Avis Scarpa Mescalito 2019

1 avis Scarpa Mescalito.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
WillRuchaud

Agile et rigide, elle passe (presque) partout !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 34 ans | 1,78m | 65kg | Avancé | Castres
Acheté : 120€ en magasin
Conditions du test : Tout temps (sauf hiver) Testé sur 4 mois (été/automne) : approches, randos techniques courtes, grandes voies faciles/passages expo en 4+ max

Points forts

Chaussure bien construite et précise
Chaussant près du pied/orteils serrés pour des sensations "escalade"
Rigidité de la semelle et qualité de la gomme au rendez-vous
Durable (resemellage, qualité des matériaux)

Points faibles

Chaussure précise = moins de confort !
Utilisation très spécifique... (trop ?)

J'ai eu la chance de tomber sur ces nouveaux petits bijoux de chez Scarpa à la fin du printemps. 

Le test et le ressenti sont basés sur des randonnées pendant l'été, un camp escalade avec de l'approche et quelques sorties hors-piste en montagne.


Scarpa m'étonne à chaque fois que j'essaie une de leurs chaussures, et ce de plus en plus.

La magie italienne fonctionne une nouvelle fois avec cette godasse : sobriété, élégance, efficacité à toute épreuve !

On est en face d'un savoir-faire indéniable.


Regardons ça de plus près :


La chaussure taille fin, et le chaussant semble plus près du chaussons d'escalade que de la "basket à tout faire". Il faudra d'ailleurs s'en méfier, la Mescalito n'est pas une simple babouche que l'on portera pour aller faire les courses, c'est bien plus que cela !

Avec cette paire, vous pourrez aller dans des recoins escarpés où les bons appuis sont obligatoires, vous pourrez grimper jusque dans le 5 sans sourciller, et si vous aimez avoir les pieds bien serrés, vous pourrez peut être les prendre en randonnée à la journée !

De là à dire qu'elle peuvent tout faire... non ! Et c'est bien dommage.

Mais en ce qui concerne les approches techniques ou le baroudage avec un peu de cailloux, c'est parfait.


Pour se faire, Scarpa à donc choisi un chaussant très près du pied. J'ai pris une pointure en dessous de mes chaussures de ville (41 pour un bon 42) afin de pouvoir faire des passages de grimpe facile avec portage. Comme pour un chausson, le but étant de pouvoir pousser au maximum sur les orteils et ainsi de faire travailler l'adhérence de la gomme.

Bien entendu, avec une pointure en moins, le confort disparait passablement. Pourtant, la chaussure mérite qu'on lui donne tout son sens en la prenant très ajustée.


La semelle est plutôt rigide, ce qui peut étonner au départ et va repousser les quelques marcheur à la recherche de baskets confortables pour la journée. La Mescalito se portera le temps de l'approche et sera plutôt remplacée si la marche devient longue. Rigidité qui donne un très bon ressenti et de très bons appuis, couplée à la gomme ultra-grip de Vibram. Elle colle bien cette gomme ! Essayée sur des randonnées-escalade dans des passages jusqu'à 4+ avec un sac de 10kg, pas de problème sur rocher bien sec. Le mouillé, comme à l'accoutumée, est à éviter de toute manière...

Pour ce qui est de la durabilité de cette semelle extérieur, elle semble bonne. Je n'ai rien noté de particulier. Evidemment selon l'usage que l'on en fait elle aura une vie plus ou moins longue, mais Scarpa assure que la godasse est resemellable, ce qui est vraiment une très bonne chose !


La tige est bien dessinée, enveloppe très bien le talon et offre ainsi un écrin bien ajusté. Le choix du cuir traité hydrophobe tombe juste. La qualité des matériaux est indéniable : dans l'herbe mouillée, sous un petit crachin ou en traversant à gué, je n'ai pu que me rendre compte de l'efficacité de ce cuir. Il déperle tellement bien qu'on ne remarque plus les gouttes sur la chaussure après quelques secondes.

Bien entendu, comme tout cuir, il conviendra de l'entretenir et de le nourrir après chaque sortie. Les matériaux choisis par Scarpa ont par ailleurs tendance à se salir rapidement...

Les pare-pierres sont généreux et remontent encore une fois bien haut sur le talon afin d'offrir un maximum de protection.

L'assemblage est irréprochable, ça sent bon la qualité. Pas de crainte de décollage intempestif des gommes à avoir : tout reste en place malgré les gratonnages et les descentes dans les pierriers.


Si les lacets d'origine semblent au premier abord fragiles, il n'en est rien. Ils font très bien leur office, même lors d'un serrage au plus près des orteils pour aller se balader sur le rocher, pas de risque de casse.

Ce laçage est d'ailleurs un des points forts de la chaussure : une précision et une tenue de pied hors-pair !! Une fois la boucle faite, la chaussure est un modèle de fermeté, jamais je n'ai eu le sentiment d'une tenue aussi sûre.


Pour ce qui est de l'esthétique, on va dire que chacun y voit ce qu'il veut... personnellement, je trouve que ces Mescalito sont sobres et élégantes. Les couleurs un peu "fluo" de la paire neuve passeront bien vite inaperçues après quelques sorties.


En résumé, Scarpa nous pond une fois de plus une petite merveille.

Mais à ne pas s'y tromper : la Mescalito est une chaussure d'approche technique, qu'il faut choisir au plus près du pied.

Une marche longue ou la recherche du confort vous pousseront vers d'autres modèles. En revanche, si vous sortez des sentiers battus sur des approches un peu longues ou de l'escalade facile, c'est la chaussure idéale. Agilité, fermeté, bonne tenue, elle saura vous surprendre dans les dalles et les chemins les plus accidentés !

Pour qui ?

Randonneurs exigeants dans leurs parcours, grimpeurs aux pieds des voies, montagnards ou guides

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire