Avis La Sportiva karakorum 2018

1 avis La Sportiva karakorum.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Trunet

La chaussure à tout faire - idéale à plus d'un titre

Avis sélectionné
Profil du testeur : 42 ans | m | Avancé | Labenne
Acheté : 230€ en magasin
Conditions du test : Randonée Alpinisme

KARAKORUM – La sportiva

Amis randonneur ou Alpiniste, voilà peut-être la chaussure de montagne à tout faire, une sorte de 4x4 des chaussures de montagne. En effet La Sportiva nous livre ici une chaussure qui sera à l’aise des chemins de randonnée jusqu’au course d’alpinisme classique en hivernal. C’est peut-être d’ailleurs, et assez curieusement, son point faible. C’est ce que nous allons voir.

Données fabriquant

Tige: Cuir Idro-Perwanger 2,8mm + haut de tige tissu.

Doublure: Gore-Tex Performance Comfort.

Intersemelle: Nylon haute densité 8mm avec couche anti-torsion.

Semelle: Vibram avec Impact Brake System Trek.

Pointures: 38 - 48 (avec demi-pointures)

Poids: 1.983 g (la paire en 46) sur ma balance

Cramponable en semi-auto

Qualité de fabrication

On retrouve sur cette chaussure tout le savoir-faire de La sportiva en chaussure de montagne, autrement dit c’est du superlatif !! Les matériaux sont de première qualité. C’est solide, très solide. La première sensation que l’on a avec cette chaussure est son poids. C’est déjà une chaussure lourde et rigide. On est plus proche d’une chaussure d’alpinisme que d’une chaussure de randonnée.

Confort

Enfin une chaussure de montagne ou je me sente bien dedans au premier coup. Le chausson des Karakorum est un vrai coup de cœur pour moi. J’ai le pied large et clairement c’est taillé pour !

Après deux ans et des milliers de dénivelé avalés avec, le confort ne s’est jamais démenti. Je n’ai jamais eu d’ampoules. Moi qui ai les pieds fragiles, c’est quand même prodigieux.

Et surtout il y a cette tige, qui fait la réputation de La sportiva. Elle apporte confort, maintien et sécurité dans les passages techniques.

Rigidité / Accroche / Amorti

La rigidité de la chaussure est déjà très satisfaisante. Ça reste une semi-rigide, mais associé à un déroulé du pied que je trouve très bon, cela fait de cette semaine une chaussure au comportement alpin rassurant. On peut grimper avec, ça tient bien en pointe (pour des chaussures de cette catégorie).

La semelle Vibram accroche bien, la tenue sur rocher mouillé est très bonne. L’amorti est je dirai, plutôt bien géré.

Thermicité

Je la trouve correcte. En trois saisons, il sera difficile de la prendre à défaut. Attention toutefois, sur les hivernales, il faudra la réserver à des sorties aux températures pas trop basses. Typiquement en hivernale, je les réserve aux voies normales des 3000m pyrénéens par beau temps.

Un bon test en hivernal, le tour de l’Ossau en raquettes, m’a permis de tester les qualités et les limites des Karakorum. Même en face Nord par des température entre -5 et -10°C, je n’ai pas eu froid aux pieds. En revanche si on ne bouge pas trop, aux relais, mais surtout le soir au bivouac, on sent très vite les limites de la chaussure.

J’ai essayé quelques passages en glace, bien vertical, ça passe mais clairement, on atteint les limites thermiques de la chaussure.

Imperméabilité

Pour la prendre à défaut il faut se lever tôt ! Je crois avoir tout essayer, baignade dans un ruisseau, sous une cascade, en neige chaude et humide et pour pousser le tout au Karcher !!! Jamais je n’ai eu de sensation d’humidité. Le cuir et la membrane Goretex se comportent de façon remarquable. C’est clairement un point fort de ces chaussures.

Laçage

C’est classique, efficace. Le verrouillage des lacets sur le coup de pied est vraiment très bien pensé et super pratique.

Avec des crampons

La plupart du temps j’ai des sharken de Petzl avec. Le couple est très bon, sur glacier, en couloir, goulotte, même avec quelques ressauts bien verticaux, rien ne leurs fait peur.

Que peut-on faire avec ?

Je dois être à +/- 30.000 m de d+ avec. De la randonnée du dimanche aux course d’alpinisme jusqu’à AD+, je les ai traînées sur tous les terrains, dans toutes les pentes. Mon sentiment c’est que c’est un peu la chaussure idéale qui passe bien partout. C’est aussi, de façon un peu paradoxale, leurs points faibles dans le sens où elles seront surdimensionnées pour de la rando estivale et sous taillées pour de l’alpinisme hivernale engagé. Disons que si on ne doit avoir qu’une paire alors c’est un choix en or. Mais certains préféreront la souplesse et la légèreté d’une chaussure de rando en été et la rigidité et la thermicité de vraies chaussures d’alpinisme en hiver.

Tests sur la durée

Je suis très agréablement surpris par la tenue qu’elles ont dans la durée. Le cuir encaisse les chocs, on a l’impression qu’elles ont à peine quelques sorties. La semelle ne bronche pas, c’est surprenant et ça devient rare. Je rajoute la photos de la semelle après un ans et 30.000m de d+.

Bilan

Voilà vraiment une très bonne chaussure, idéale à beaucoup de point de vue. Ultra polyvalente, confortable, robuste, avec une thermicité correcte et une tenue dans le temps remarquable. Une chaussure qui fera le bonheur de ses heureux propriétaires. 


Pour qui ?

Randonneur alpinisme
9/10
Confort
Accroche
Solidité
Maintien
Thermicité
Imperméabilité

Points forts

La chaussure idéale.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire