Avis Freexion FreeRace 2018

3 avis de sacs à dos Freexion FreeRace.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre avis.

Excellent gilet pour les trailers rapides, mais pas exempt de défauts

Avis sélectionné
Profil du testeur : 38 ans | 1,67m | 70kg | Avancé | Thonon-les-Bains
Acheté : 195€ en ligne
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés d'Outzer permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel de la part de meilleures marques afin de réaliser un test terrain détaillé. Cliquez ici pour participer vous aussi
Test Privé - Gilet de Trail Freexion

Bonjour à tous,

Aujourd’hui (et enfin je vous l'accorde), test du gilet de trail « Freerace » de la marque Freexion dans le cadre des tests privés Outzer.

Encore merci à toute l’équipe pour la confiance accordée, qui j’espère continuera. Désolé pour le retard du test, une douleur au genou m’a empêché de tester tout ça avant.

Allez trêve de blablas, on y va.


Premier contact :

À la réception, on ne peut s’empêcher d’avoir ce que j’appelle l’effet « WAOUH ! ». Le gilet est emballé dans un magnifique écrin aux couleurs de la marque. D’ailleurs, les collectionneurs de dossards s’en serviront pour ça, tellement ça ferait mal au cœur de la jeter. Une fois la boîte ouverte, le gilet est emballé lui aussi dans un sachet plastique avec le logo de la marque (suremballage inutile). Dès le premier coup d’œil on ne peut s’empêcher de voir le soin apporté à la finition. Tout est très bien fini et cousu. Vu l’effet qu’on a au déballage, on ne peut s’empêcher de l’enfiler « pour essayer ».

Il s’agit donc réellement d’un gilet, et non pas d’un sac de trail (surnommé souvent à tort gilet). Très près du corps, les réglages se font par élastiques sur les épaules et la taille. Je n’aime pas trop lorsqu’il y a des frottements tissus contre tissus, ça a tendance à vite lâcher, mais ici, la marque semble avoir pris en compte ce détail en considération en ayant fait en sorte que les passants des élastiques soient plus épais et costauds. (À voir sur le long terme. )


A l’usage :

(Je ne peux m’empêcher de le comparer à mon Ultimate Direction « AK Mountain 3.0 » qui a été un vrai coup de cœur pour moi. )

Confort :

Le gilet Freexion est BEAUCOUP plus confortable, car comme dit plus haut, on a affaire à un vrai gilet. Là où un sac aura tendance à balloter un peu, le gilet « Freerace » tient merveilleusement bien en place. Le tissu stretch utilisé n’est jamais gênant, même si on bourre les poches. Aucun frottement ne se fera sentir sur les épaules. D’ailleurs, l’idée d’avoir 2 fermetures éclairs sur le devant est top, cela permet de desserrer un peu le torse ou le ventre après un ravito un peu chargé pour les gourmands comme moi…

Les élastiques de réglages situés sur les côtés du gilet devront être bien rangés afin d’éviter de gêner lorsqu’ils pendouillent durant la course. Une fois le serrage effectué, on glisse la boucle dans le laçage pour résoudre le problème.

Le gros point fort de ce gilet est qu'on peut le garder sous une veste de pluie sans que cela ne soit gênant.

D'ailleurs, les athlètes sveltes (donc pas moi) pourront se passer de t-shirt aisément, sans choquer les plus prudes d'entre nous...

Equipements :

Très minimaliste, le sac n’est pas conçu pour emporter une poche à eau et aucun sifflet n’est présent (ce qui est une norme tacite chez quasiment tous les fabricants).

Compartiments :

Ici, je préfère le sac d’Ultimate Direction, notamment pour les porteurs de flasques. Pour les bidons rigides, à mon avis le Freexion est très bon.

Bien que rentrant parfaitement dans les 2 poches pectorales dédiées, les flasques auront la fâcheuse tendance, en se vidant, à s’affaisser voir à tomber. Le système d’accroche des flasques est à revoir. L’astuce donnée par le fabricant consiste à faire une boucle avec l’élastique de maintien autour de la tétine pour éviter le phénomène de chute. Non seulement ce n’est pas pratique, surtout que j’aime bien avoir ma flasque en main parfois pour boire, mais en plus les élastiques se détendront plus rapidement. La solution, serait de descendre la position des élastiques de quelques centimètres ou de rendre la poche plus profonde.

Les poches, bien que spacieuses et efficaces demandent à être plus nombreuse par superposition pour ranger des petits trucs facilement accessible. Je n’aime pas spécialement avoir tout dans la même poche. Cela dit, les poches sont très facilement accessibles, même si les 2 petites poches arrière sont un peu délicates à ouvrir et surtout à refermer du fait d’une fermeture éclair assez fine. (Je n’ai pas essayé, mais je pense que la « Freebelt » de Compressport serait un excellent complément au manque de poches du gilet.

La grande poche dorsale est relativement accessible. Pas de souci pour attraper une veste rangée dedans.

Le rangement des bâtons n’est pas des plus aisés, ici aussi je préfère le système d’Ultimate Direction, qui est pour moi, le meilleur. Sur le Freexion, les bâtons, à l’horizontale, ont tendance à bouger de haut en bas dans les élastiques dédiés à cet usage, en bas du dos. Notamment lors de la course sur les portions longues et planes, ou en descente, moment où je les range pour mieux m’équilibrer avec mes bras.

Le sac est annoncé pour une contenance de 10litres, je n'ai pas essayer jusque là, mais il est clair qu'on peut le charger sans souci pour des trails jusqu'à 60kilomètres nécessitant  une liste de matériels obligatoire.

Pour qui ?

Le gilet est conçu pour les trailers rapides, sur trails de moyenne distance (20à 60km environ) qui trouveront un gilet très près du corps, parfaitement adapté à leurs vitesses et qui n’ont pas besoin d’emporter moult matériels. Ce gilet leur sera parfaitement utile, surtout qu’il me semble que le prix à baisser, 145€ ce qui est clairement raisonnable au vu de la concurrence (Les prix de Salomon par exemple) et de la qualité de fabrication du produit.


Conclusion :

Je mets à ce gilet une note de 8/10, quelques détails sont à régler, notamment le système de porte flasque. mais le gilet très confortable et très prometteur pour les adeptes du minimalisme n’aimant pas un sac qui ballote et qui recherche le confort avant tout.Je ne suis pas séduit mais presque, la perfection est proche et je suis en tout cas convaincu de l'avenir de la marque !

Pour qui ?

Coureurs rapides, adeptes du minimalisme sur trail de courtes à moyennes distances.
8/10

Points forts

- Confort
- Qualité de fabrication

Points faibles

- Système porte-flasque à améliorer

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire