Avis La Sportiva Katana Lace 2019

14 avis La Sportiva Katana Lace.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
père_diguère

Des chaussons qui excellent en falaise

Avis sélectionné
Profil du testeur : 26 ans | 1,76m | 65kg | Avancé
Acheté : 116€ en magasin
Conditions du test : Majoritairement en falaise (calcaire, granite, gneiss)

Points forts

Gratonnage
Confort +++

Points faibles

Manque de souplesse et de "sensitivité" (mais cela tient à son programme)
Bande de tension au talon qui peut devenir douloureuse

Confort

La première chose qui frappe quand on enfile ces chaussons, c’est le confort. La tige est légèrement rembourrée et vient bien envelopper le pied des métatarses jusqu’au cou-de-pied. J’ai grimpé avec dans les falaises en été et bien qu’ils ne soient pas les plus respirants, je n’ai jamais eu la sensation d’avoir les pieds dans une marmite. J’ai un talon plutôt étroit, ce qui parfois me pose problème avec certains chaussons, mais avec les Katanas lacets celui-ci est bien pris et ne bouge plus.

En ce qui concerne le « stretch », on m’avait alerté sur le fait que les Katanas (version velcro) se détendaient beaucoup. Chaussant du 41,5/42 en chaussures de ville, je les ai donc pris en 40. Au bout d’un an d’utilisation, à raison de 2 fois en salle par semaine pendant quelques mois (je ne les y utilise plus maintenant) et souvent le week-end en falaise, je trouve qu’ils n’ont pas excessivement bougé et ont simplement pris la forme de mon pied.

Je pense que cela tient à deux choses :

  1. Le cuir est partiellement doublé avec du synthétique à l’avant et à l’arrière, ce qui limite la détente dans le temps
  2. La bande de tension qui relie le tendon d’Achille au talon (nommée « P3 ») empêche le chausson de trop se déformer. A noter que celle-ci « pousse » très fort (un plus en gratonnage), ce qui peut la rendre douloureuse au bout d’un moment.

Donc pour ceux qui viendraient des Katanas à velcro, ne le prenez pas trop serrés car ils ne se détendront pas excessivement (cela n’engage que moi cela dit).


Performance

On a là clairement affaire à un chausson typé falaise : rigides, légèrement asymétriques avec une cambrure maitrisée et un griffé subtil en pointe. Ce ne sont pas des chaussons faits pour les gros dévers, mais ils sont excellents pour les voies de type dalleuses jusqu’à légèrement déversantes (et tout ce qu’il y a entre les deux). Je grimpe dans le 6b/c en fonction du profil de voie et je pense qu’ils permettent de grimper des trucs vraiment bien plus durs sans aucun souci. En tout cas, à mon niveau moyen, je n’en ai pas vu les limites s’ils en ont. Alors certes, on trouvera des chaussons plus souples et faisant remonter plus de sensations, mais ils ont été pensés pour un programme spécifique : charger des microprises de pied en falaise dans du raide.

En grattonnage, c’est un régal : la pointe est précise, rigide, on pose le pied sur la première chiure qui dépasse et ça tient. En dalle c’est également un gros plus car cela permet de valoriser la moindre petite protubérance qui passe par là. Pour peu qu’on ne les ait pas pris ultra serrés, ils passeront bien sur les pas en adhérences car ils s’assouplissent un peu à l’usage, et ce malgré l’utilisation de la gomme XS Edge, assez dure. Je me suis régalé avec eux sur le granit du Néouvielle.

En coincement dans les fissures, je les ai moins appréciés mais je pense que je les ai pris trop serrés pour cela (orteils bien pliés) donc ça me faisait mal. Néanmoins, avec une pointure en plus je pense qu’ils feront parfaitement le job, d’autant plus que de la gomme vient protéger le gros orteil.

En calcaire la légère asymétrie permet de poser ses pieds dans les trous et de se débrouiller dans le crépi (comme on trouve à Troubat ou à Suberpène).

Enfin, ils peuvent être utilisés en salle même si ce n’est pas leur domaine de prédilection (trop rigides), surtout en ce qui concerne les ouvertures de bloc « modernes » avec de gros volumes. Sur de la résine, j’utilise maintenant des Pythons qui sont quand même plus adaptés.


Conclusion

En résumé, d’excellent chaussons de falaise qui brillent dans les profils dalleux et verticaux. Si on les prend bien serrés, ce seront des armes de premier choix sur les voies à grattons. Je réfléchis à m’en prendre une paire un peu plus grande pour la grande voie et l’alpi, car la construction de la tige les rend vraiment confortables. Cela dit, si votre pratique consiste majoritairement en de la salle et du bloc (y compris en extérieur) ou que vous cherchez des chaussons pour aller dans du gros dévers, je pense qu’il y a plus adapté. Pour le reste, c’est de la qualité Sportiva, avec de belles finitions et qui paraissent durables dans le temps (avec 4mm de gomme dure et une doublure synthétique, plus solide que le 100% daim). J’en suis très content !

Pour qui ?

Grimpeur débrouillé à expert qui cherche un chausson de falaise confortable pour les profils dalleux à légèrement déversants

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire