Avis Salomon Ultra Pro 2020

8 avis Salomon Ultra Pro.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9,1/10

Des chaussures taillées pour l'Ultra très confortables et stables!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 34 ans | 1,79m | 72kg | Avancé | Le Versoud
Acheté : 140€ en ligne
Conditions du test : Terrains montagners et techniques (massif de belledonne). Le plus souvent utilisées par temps sec

Points forts

Confort, stabilité et polyvalence

Points faibles

Mesh qui se dégrade rapidement....

Le succès des Salomon Ultra Pro réside incontestablement dans le grand confort et à la stabilité qu’il procure aux athlètes durant l’effort. Son fit, à la fois léger et flexible, enveloppe le pied durant l’effort tout en lui assurant un maintien en toutes circonstances. Pour le dire autrement, les Salomon Ultra Pro donnent l’agréable impression de courir dans de véritables chaussons.

L’autre tour de force de Salomon est de proposer à travers les Ultra Pro un modèle taillé pour les grandes distances tout en conservant un certain dynamisme. Pour les utiliser régulièrement dans le cadre de mes séances d’entraînements, les Salomon Ultra Pro restituent particulièrement bien l’énergie et permettent tout de même de dérouler et de conserver une foulée relativement tonique et légère lorsque nécessaire !

Les Salomon Ultra Pro peuvent dans une autre mesure apparaître comme des chaussures polyvalentes. Elles peuvent ainsi parfaitement faire office de chaussures du quotidien et être utilisées dans le cadre des séances d’entraînements habituelles, plus courtes, sans frustrer ses utilisateurs. Le modèle s’adapte ainsi aisément à différents terrains : si les sentiers peu techniques et roulants semblent être leur domaine de prédilection, les Salomon Ultra Pro font également preuve de beaucoup d’adhérence sur des terrains plus techniques et rocailleux, grâce à leur semelle externe Contagrip.

Si les Salomon Ultra Pro ne devaient avoir qu’un seul talon d’achille, celui-ci se situerait au niveau de leur mesh qui, hélas, n’est pas des plus résistants et durables… Force est malheureusement de constater que les chaussures se sont rapidement et fortement dégradées au niveau de leurs parties avant supérieures, dès 450-500 km d’usage. Le tissu est particulièrement fragile et à ainsi tendance à se fissurer, puis à se déchirer au niveau des plis ou sur les parties latérales. 

Pour qui ?

Ultra-traileurs et traileuses et adeptes des grandes distances

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire