Avis Petzl Grigri 2022

12 avis Petzl Grigri.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,5/10
Frederi

Si tu as un problème, lâche tout, il s'occupe du reste!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 44 ans | m | Avancé | Voreppe
Conditions du test : Pas sous la pluie, sinon ça glisse :) Utilisé en salle et en école d'escalade. Sur cordes neuves et usées, de 9.8 à 10.5mm.
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés d'Outzer permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel de la part de meilleures marques afin de réaliser un test terrain détaillé. Cliquez ici pour participer vous aussi
Assureur Petzl Grigri

Points forts

Mise en sécurité, même avec des débutants.
Facilité d'utilisation, s'adapte à la plupart des situations.

Points faibles

Un peu plus lourd et encombrant qu'un huit ou un Reverso.
Demande une petite prise en main pour bien gérer la descente (mais c'est surtout une question de confort)

Alors, j'ai un Grigri depuis qu'ils existent... quelque part dans les années 90.

Je le trouvait pratique pour faire assurer des débutants et rester en sécurité. Mais la difficulté pour donner du mou, ainsi que le contrôle de la vitesse en descente (moulinette) m'ont toujours dissuadé de l'utiliser pour moi-même. Mais, j'en ai toujours un au fond du sac. Pour être transparent, je grimpe depuis plus de trente ans, j'ai utilisé divers appareils (huit, plaquette Newalp, Reverso, Grigri etc.).

Revenons en 2022, je reçois un tout nouveau modèle, grâce à Outzer et Petzl, dans le cadre des tests privés. Cela tombe bien, la saison reprend, je dois grimper avec ma fille qui fait de l'escalade dans le cadre du lycée.

Première bonne nouvelle, le nouveau Grigri est plus petit que l'ancien. Certes pas de manière incroyable, il faut encore faire passer la corde dedans tout de même :). Il est aussi plus léger, et de manière assez notable. Je trouve qu'on peut désormais le porter sur un baudrier de manière continue sans se sentir comme un bovin dans les alpes.

Comme je suis bon élève, j'ai même relu le manuel, histoire de voir les bonnes méthodes de prise en main et vérifier les astuces possibles. Après cela, direction les essais sur le terrain. J'ai donc testé le petit nouveau en extérieur et intérieur, avec des grimpeurs plus légers que moi, aussi bien assurant en tête qu'en second, et aussi en tant que grimpeur assuré par mes enfants (adolescents tout de même). Nous avons testé avec une corde neuve de 9,8mm et une corde posée de manière permanente en salle (donc je dirais 10.5 et franchement usée).

Le bilan est très positif! Il m'a fallu un peu de temps pour prendre le rythme, mais on assure en tout confort, sereinement. Peu de blocages intempestifs une fois qu'on a pris le coup.Je n'ai même pas eu à utiliser la petite astuce de blocage de la came pour donner du mou.

Pour assurer un premier, donc, ça se passe tranquillement, la corde coulisse quand il faut, et le Grigri se bloque quand il faut aussi. Il faut admettre que ça reste un grand confort de savoir qu'il va bloquer en cas de souci, surtout avec une corde fine et neuve sur laquelle un appareil plus classique va demander un bon contrôle manuel.

Pour assurer un second, rien de nouveau, c'est fait pour et ça se passe très bien.

Pour la descente, il faut prendre le coup de gérer le freinage avec la poignée. Celle-ci a bien évolué depuis le premier modèle et le système de freinage progressif demande un temps d'adaptation. Une fois que ce pas est passé,tout roule.

Et en tant que passager, je me suis senti en sécurité à la montée, mes assureurs n'avaient visiblement pas de problème à me donner du mou quand il fallait. Et à la descente, les premières fois restent un peu "secouantes", mais ils ont aussi vite pris le bon rythme et tout s'est bien passé.


Au final, je suis super satisfait. Le Grigri est passé d'un outil que je n'utilisais qu'avec des débutants pour me faire assurer, et sans grand confort à la descente (parfois même je préférais faire un rappel plutôt que de me faire descendre avec un Grigri...), à un outil que je pense utiliser comme appareil principal, au moins autant que mon Reverso actuel.

Pour qui ?

A tout le monde en école d'escalade et salle.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire