Avis Scarpa Furia Air 2019

2 avis Scarpa Furia Air.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8/10
Trunet

Un OVNI parmi les chaussons d’escalade

Avis sélectionné
Profil du testeur : 42 ans | m | Avancé | Labenne
Acheté : en ligne
Conditions du test : Escalade en Bloc SAE / Exterieur
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés d'Outzer permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel de la part de meilleures marques afin de réaliser un test terrain détaillé. Cliquez ici pour participer vous aussi
Test Privé - Chausson Scarpa Furia Air

Points forts

Taillé pour les blocs modernes

Points faibles

Ultra spécialisé

SCARPA FURIA AIR : Oubliez tout ce que vous connaissez en matière de chaussons !


C’est mon premier test privé, je voudrai donc remercier sincèrement Outzer et Scarpa pour m’avoir permis de tester ces chaussons.

Ils ont mis un peu de temps à arriver, victimes de leurs succès. Mais surtout j’ai mis un peu de temps à écrire ce test car comme nous allons le voir, ce n’est pas si simple.

On les déballe ?

Certes les gouts et les couleurs, chacun à son opinion, moi je les trouve plutôt sympa, j’aime bien ces couleurs. Mis à part ça, la première chose qui frappe quand on déballe ces Furia air, c’est leurs incroyable légèreté et leur extrême souplesse. 350 g en pointure 44 sur ma balance, en comparaison mes Mago son eux à plus de 600g ! C’est souple, très souple, ultras souple, enfin bref beaucoup plus souple que moi ! Je n’ai jamais vu un chausson comme ça.


Un peu de technique, voici les données du fabriquant :

- Tige : superposition de microfibre avec les parties extérieures perforées,

- Insert : Alcantara uniquement sous la zone du gros orteil,

- Système de fermeture velcros en "Z",

- Semelle intérieure : insert Flexan 1,1mm qui maintient le tendon FHL et améliore la précision.

- Semelle extérieure : ¼ en Vibram XS Grip 2 de 3mm;

- talon avec XS Grip 2 de 2mm.

- DTS System (Differenciated Tension System) : permet de s’adapter au dynamisme du pied en mouvement et concentre la puissance vers le gros orteil.

- SRT (Surround Rubber Tension) : une couche de couche ultra-souple M50 qui s’enroule autour de l’avant du pied et transmet directement la puissance à l’avant des pieds.

- PAF (Power Absorbing Fit) au niveau du talon, pour en répartir la tension et y améliorer le ressenti

J’avoue de les DTS, STR et autre PAF ne me parle pas plus que ça au premier abord, en revanche la semelle XS Grip 2 est déjà présente sur mes Mago et j’en suis fan, ça se confirmera largement avec ces Furia air.


On les essaye ?

Ben il parait qu’on est là pour ça. Là c’est vraiment impressionnant ! Les sensations sont extraordinaires. On est plus proche d’une chaussette que d’un chausson classique.Le terme de chaussette n'est ici en rien galvaudé. Ça vient se mouler autour du pied et toute la tension est répartie sur le gros orteil, c’est remarquablement bien pensé et fabriqué. Alors certes comme certains modèle Scarpa j’ai du mal à remplir le talon. Du coup de ce point de vu ce n’est pas parfait. J’ai tout d’abord pensé qu’ils étaient trop grand, mais ma salle de bloc préférée les propose à la vente, j’ai essayé une pointure en dessous, rien n’y fait le talon flotte et j’ai des crampes en vingt seconde. Je pense simplement que mon type de pied ne colle pas parfaitement à ces chaussons. Du reste c’est également le cas avec les Mago. Ceci dit ce n’est pas très gênant car l’expérience de grimpe et les sensations sont quand même intactes.


On grimpe  ... a bloc !!

Autant annoncer la couleur de suite : C’est fait pour le bloc ! Donc je cours dans ma salle de bloc préférée me jeter sur des gros modules, car clairement, c’est fait pour ça. Des les premiers blocs on comprends que l’on n'a pas à faire à un chausson classique. C’est un OVNI et le comportement est déroutant. Les sensations sont décuplées, extrêmes, on sent les moindres grattons, les moindres aspérités. C’est vraiment bluffant. Sur les gros modules lisses c’est prodigieux comme accroche. Sur les micro-prises, le chaussons à tendance à venir se mouler sur la prise, la tenue est superlative. En revanche, toute la tension du chausson est sur le gros orteil, il faut vraiment être chirurgical dans sa pose pied. Ils pardonnent beaucoup moins un pied approximatif que d’autre chaussons.

 En contre partie d'une tension renvoyée sur le gros orteil, La carre externe est… enfin bref oubliez la celle-là avec ces chaussons !

Dans les dévers, ça passe clairement bien, encore une fois il faut être précis, mais si c’est bien posé, le pied ne bougera pas.


Alors ils sont bien ces chaussons ?

A la lecture du paragraphe précédent vous vous dites sans doute que ce sont les meilleurs chaussons jamais fabriqués. Il faut quand même relativiser le propos. Avec toutes les caractéristiques de ces Furia air, cela en fait une arme absolue pour les blocs modernes, à gros modules lisses et aux mouvements d’escalades  « modernes » ou acrobatiques. De plus je pense qu’ils sont plus destinés à des bloqueurs léger, souples et dynamiques, ce qui n’est pas vraiment mon cas !

En fait si on sort du bloc, ça se complique vite. Quelques tentatives sur un mur de douze mètres m’on vite rappelées que ce n’est pas leur combat. Mais comme je suis un peu têtu comme garçon, je me suis dis qu’ils pourraient m’aider à passer le crux d’une grande voie en 6b+ sur lequel je cale.

Me voilà donc parti tirer quelques longueurs en falaise, je laisse mon second faire les deux premières et j’attaque la fameuse en 6b+. Une magnifique dalle de calcaire, plein sud. Tout ce que j’aime en escalade, de la vraie dalle bien technique, bien fine. Oui mais voilà, les Furia airs sont vraiment très souples et au bout de six dégaines, mes pieds sont à l’agonie. Finalement c’est passé grâce à l’extraordinaire adhérence de la gomme et la souplesse du chausson qui permet d’être ultra fin sur les pieds, mais à quel prix !

Enfin pour essayer un peu toutes les situations je pars grimper quelques blocs sur les blockhaus sur la plage. Alors évidement sur le béton allemand, le pied accroche de façon prodigieuse, mais on manque quand même de soutiens et charger les micro prises à la limite de l’adhérence est parfois compliqué. Et puis il ne faut pas oublier que l’on grimpe en chaussettes, donc quand ça tape on est moins protégé qu’avec des chaussons qui pèsent le double, c’est assez logique.

Il y a, à mon avis un dernier point à prendre en compte, avec des pantoufles aussi souples, il faut quand même un pied habitué à grimper avec ce type de chaussons. Personnellement j’ai plutôt des chaussons rigides et je pense qu’il faudrait que mon pied se fasse un peu plus pour que je puisse pleinement en profiter.


C’est solide ?

A ce stade rien ne me permet de douter de la solidité de ces chaussons. Certes les matériaux sont ultras fin, mais ils ont l’air de première qualité. J’ai quand même arraché la petite languette sur le dessus du chausson. Au bout de quelques semaines de grimpe avec l’usure est tout ce qui a de plus normale, donc pour l’instant aucun raison d’être inquiet à ce sujet.


Au final, quoi en penser ?

On attend toujours de nos marques préférées qu’elles poussent la recherche et l’expérience encore plus loin pour nous fournir du matériel encore plus performant. C’est très clairement ce que Scarpa a fait avec ces Furia air. Est-ce réussit ? Oui assez clairement si on limite ces chaussons pour le bloc, avec modules, mouvements dynamiques, contre pointes et crochet talons. Je pense qu’on risque de les voir aux pieds de pas mal de bloqueurs de bon niveau.

Oui mais le revers de la médaille c’est qu’ils sont ultras spécifiques et finalement assez limités. Mon sentiment c’est que si je ne devais posséder qu’une paire ça ne serait pas ceux-là, mais que je suis bien content d’en avoir une car dans certains blocs c’est un pur bonheur de grimper avec.

Merci encore à l’équipe d'Outzer pour le test de ces chaussons !

Pour qui ?

Grimpeurs de bloc de bon niveau

commentaires

1 commentaire
matthieu-richard
Statut : Confirmé
inscrit le 10/02/20
Matos : 2 avis
Merci pour le test très bien écris et surtout objectif !
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire