Avis Speedo Lunettes Biofuse

1 avis Speedo Lunettes Biofuse.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
DDN
Par DDN

Le confort dans le brouillard

Avis sélectionné
Profil du testeur : 50 ans | 1,80m | 77kg | Débutant | Rochefort
Acheté : 15€ en magasin
Conditions du test : Un an en conditions normales de triathlète amateur moyen

Points forts

Robustes et confortables

Points faibles

Brumeuses

Toujours dans la série "les tests pour triathlète débutant", après le tuba frontal, les plaquettes et avant la combinaison d'eau libre, voici mes lunettes favorites.

J'en ai acheté une première paire pour nager en piscine le premier hiver.

Bleues et transparentes à verres clairs, comble de l'élégance elles sont assorties à mon aquashort Placement de la même marque, même nuance de bleu. Pas très important mais quand même.

J'ai fait mes premières longueurs de noyade asynchrone avec, j'en garde un souvenir humide, chloré et vomitoire.

Le système d'appui sur le visage est très adapté au mien, d'ailleurs c'est comme ça que je les ai choisies chez D4 au départ : j'ai essayé tous les modèles et pris celui qui m'allait le mieux. L'impression en conditions sèches s'est confirmée underwater, aucune entrée d'eau malvenue même avec un serrage minimal, un appui très tolérable jusqu'à 1h30 (après je sors de l'eau les pieds devant). Le système de sangle est bien conçu, facile à serrer / desserrer avec des boutons poussoir sur le côté.

Les verres clairs, c'est achte'bien à la piscine en hiver, ça évite l'effet "je suis un rocker, je vois tout en noir", et ça permet de causer avec les copains pour faire de la récup sans en avoir l'air, le tout sans enlever les lunettes ni être malpoli.

Je suppose qu'elles ne sont pas aussi hydrodynamiques que des modèles de type suédois ou des modèles compétition, mais le grand champ de vision et le confort valent largement les quelques micronièmes de secondes que ça me ferait gagner si je savais nager correctement.

Le gros inconvénient de ces lunettes, c'est la buée. Au bout de 10-15' je me crois dans Fog sauf qu'hélas je ne peux pas voir Jamie Lee Curtis à deux mètres because le susdit épais brouillard. Je passe le reste de la séance à m'arrêter tous les 100m pour enlever la buée. Ou c'est pour reprendre mon souffle, peut être. Bizarrement en eau libre ça ne me gêne pas, sans doute parce que les endroits où je nage sont tellement vaseux et troubles que je n'y verrais rien de toutes façons.

J'en ai acheté une deuxième paire parce qu'elles étaient pas chères sur le coincoin et que je pensais que je prendrais du soleil plein les mirettes en eau libre l'été.

Noires et rouges à verres noirs, elles étaient pas chères mais elles sont pourries, on croirait qu'elles ont servi pendant trois traversées de l'Atlantique. Les verres sont rayées, pas au point qu'elles soient inutilisables mais c'est juste. Le plastique a été rigidifié par les séjours prolongés dans l'eau / le chlore / le sel ou je ne sais quoi, pourtant elles restent bien confortables : comme quoi, elles sont solides. Le traitement antibuée doit être parti depuis longtemps mais je ne sens pas la différence du tout avec les autres où il est supposé être toujours là, donc c'est Fog aussi, mais version Ray-Ban. J'ai fait tous mes triathlons de la saison 2019 avec cette paire, dont deux sous un gros soleil bien haut à 2h de l'après midi (sont dingues les organisateurs), sans jamais être gêné par la luminosité. Le champ de vision est optimal, un point important quand on doit se repérer pour faire à peu près la distance prévue au milieu du bordel ambiant si comme moi vous êtes dans le gros du paquet des triathlètes moyens / médiocres. Et si je les perds, je les casse, je les raye, je prends des baffes avec : dans l'état qu'elles sont je m'en fous, je rachète les mêmes neuves. Je les adore.

J'ai acheté une paire de Zoggs Predator polarisées qui valent un rein.

Parce que j'en avais marre de la buée, et aussi parce que je les trouvais trop top belles sur la gonzesse qui nage dans la ligne d' à côté le lundi soir et qui me met un genre de 15 secondes au 100m toutes les semaines (pas la gonzesse, hein, les lunettes).

En gros, c'est cher, prétentieux et plutôt nul, test ici. Et la même gonzesse continue de me semer avec la même facilité, comme quoi le matos il nage pas à ta place. 

Et j'en ai trouvé une troisième paire par terre. Vu la quantité de trucs que j'ai déjà perdu à la piscine depuis le peu de temps que je nage, je me suis dit que j'allais les garder.

Toutes noires à verres mirror comme des RB Aviator, vues de loin elles sont moins pourries que la paire précédente. Mais vues de près les verres on dirait le miroir magique de la belle-mère de Blanche Neige après une grosse colère d'Icelle et un petit nettoyage à la paille de fer. Le mirror, je suis pas convaincu. Peut être que c'est lié à l'usure des verres sur cette paire mais je ne trouve pas que ça apporte quoi que ce soit par rapport aux verres noirs qui sont bien rayés aussi sur l'autre paire - et j'ai essayé des D4 du même genre, pas mieux. De mes trois paires, c'est celle que j'aime le moins, je vais finir par les ramener à l'accueil de la piscine.

J'ai testé tout ça intensivement pendant presque deux ans et le bilan est positivement brumeux.

A raison d'au moins deux heures de piscine l'hiver et de trois heures d'eau libre à partir de mars, avec trois triathlons dans la saison : elles m'ont bien servi. La paire bleue et transparente à verres clairs est toujours vaillante même si on voit qu'elle ne sort pas de la boite, la paire noire et rouge à verres noirs et la mirror ont survécu à ce que leur ont infligé leurs propriétaires précédents et je n'en suis pas encore venu à bout.

Les systèmes de réglage sont toujours fonctionnels, le serrage toujours confortable et la buée arrive toujours après 15' puis se stabilise et reste acceptable. Je ne suis pas emballé par les verres miroir, mais ce n'est pas spécifique au modèle Speedo.

Au total, pour des lunettes à 20 balles trouvables facilement à 15 en promo et à moins de 5 d'occase elles font le job. Elles sont en tout cas aussi bien que des modèles deux fois plus chers avec plein de falbalas qui ne servent à rien.

Pour qui ?

Pour tous ceux qui nagent en dehors d'une piscine et les fans de John Carpenter

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire