Avis Tecnica Origin

3 avis Tecnica Origin.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7,3/10
Marie_L

Légère et rigide

Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | m | Chemin
Conditions du test : J’ai essayé de les tester dans le plus de situations possibles sur une année : - Chemins accidentés en forêt, sur les chemins rocailleux, boue, traversées de torrents, neige ; - Courtes distances (10km) sur des bisses (chemins plats) ou avec dénivelé moyen entre 500 et 1000 D+/- ; - Plus grandes distances (30- 40km) et un dénivelé entre 2’000 et 3’000 m
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés d'Outzer permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel de la part de meilleures marques afin de réaliser un test terrain détaillé. Cliquez ici pour participer vous aussi
Test Privé - Chaussure de trail Tecnica Origin

Points forts

Légèreté
Drop naturel
Accroche

Points faibles

Trop rigide selon moi
laçage non homogène faisant pression sur le coup de pied

Voilà presque une année que je test ces chaussures Technica Origin reçues en test privé. J’ai essayé de les tester dans le plus de situations possibles :

- Chemins accidentés en forêt, sur les chemins rocailleux, boue, traversées de torrents, neige ;

- Courtes distances (10km) sur des bisses (chemins plats) ou avec dénivelé moyen entre 500 et 1000 D+/- ;

- Plus grandes distances (30- 40km) et un dénivelé entre 2’000 et 3’000 m

Je me considère comme une coureuse moyenne avec environ 3 sorties par semaines, et un temps de 4h27 au sierre-zinal (31km, 2’100m de D+, 1100m de D-). Je cours habituellement avec des Salomon speedcross pro qui possèdent un drop similaire à ces tecnica.


La chaussure :

Technica vous propose deux modèles chaussures différentes en fonction de votre poids avec la possibilité de thermoformer la chaussure à votre pied comme pour les chaussons des chaussures de ski.

Ici Technica propose de thermoformer les zones du talon, la voûte plantaire et la semelle.

Esthétiquement, c'est une chaussure sobre qui inspire un produit de bonne facture. 

Caractéristiques :

- une semelle Vibram Megagrip

- languette solidaire de la chaussure

- lacés auto-bloquant

- pare-pierre

- tissus respirant sur le dessus du pied

- un drop de 9mm

- poids 260g en 36 2/3


Ma grande question de ce test :

Le thermoformage révolutionne-t-il la chaussure de course comme il a révolutionné la chaussure de ski ?

Pour y répondre, j’ai testé la chaussure 3 mois sans et ensuite 6 mois avec thermoformage.


Au pied :

Première impression la chaussure taille grande, je vous conseille de prendre une demi-taille à une taille en dessous de votre taille habituelle (les tecnica sont en 36 2/3 et mes salomon en 37 1/3).

La toe box étant relativement large, j’ai personnellement l’avant pied qui flotte et je n’arrive pas à serrer l’avant pied lors du laçage. Le serrage est principalement présent sur le coup de pied.

La languette est solidaire au chausson évitant qu’elle ne bouge, fasse des pressions avec des plis.

Après thermoformage, je n’ai pas remarqué de grande différence de confort/ maintient mis à part au niveau de la semelle. Le thermoformage ne permet malheureusement pas de resserrer la toe box autour des meta. Par contre niveau semelle, j'ai sentie un petite différence, la semelle était vraiment agréable après comme une chaussure vraiment bien étrennée. Après coup, je regrette ne pas l'avoir thermoformer dès les premières sorties pour avoir immédiatement un confort de semelle optimal


En route :

Lors de la course les lacés restent en place, ils ne se desserrent pas. On les sent après un moment au niveau du coup de pied car la languette n’est pas du tout rembourrée.

Ce qui frappe en premier c’est la rigidité de la semelle et le peu d’amorti. La chaussure est difficile à déformer. Il faut être précis, attentif et bien gainer le membre inférieur sur les terrains très accidentés.

Selon moi, cette caractéristique va limiter cette chaussure aux courses relativement courtes avec des terrains pas trop accidenté.

Après 20km, mes pieds commençaient vraiment à souffrir.

Au niveau de l’accroche, la semelle Vibram avec des crampons bien présent ne nous fait pas de surprise elle est présente et fait le travail dans toutes les conditions et toutes les pentes.

Les crampons sont de bonne taille, ils ne se ressentent pas sous le pied même sur le béton.

Les kilomètres passent et la chaleur s’accumule au niveau des pieds, la chaussure ventile relativement peu et lorsqu’il pleut le pied reste au sec un petit moment (elles sont pas en Goretex non plus ;) ). 

C'est un plus lorsque l'on court sur neige en hiver, le pied reste au chaud et au sec tant qu'on ne s'enfonce pas trop dans la neige. Il y a une bonne accroche sur terrain plat et avec pente légère, sans miracle sur le verglas. 

Au passage des cours d’eau, résultat satisfaisant, la semelle continue de bien accrocher le rochet mouillé, la chaussure se remplira d’eau mais se dégorge rapidement et n’est pas alourdie pour la suite de la course.


Usure ? Connait pas !

Après presque une année, la chaussure est comme neuve sauf au niveau des crampons qui se sont évidemment usés. Mais pas de trou, ni de zones décousues.


Bilan :

Pour répondre à ma curiosité première un niveau du thermoformage, j’ai personnellement été déçu par ce dernier car je n’ai pas ressenti de changement de maintien du pied. Le confort n’a que peu été amélioré.  

Je conseille donc cette chaussure aux coureurs légers, faisant de courtes distances (20-30km max) et sur terrain moyennement accidenté, sinon attention à vos chevilles ! 

Pour qui ?

Coureurs légers avec avant pied large, faisant de courtes distances (20-30km max) et sur terrain moyennement accidenté, sinon attention à vos chevilles !

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire