Avis Scarpa Furia Air 2020

4 avis Scarpa Furia Air.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8/10
Morgansol

Des pantoufles!!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 33 ans | 1,66m | 60kg | Avancé | Perpignan
Acheté : 125€ en ligne
Conditions du test : Bloc en salle

Points forts

Confort, adhérence, légèreté, précision.

Points faibles

Jeux au niveau du talon, système de serrage, usure de la gomme.

Scarpa font parlé d’eux avec les nouveaux FURIA AIR et je vois des articles passés de partout sur la toile. Je décide donc de franchir le pas. Possédant les MIURA VS de chez la Sportiva, pourquoi pas tester des chaussons à priori extra souples et en plus j’avoue ils sont beaux.

Le colis est arrivé, je m’empresse de les déballés pour enfin les avoir en main et là premier réflexe c’est de les tordre, les plier, les malaxer. Je suis bluffé. Sous le charme. Effectivement ils n’avaient pas menti sur le papier, la souplesse et la légèreté sont dingue et ils sont juste magnifiques.

Aller, on tarde pas trop et hop on enfile ça tout de suite. Surprise, je galère pas et une fois les pieds dedans c’est pas une torture. J’ai l’impression d’avoir des chaussettes. Un seul bémol c’est un flottement au niveau du talon. À voir en condition.

Une fois à la salle les choses sérieuses commencent. Premières prises et la surprise on ressent tout, j’ai presque la sensation d’être pieds nus, c’est déstabilisant. La semelle accroche très bien à plat sur les volumes. Sur les prises plus petites ça demande beaucoup de précision, l’erreur ne pardonne pas. La souplesse des chaussons demande beaucoup d’efforts aux orteils comparés à des chaussons rigides. Les pointes et contre-pointes c’est un véritable bonheur, la souplesse permet de les caler partout même à des endroits qui a la base ne sont pas prévu pour et ça tient. Les talons j’ai un problème. La vient la douleur. Premier poser l’habitude d’avoir de la gomme bien épaisse à ce niveau là, j’ai chanté ( je ne suis pas un adepte de la grimpe en mode bourrin pourtant ). Il m’est arrivé aussi d’avoir le talon qui a commencé à sortir sur de grosses tractions. 

Il m’a fallu plusieurs séances pour essayer d’apprivoiser ces petits derniers ou même parfois suivant les voies j’ai préféré rechausser mes anciens chaussons pour des talons en toit ou des micros prise où il fallait pousser fort sur les orteils. 

Conclusion:

Véritable bonheur en souplesse, légèreté et de sensations malgré le bémol pour le talon à mon goût. En soit, ce sont des chaussons qui sont super pour les blocs nouvelle génération avec de gros volumes lisses, Des mouvements modernes et qui demande un gros niveau pour en faire de véritables armes.

Pour qui ?

Pour des grimpeurs confirmés

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire