Avis Vaude Astrum EVO 2019

3 avis Vaude Astrum EVO.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
1912m

Randonnées ergonomiques

Avis sélectionné
Profil du testeur : 43 ans | 1,83m | 74kg | Expert | Saint-Nizier-du-Moucherotte
Acheté : 189€ en magasin
Conditions du test : 15 jours consécutifs de randonnée à travers les Balkans
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés d'Outzer permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel de la part de meilleures marques afin de réaliser un test terrain détaillé. Cliquez ici pour participer vous aussi
Test Prive - Sac à dos Vaude Astrum

Un test de sac à dos arrivé un peu tard fin novembre pour offrir le temps permettant un vrai retour terrain, puis une saison de ski qui s'est éternisée en longueur. Finalement, le test du sac Vaude s'est fait en version grandeur nature en ce mois de juillet pour parcourir en mode itinérance les 200 kilomètres et 10 000 mètres de D+ de Peaks of the Balkans à travers le Kosovo, le Monténégro et l'Albanie. Un terrain idéal pour pousser le sac sans ses retranchements.

Avant de prendre l'avion, si votre trek doit vous emmener vers un autre pays, je ne peux que vous conseiller pour préserver votre sac des aléas de la soute et des salissures de le faire voyager dans la housse de transport avion et protection TRAVEL de chez décath’ (la version 40 à 90 litres accueille parfaitement l'Astrum 60+10). On est certain ainsi avant de partir randonner de récupérer un sac entier.

Il aurait été peut-être utile avant de partir à l’autre bout de l’Europe de le tester sur quelques randonnées faciles pour effectuer les petits ajustements de confort et tester les rangements mais l’occasion ne s’est pas trouvée. Le test s’est déroulé sur 15 jours consécutifs de randonnée à travers les Balkans pour des randonnées quotidiennes oscillant de 15 à 30 km. Le poids du sac (12 à 15 kilos) évoluait au fil des journée s’allégeant au gré des pauses boisson et des pique-nique. Le transport de charges était donc plutôt limité par rapport à ce que le sac peut offrir en termes de sollicitation pondérale.

Le trek s’effectuant en totale itinérance, les affaires du quotidien étaient rangées dans des housses de compartimentage Sea to Summit dont j’avais décrit la grande utilité dans un test précédent. Ce rangement vertical et compressé permettait un accès facile via la grande poche ventrale une fois arrivé en refuge.

L’évaluation du sac peut se faire sur deux points :

Le rangement et l’accessoirisation :

Le sac ne fait que 1.9 kilos vide mais sa capacité de rangement est incroyable. Les volumes sont généreux et les ouvertures optimisées pour simplifier les rangements. La grande ouverture zippée permet un rangement facile. La cloison amovible à l'intérieur n'a pas été utilisée mais on peut si on le souhaite couper le sac en deux zones pour créer des compartiments. La grande poche verticale sur l'extérieur du sac permet de glisser cartes, guides et barres céréales pour un accès rapide. Une grande poche sur la tête permet également de glisser des accessoires type cape de pluie pour un accès rapide. Il est à noter le côté ingénieux de cette poche sommitale qui est détachable et peut se transformer en sac à bandoulière pour des visites citadines entrecoupant le trekking. Deux poches latérales en filet complètent la panoplie. Le litrage du sac est modulable grâce à une belle rehausse permettant de gagner une dizaine de litres. La toile enduite est très costaud et n’a pas bronché si ce n’est quelques tâches superficielles. Le joli vert kaki du sac donne un côté baroudeur à l'expérience.

Le portage :

Ce sac a été conçu pour offrir maintien et stabilité lors de son utilisation. Je ne peux que confirmer l’excellent confort de portage. Il a quand même fallu tester et faire des ajustements entre les trois tailles de dos (M à XL). L’armature en aluminium fait le tour du sac et garantie l’équilibre. Les rembourrages matelassés sont généreusement distribués dans le dos assurant un très bon confort. Les zones de ventilation au niveau des dorsaux facilitent la transpiration. La grosse ceinture enveloppante se règle facilement et permet un très bon report sur les hanches du poids du sac même si j’ai trouvé que le sac avait facilement tendance à descendre malgré son poids allégé. Les poignées de portage sont astucieuses pour faciliter l’amené du sac sur le dos sans se faire un tour de hanche.

En conclusion, le sac à dos Astrum EVO 60+10 m’a conquis dans ma pratique du trekking et surtout dans cette expérience de randonnées sur une période aussi longue. Il a parfaitement assuré son rôle. Randonner 15 jours sans jamais se plaindre du dos est un vrai gage de réussite technique et fonctionnelle. Le système de portage au dos est parfaitement ajustable pour s'adapter à la morphologie des marcheurs. Le grand compartiment principal de 60 litres même s'il n’a pas été utilisé à plein a permis de transporter aisément 15 jours d'affaires et de repas. 

Pour qui ?

Trek ou randonnée > 2 jours du fait de la légèreté et la modularité de ce grand sac
10/10

Points forts

stabilité et confort
capacité de rangement, modularité
anses astucieuses sur le devant pour mettre le sac sur le dos
look kaki baroudeur

Points faibles

l'absence de cape de pluie (que j'ai trouvé chez le concurrent Millet), dommage pour un sac haut de gamme
peut-être un léger glissement au niveau des hanches obligeant à resserrer la ceinture ventrale

Tests privés

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire