Avis Petzl Grigri 2022

12 avis Petzl Grigri.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,5/10
Ritchi974

Un système d'assurage fiable et robuste

Avis sélectionné
Profil du testeur : 31 ans | 1,80m | 70kg | Avancé
Conditions du test : En montagne en condition sèche
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés d'Outzer permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel de la part de meilleures marques afin de réaliser un test terrain détaillé. Cliquez ici pour participer vous aussi
Assureur Petzl Grigri

Points forts

Fiabilité
Robustesse
Confort à l'usage

Points faibles

Moins polyvalent en grande voie


Je tiens tout d’abord à remercier Outzer et Petzl de m’avoir sélectionné pour tester le Grigri. C’est un assureur à freinage assisté pour l’escalade principalement en couenne. Il est compatible avec des cordes de 8.5 mm à 11 mm. Je l’ai principalement testé en couenne sur les falaises du sud, les calanques et la Sainte Victoire pendant environ 2 mois et demi avec des cordes allant 9.5 mm à 10.5mm.


Caractéristiques :

Poids : 175 g

Matière : flasques en aluminium, patin de freinage, came et plaque de renfort en acier inoxydable, poignée en nylon renforcé

Diamètre de corde : corde à simple de 8,5 à 11 mm

Usage : Utile en falaise ou en salle principalement en couenne


Système de blocage :

  • En moulinette : À la montée, l’assurage est très simple et fluide, il suffit de ravaler la corde, c’est très bien pour les débutants qui ne maitrisent pas toujours bien les techniques d’assurage. A la descente, il suffit de tirer progressivement sur la poignée pour faire descendre le grimpeur, je trouve que la vitesse de descente n’est pas toujours facile à régler, c’est souvent un poil trop rapide ou un poil trop lent.


  • En tête: Pour le grimpeur, je trouve que c’est beaucoup plus rassurant de grimper en tête quand l’assureur à un grigri, surtout quand c’est un débutant ou une personne que l’on connaît à peine, cela permet de grimper sereinement et faire des voies un peu plus dures. En général avec un reverso, je faisais des voies plutôt faciles avec un assureur débutant et maintenant je me permets de faire des voies plus dures.


  • Pour l’assureur, je savais qu’il n’était pas toujours évident de donner du mou rapidement, il y a la technique où on peut bloquer la came pour empêcher le verrouillage (pas toujours recommandé) mais au final j’ai tout simplement fait entrer le mou d’une main et tirer progressivement de l’autre, en anticipant un peu, on arrive à donner du mou même avec des cordes d’épaisseur 10.5mm. Par rapport à d’autres marques qui ont des modèles équivalents, je trouve qu’il est un peu plus facile de donner du mou et que le grigri bloque moins à tort. De plus, lorsque que le grimpeur est pris sec pour se reposer dans la voie, le grigri permet de bloquer plus facilement que le reverso et c’est globalement plus confortable.


  • En rappel: il est également possible d’utiliser le grigri en rappel si on descend sur un seul brin, mais je ne le trouve pas pratique pour cet usage car il faut gérer le machard et le grigri, globalement la descente est moins bien maitrisée qu’avec un reverso.

Le grigri est idéal pour faire de la couenne mais il est moins polyvalent qu’un reverso en grande voie pour diverses raisons (assurage au relais, rappel, uniquement sur corde simple, …).

Le grigri est fait de matériau qui le rende robuste et fiable, la qualité est au rendez-vous. Concernant le poids, celui-reste raisonnable avec environ 180 g, un poids quasi identique que la concurrence, il reste cependant plus lourd qu’un reverso.

Conclusion :

C’est le système d'assurage idéal pour faire de la couenne, il est hyper pratique, facile à utiliser et rassurant pour tout le monde, ce n’est pas pour rien que c’est la référence dans ce domaine, maintenant quand je vais faire de la couenne, je le prends à chaque fois. 

Pour qui ?

Tous les grimpeurs en couenne débutant et confirmé

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire