Avis Jetboil Flash Cooking System 2019

Déposez votre avis.

Un réchaud haut de gamme pour une usage haute montagne par excellence

Avis sélectionné
Profil du testeur : 28 ans | 1,75m | 58kg | Avancé | Grenoble
Conditions du test : Trois bivouacs en montagne au mois de juillet, deux dans le massif du Mont-Blanc (proximité refuge Albert 1er et Envers des Aiguilles) et un dans les Ecrins (lac des Fétoules). Utilisation par beau temps et peu de vent.
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés d'Outzer permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel de la part de meilleures marques afin de réaliser un test terrain détaillé. Cliquez ici pour participer vous aussi
Jetboil - Flash Cooking System

Aujourd’hui je vous partage mon expérience avec le réchaud Jetboil Flash que Outzer m’a confié en test. J’en profite donc pour les remercier chaleureusement de m’avoir fait confiance, en essayant d’être le plus précis et le plus exhaustif possible sur ce retour.

J’ai pu tester le Flash lors de trois bivouacs en montagne au mois de juillet, deux dans le massif du Mont-Blanc (photo 1 : bivouac à l'Envers des Aiguilles) et un dans les Ecrins. 

De premier abord, ce qui surprend avec le Flash lorsque vous le déballez, c’est la compacité et la technicité de l’ensemble. Tout de noir, d’une finition impeccable, on a tout sauf l’impression d’avoir un réchaud entre les mains. Comme l’a d’ailleurs exprimé le copain lorsque j’ai sorti l’engin au bivouac : « on sent qu’il y a de l’ingénierie derrière », traduction : « il y a des mecs qui ont bossé dur pour développer un produit bien pensé ».

En effet et chose appréciable, tous les éléments du réchaud prennent place dans la tasse et plus puisque j’y loge également une tasse pliante Sea to Summit de 250 ml ainsi qu’une cuillère pliante (à la place du trépied dont je ne me sers pas) (photos 2 et 3). Pour un encombrement de 104 mm de diamètre et de 180 mm de hauteur ainsi qu’un point légèrement supérieur à 600 grammes (photo 4), vous avez la popote et son bouchon, le bruleur, la cartouche de gaz, un trépied pour stabiliser l’ensemble et une cup. En terme de poids, on sera sensiblement dans la même fourchette qu’un réchaud compact de type Pocket Rocket, d’une bonne popote et d’une petite cartouche de gaz, mais l’avantage sera certain pour le Jetboil sur le plan des performances.

Les matériaux utilisés paraissent de bonne qualité, (un test longue durée nous permettra de l’affirmer), seule la cup en plastique transparent et graduée (on ne sait d’ailleurs pas à quoi correspondent ces graduations) fait beaucoup plus cheap et ne résistera pas, à mon avis, à de multiples sorties au fond d’un sac à dos bien tassé. Elle a le mérite, en revanche, de venir protéger la base de la tasse, l’optimisateur « FluxRing » qui, s’il venait à être déformé, altérerait les performances de l’appareil.

La tasse, d’une capacité d’un litre, est comme le reste de l’ensemble très bien finie : toutes les parties du métal découpées ou pliées sont propres et bien ébavurées. L’aluminium utilisé, semble lui aussi de bonne qualité et peu sujet aux rayures. Je prends toutefois mes précautions avec la cuillère en aluminium (préférer une cuillère en plastique) afin de ne pas la rayer et ainsi en augmenter la durée de vie.

Le bouchon venant couvrir la tasse, fait de plastique souple et translucide est lui aussi bien étudié car il intègre un bec verseur réellement efficace contrairement à d’autres popotes avec lesquelles verser un liquide dans un récipient relève de l’exploit (viser 7 cm à côté pour finir par en mettre la moitié par terre…).  A l’opposé de ce bec, on trouve une micro passoire que je n’ai pas eu l’occasion de tester mais qui semble pratique pour la cuisson de certains aliments comme du riz par exemple.

Par-dessus cette tasse, prend place la jupe en néoprène qui est un des plus grands atouts de ce Jetboil puisqu’elle isole, protège et rend l’utilisation du réchaud tout simplement plus aisée.

L’isolation thermique apporter par la jupe est des plus efficace puisque même lorsque l’eau bout, la tasse peut être prise des deux mains sans risquer de se bruler. Sur le plan de la préhension, celle-ci est facilité par une sangle-poignée cousue sur la jupe des plus astucieuse car elle permet de manier la tasse avec précision, notamment dans la phase de versage du contenu.

Comble du perfectionnement, un indicateur de chauffe en forme du logo de la marque se teinte du couleur orange lorsque l’eau arrive à ébullition. Qualifiant de prime abord cette fonction de gadget, je trouve celle-ci est en réalité très pratique puisqu’elle évite de surchauffer l’eau et ainsi d’économiser le combustible.

Enfin, la protection apportée par la jupe est en effet non négligeable puisque le réchaud est voué à trainer en fond de sac côtoyant du matériel pouvant endommager la tasse tels que la quincaillerie, les coinceurs, etc.

Il faut toutefois noter qu’il est nécessaire de retirer de temps à autre la jupe afin de nettoyer les éventuelles traces de soupes qui auraient pues couler entre celle-ci et la tasse.

Le bruleur est lui aussi bien conçu et vient se solidariser à la tasse par un simple et efficace système quart de tour. L’allumage avec piezzo intégré permet de s’affranchir d’un briquet ou d’une pierre à feu du moins à moyen terme puisque cet accessoire n’a pas une durée de vie illimitée.

L’amplitude du système de réglage de la flamme n’est quant à lui pas des plus fin et ne permet pas de faire mijoter des aliments. En effet, le Flash est réellement performant pour faire bouillir de l’eau et son usage est bien plus limité lorsqu’il s’agit de faire cuire des plats tels que des riz pré-cuisinés et précuits avec un tout petit volume d’eau. La puissance du bruleur et son manque de finesse de réglage ne permet pas une cuisson à petit feu, le contenu attache alors irrémédiablement au fond de la tasse.

Il ne faut donc pas perdre de vue la réelle vocation de ce produit qui est bien de faire bouillir de l’eau en un temps record malgré la présence de vent et de faire chauffer tous types de liquides (soupe, thé, café, etc.), tâches dans lesquelles ce modèle excelle particulièrement. Il semble donc plus adéquat de prévoir au menu des plats lyophilisés dans lesquels on versera le volume d’eau indiqué.

Le Flash est également équipé d’un trépied pliant qui permet de stabiliser l’ensemble dont l’équilibre est précaire en raison de sa hauteur, particulièrement si la surface sur laquelle il repose n’est pas complètement plate. Le trépied s’adapte aux petites et aux grandes cartouches de gaz. Personnellement, je n’utilise pas cet accessoire et préfère utiliser la place ainsi économisée pour la cup Sea to Summit et la cuillère comme relaté plus haut.

Pour conclure, je suis très satisfait par le Flash qui répond aux besoins des bivouacs en haute montagne : compact, il permet de faire bouillir un volume de presque 1 litre d’eau dans un temps significativement moins élevé qu’un réchaud classique.

Le seul point réellement négatif à mes yeux est le prix qui avec ses plus de 100 € peine à se justifier malgré une conception tout comme une finition exemplaire car il s’agit bien là d’un produit résolument haut de gamme.

Note : Je n’ai malheureusement pas eu à faire fondre de neige en raison de la saison qui s’y prête moins (été) et de la proximité de ruisseaux. 

Pour qui ?

Pour tout utilisateur désirant un réchaud performant afin de faire bouillir de l'eau et chauffer des liquides pour un encombrement et un poids réduit.
9/10

Points forts

- Compacité
- Conception
- Facilité d'utilisation
- Performance

Points faibles

- Prix
- Polyvalence : n'est réellement efficace que pour porter de l'eau à ébullition ou faire chauffer des liquides, appareil beaucoup moins à l'aise pour la cuisson des plats.

7 commentaires

Jean Guillaume
Statut : Expert
inscrit le 06/11/17
Activités : 5 avisPhotos : 6 photos du jour
Merci beaucoup pour ton retour ! Et je suis assez d’accord quant à ta remarque sur son prix.
0
Le Marcheur et son Chien
Statut : Confirmé
inscrit le 09/10/17
Photos : 1 photos du jour
Merci pour ce retour. Nous étions 4 sélectionnés pour ce test et il y a déjà deux retours d'expérience. J'ai également commencé le test mais je vais attendre au moins l'automne pour le compléter histoire d'avoir des conditions climatiques plus froides et venteuses.
0
je-teste-donc-je-suis
Statut : Expert
inscrit le 02/05/18
J'ai fait 4 bivouacs avec le Flash depuis la publication de ce test et j'en suis toujours très satisfait. Comme toi, j'attends de voir comment il réagira cette automne/hiver (si bivouac il y a...) avec des conditions plus rudes. Je complèterai prochainement le test avec un retour "longue durée" car certains éléments m'ont échappé lors du premier jet. Bon test à toi !
1
Le Marcheur et son Chien
Statut : Confirmé
inscrit le 09/10/17
Photos : 1 photos du jour
Merci. Le couvercle en plastic souple peut aussi fermer la tasse en plastic ce qui permet de conserver un peu la chaleur d'une portion de riz que tu mettrais dedans par exemple. Bonnes randonnées à toi.
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire