Avis Speedo Tuba frontal rouge 2019

1 avis Speedo Tuba frontal rouge.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
DDN
Par DDN

Le seul accessoire indispensable pour les débutants en crawl

Avis sélectionné
Profil du testeur : 50 ans | 1,80m | 77kg | Débutant | Rochefort
Acheté : 15€ en magasin
Conditions du test : Un hiver à regarder le fond de la piscine

Points forts

Répond presque parfaitement au cahier des charges d'un tuba frontal

Points faibles

Pas facile à démonter
Cher quand il n'est pas en promo
Rouge Ferrari, ça fait désordre quand on nage le 100m en 2'30 (y'a pas tous les choix de couleurs de chez Ylon-A)
Soupape d'évacuation de l'air inférieure inutile et potentiellement fragile

Tu débutes en triathlon alors comme tous tes copains tu vadalapiscine pour t'entrainer à avoir l'air moins ridicule en course, en eau libre en général, et surtout dans la joyeuse fêtàlabaffe qu'est le départ d'un tri.

Comme tout le monde, t'as foule de conseils.

Et tu finis, comme (presque) tout le monde par avoir l'air d'un cosmonaute avec tous les accessoires que tes potes (et parfois même l'entraineur de ton club) t'ont dit d'utiliser :

- Un pull buoy : t'façons, tu nages tout le temps en combi dare2tri, avec 5mm de néoprène sur la cellulite des cuisses c'est comme d'avoir une bouée

- Un élastique à chevilles : l'accessoire indispensable pour jouer au clone de parrain de la mafia en disgrâce qui coule au ralenti vers le fond dans un film de gangsters des 70s

- Des plaquettes : après tout en tridattelon c'est mieux si t'as l'air balaise du haut. En plus ça te donne une occasion unique de choper une bonne vieille tendinite d'épaule dont tu vas mettre des mois à te remettre, une bonne excuse pour ne pas faire le L que t'avais prévu pour dans deux ans

- Des palmes : vu que t'es cycliste à l'origine t'as des grosses guibolles qui poussent la water mégafort pour avancer vitesse offshore

- Une paire de lunettes hydrodynamiques : t'as remarqué cette passion des triathlètes pour tout ce qui est profilé ?

Remarque, comme ça t'as enfin une raison pour t'acheter un beau sac de transition IronMan d'occase (= tout ranger dedans), faut bien des trucs pour se motiver. Et tu te retrouves à ne jamais t'entrainer en nage complète de base, celle que tu vas utiliser toute la saison d'été sur tes premiers tri.

Je connais tout ça, je suis passé par là, et je compatis.

Un jour, dans ton parcours, tu vas finir par rencontrer des entraineurs ou des tridaltètes qui eux sont nageurs à l'origine. Et la plupart d'entre eux vont te casser le moral. Tout ce que t'as acheté sert à rien ou pas grand chose et ce que tu dois travailler c'est ta technique de nage, ta glisse et pour ça t'as besoin d'à peu près rien. Sauf de l'envie de passer des plombes à regarder le fond de la piscine en te concentrant sur ton travail de bras et ta respiration. Sayé, je suis mort d'ennui rien que d'y penser.

L'à peu près rien, c'est un tuba frontal.

Cet objet, qui reste optionnel*, a de nombreux avantages :

- Il te permet de te concentrer vraiment sur ton travail de bras : t'as du mal à faire 25m en rattrapé sans t'étouffer ? C'est la solution. T'as du mal à faire tous les éducatifs sans boire tellement la tasse que t'as envie de pisser au bout de 500m ? C'est la solution. T'as du mal avec le concept "grande extension des bras, roulis latéral" ? C'est aussi la solution. Puisque tu n'as plus besoin de te concentrer sur ne pas mourir asphyxié, tu peux enfin te concentrer sur le reste ! Il te faudra 2-3 séances de travail centré sur la respiration (cf. plus bas), et tu pourras enfin travailler correctement tes appuis, ta façon d'entrer tes mains dans l'eau, la position de tes doigts patrosserrée-patroécartée, et faire tous les éducatifs super compliqués que tu veux avant d'essayer de les faire en nage complète.

- Il t'aide à rester horizontal dans l'eau : comme le déséquilibre latéral lié à la respiration disparait, il est plus facile de prendre conscience de sa propre horizontalité, la meilleure amie de la glisse donc de la nage sans effort.

- Il t'oblige à avoir la tête dans la bonne position c'est à dire à regarder le fond du bassin, légèrement en avant de toi. Tout simplement parce que sa forme est conçue pour que ce soit la position dans laquelle c'est le plus confortable de nager.

- Il t'aide à apprendre la respiration inversée. Incroyable mais vrai. Il est aussi facile de l'apprendre en faisant du sous l'eau statique, mais c'est beaucoup moins motivant qu'avec un tuba où tu le fais en nageant. Au lieu de fastidieuses parties de descend / remonte en travaillant la respiration, tu nages deux séances complètes avec le tuba et la mécanique "aspire vite fait par la bouche, souffle lentement par le nez" va devenir claire et avec un peu de temps automatique, facilitant considérablement ton apprentissage de la respiration en crawl complet quand tu vas progresser.

Cahier des charges du tuba frontal parfait, et compliance du Speedo à celui-ci.

- L'objet doit être confortable, c'est sa qualité première : vu que tu vas la ou les première(s) saison(s) d'hiver passer beaucoup de temps avec, il faut que l'appui frontal soit étendu, la sangle de serrage large et adhérente, l'embout buccal agréable, et la forme profilée pour ne pas générer de vibrations désagréables lors de la nage. Ce dernier point est parfait sur le Speedo, aucune vibration parasite, je ne sens même pas qu'il provoque une quelconque résistance. Pour le reste question de morphologie mais sur moi il va super bien : je ne sens pas l'appui frontal même après plus de 45' de nage continue, la sangle de serrage ne bronche pas et n'a besoin que d'un serrage léger pour rester en place, l'embout buccal est bien adapté. Un sans faute.

- L'objet doit être facile à mettre et à enlever : normal, tu vas passer ton temps à faire ça. 50m d'éducatif avec tuba pour travailler un truc, 50m du même éducatif sans tuba ou / puis 50m de nage complète sans tuba en essayant de garder le même truc. Le Speedo possède deux boutons au niveau de la partie frontale permettant d'enlever facilement la sangle en la débloquant, y compris si t'as un truc comme une queue de cheval sous ton bonnet (et je vous ai entendu penser, messieurs, que vous avez cette partie dans le maillot et non dans le bonnet, je ne vous félicite pas). Le système de serrage à crans avec une sangle de rappel est pratique et efficace.

- L'objet doit remplir ses fonctions éducatives : permettre de respirer facilement et de mettre la tête dans la bonne position. Là aussi : parfait. Le diamètre est idéal pour une respiration sans résistance, ma position naturelle une fois le tuba en place est exactement la bonne. Si vous éprouvez des difficultés à être sûr.e que votre tête est au bon endroit, l'idée est que votre menton soit à environ une main et demie de la jonction entre vos clavicules et votre regard spontanément vertical vers le fond du bassin. Et au pire faites plusieurs essais de position, vous finirez par sentir celle qui vous convient. Au passage, la forme incurvée vers l'arrière du Speedo évite les entrées d'eau intempestives dans le tuba quand les lignes d'eau sont un peu surchargées.

- L'objet doit être solide et le plus simple possible  vu que tu vas le trimballer beaucoup. C'est le premier bémol de ce modèle. La soupape d'évacuation d'air vers le bas supposée utile pour la culbute ne sert absolument à rien sauf à mettre de la complexité et de la fragilité dans un objet par ailleurs simple et robuste.

- L'objet doit être facile à transporter  vu que tu vas toujours le trimballer beaucoup. C'est le deuxième bémol de ce modèle, comme la fixation du tuba à son appui frontal est difficile à enlever, tu vas le transporter monté et il prend un peu de place. Remarque vu que t'as tout enlevé, tu savais plus quoi foutre de toute la place qu'il y a dans ton sac "anything is possible", maintenant tu sais.

Et le mot de la fin...

Si t'es triathlète depuis 15 ans, que tu boucles sans problème l'IM de Nice en moins de 9h30, tout ce que je viens d'écrire a dû bien te faire rigoler. 

Mais si tu es triathlète depuis 20 minutes et que tu débutes après 40 ans, va t'acheter ce truc, il est en promo chez D4.

*les 10-13 ans de l'école de tri de chez moi s'entrainent avec absolument rien comme matériel, et aucun d'entre eux n'est en dessus de 1'45 au 100m

Pour qui ?

Pour tous les triathlètes débutants qui ne sont pas nageurs à l'origine
9/10

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire