollution.

Quelques mots sur le néoprène.

Outre l'épaisseur du matériau, sa qualité joue un grand rôle dans le confort et l'isolation thermique d'après ce qu'il y a écrit partout. Ce que j'ai pu constater avec le Yamamoto qui constitue cette Thinswim c'est que le confort perçu à l'immersion est nettement meilleur par rapport à une combi Aptonia au néoprène sans marque. C'était moins frappant quand je me suis mis à nager mais une fois que je suis parti vu mon niveau j'ai tellement besoin d'être concentré sur mon mouvement que j'ai du mal à percevoir le reste.

Saison d'eau libre.

D'abord soyons très clairs, sauf quand la combi est interdite en course par une eau à plus de 24° je la mets tout le temps. D'une je suis frileux donc j'ai facilement froid. Deux je suis peureux donc avoir une armure en néoprène me rassure. Trois je nage aussi bien qu'un Boeing 747 donc la flottaison même modérée comme sur une 2mm m'est toujours utile.

La saison c'était deux autres triathlons (un S et un combiné S/XS), deux swimrun improvisés avec les enfants et environ 20 sessions en mer, en lac et en rivière, la dernière dans la retenue de Marennes fin octobre dans une eau un brin agitée à 16° avec ma fille qui testait la sienne (une Orca Opensquad) pour la première fois.

L'enfilage est très aisé, je n'ai jamais besoin des trucs habituels type sac plastique autour des pieds ou des mains, j'utilise simplement un corps gras végétal sur les avant bras pour faciliter le retrait en course et youpla ça se pèle tout seul. De toutes façons j'ai tellement la tête qui tourne en sortant de l'eau que je finis en général l'effeuillage assis par terre. La ficelle de la fermeture éclair est assez longue et de bonne qualité et l'extrémité peut se fixer en bas du dos avec un velcro (même si je vous conseille de la fixer sur celui en bas du cou pour simplifier son ablation à T1). La fermeture elle même coulisse bien et n'a pas bougé au long des utilisations.

Concernant les irritations notées par certains utilisateurs au niveau du cou, elles sont facilement prévenues par une grosse couche de gras végétal posée avant de commencer à nager. Mes distances et temps maximaux actuels sont à 2000 m en nage continue et une heure en entrainement technique, pas d'irritation pour moi. J'ai également lu que les coutures pouvaient êtres gênantes au niveau des bras, je ne ressens rien de tel.

J'ai pu essayer rapidement une Zoot Wave deux fois plus chère et si la plus grande flottabilité est perceptible en statique, le confort m'a paru le même et je n'ai pas perçu ni pu mesurer de différence de vitesse ni de fatigue en nageant une session - mais c'est peut être perceptible pour un nageur qui cale une distance IronMan à tous les entrainements.

En fin de saison elle est comme neuve avec des rinçages à l'eau réguliers et une manipulation douce à l'entrainement et un brin moins douce en course.

Final words, bro.

J'en suis très satisfait et le rapport qualité-prix me semble très honnête pour un triathlète débutant ou intermédiaire jusqu'au M. La qualité du néoprène Yamamoto n'est plus à démontrer et les finitions de cette Thinswim sont très honorables. Si vous la trouvez en promo ou d'occase à 80 balles comme elle a été un moment sur le site de Speedo, alors là ça devient de loin le meilleur du marché.

Bon, jaune et noir ça fait un peu coléoptère, mais qui n'a pas l'air ridicule en combi ?

Pour qui ?

Pour nager en eau libre jusqu'à 16° quand on a juste assez de technique pour se passer de bouée aux jambes
9/10

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire