Avis Michael Phelps Plaquettes de natation 2018

1 avis Michael Phelps Plaquettes de natation.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
DDN
Par DDN

Un ami qui ne vous veut pas que du bien

Avis sélectionné
Profil du testeur : 50 ans | 1,80m | 77kg | Rochefort
Acheté : 15€ en magasin
Conditions du test : 6 mois, eau libre et piscine.

Points forts

Grandes mais très trouées = adaptées au travail technique et pas seulement au renforcement musculaire
Tiennent très bien en place
Pas de crampe, pas de point d'appui désagréable

Points faibles

Coulent
Ca reste des plaquettes : à utiliser avec modération
Inutilsables pour le swimrun

Dans la série les tests pour les triathlètes débutants, après le tuba frontal j'ai l'honneur de vous présenter les (peut être) moins mauvaises plaquettes du marché.

Meet Michael Phelps

MP, c'est le gars des superlatifs. Le sportif le plus titré et le plus médaillé de l'histoire des Jeux olympiques, le nageur le plus titré de l'histoire des championnats du monde de natation, le plus beau, le plus mieux amerloque, bref.

Et maintenant, il a son nom associé à une marque de matos et c'est la marque française aqualung / aquasphere qui fabrique.

Elles sont belles, mes plaquettes, elles sont grandes

C'est vrai, quoi, elles sont grandes (mais alors pétard de fichu bon sang de GRANDES, genre les mains du BGG quoi), elles sont fluo et y'a MP d'écrit dessus. Alors je les essaie dans la cuisine, oui je sais c'est toujours là que je teste tout le matos en statique ; j'aime bien, ça sent bon, y'a mon épouse pas loin, bref.

Sur les mimines

Excellent système de fixation, un peu difficile à mettre quand elles sont sèches mais parfait dans l'eau, aucune glisse ni arrachage intempestif. Elles sont vraiment volumineuses, j'ai des L qui sont adaptées à ma main d'après le fabricant alors j'imagine que c'est volontaire et je vais y revenir. Y'a plein de trous dedans, donc elles sont légères et ça aussi je vais y revenir. La forme est confortable dans la paume avec une sorte de bosse qui permet de les caler dedans.

Dans l'eau

La tenue est impeccable sur mes mains, point barre. Aucun décroché dans aucune circonstance en 6 mois de nage en mer en conditions plates, en lac et en piscine. Au passage, en mer je n'utilise pas de plaquettes quand le temps est même seulement moyen parce que j'ai la trouille de me retrouver en difficulté sans pouvoir utiliser mes mains pour m'en sortir.

La sangle qui passe autour du majeur ne me blesse pas, un défaut que j'ai souvent rencontré avec d'autres modèles, et je n'ai pas de crampes de la paume de la main non plus, est-ce en raison de la forme arrondie de la plaquette au niveau de son appui ou du fait que je nage plus détendu qu'avant ? C'est une bonne question.

Elles sont gryuérisantes comme je disais plus haut, ce qui va me donner un peu l'occase de parler des plaquettes en tant que telles.

L'idée de départ du dispositif, c'est d'augmenter la surface d'appui pour faire du renforcement musculaire* sur une partie d'une séance consacrée à la technique. En réalité, chez plein de nageurs débutants (surtout des triathlètes et des pratiquants de swimrun je dois bien le dire) c'est utilisé pour donner l'illusion à celui qui n'a pas de technique qu'il nage vite et donc bien. Comme c'est grisant d'aller vite sans avoir besoin de faire tous les éducatifs barbant qu'il faut se taper les premiers mois, ça devient vite difficile et démotivant de nager sans. Donc on passe souvent d'une utilisation ponctuelle dans une petite partie de la séance à une utilisation continue sur plusieurs semaines = tendinites d'épaule (comme si t'avais besoin de ça pour en avoir) et défauts d'acquisition de technique ou pire acquisitions techniques faites pour la nage avec plaquettes (à désapprendre ensuite). Plus les plaquettes sont grandes et pleines, plus elles offrent de résistance donc de propulsion et plus les risques évoqués juste avant sont importants. On rajoute le pull-buoy parce que "de t'façons je nage toujours en combi, d'abord" et on a la recette pour ne jamais progresser.

Ces plaquettes sont grandes, mais constellées de trous donc l'effet de propulsion est moins marqué qu'avec des plaquettes classiques. En plus leur forme "type main" permet de travailler correctement les appuis, en forçant à garder les doigts un peu écartés en pression sur les zones pleines. Leur longueur oblige à bien garder le bras tendu pour les laisser à plat lors de la propulsion envoyée par l'autre bras, sinon elles vrillent sous l'eau et vous démontent le poignet. On peut aussi les utiliser en position inversée pour mimer un appui principal au poignet et apprendre à engager fort l'épaule pour augmenter la puissance. Pour résumer, utilisées avec parcimonie elles contribuent un peu à apprendre une meilleure glisse et à travailler plus précisément les appuis. Elles complètent le tuba frontal et je les utilise rarement avec un pull-buoy.

Pour le swimrun, vraiment elles sont TROP GRANDES quoi. Impossible pour moi de courir avec sans me taper partout.

Elles ont un défaut quand même : elles coulent. Ceci dit, vu comme elles sont solidement fixées une fois en place, il ne m'est jamais arrivé de les perdre accidentellement.

In a nutshell

Vous l'aurez compris, ces plaquettes sont plutôt bien, pour des plaquettes. C'est plutôt le concept en lui même qu'il convient d'utiliser avec retenue, peu de temps, pas tout le temps, sous peine de défauts techniques et de blessures.

Au fait, je vous ai dit comme elles sont GRANDES ?



* il existe aussi quelques modèles avec appui principal sur le poignet et l'avant bras dites "éducatives" utilisées pour apprendre la technique correcte quand on nage sans elles. Modèle D4, modèle MP. Comment un objet peut permettre d'apprendre une technique où l'objectif est justement de se passer de l'objet me dépasse un peu, mais bon.

Pour qui ?

Pour ceux qui intègrent les plaquettes dans un entrainement varié
8/10

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire