Avis Scarpa Chimera 2020

3 avis Scarpa Chimera.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8/10
Kzen
Par Kzen

Et tout devient possible !!!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 40 ans | 1,78m | 68kg | Avancé | Castellane
Acheté : 120€ en ligne
Conditions du test : Falaise calcaire du Verdon (dalles, verticales, dévers)

Points forts

sensation et performance

Points faibles

Légère détente dans la longueur

Voilà désormais 1 an que je grimpe en Chimera. Habitant dans les gorges du Verdon, mon test concernera exclusivement des falaises calcaires (verticales, dévers, dalles et fissures)

Ma pointure est 42,5 j'ai les pieds fin de forme grec et mes Chimera sont en 40,5

En seulement deux séances les chaussons se sont moulés à la forme de mon pied, sans aucun point de douleur particulier excepté la sensation d'être serré (normal !!) 

La particularité de la Chimera est d'être un chausson demi-semelle ultra sensitif. On pourrait croire que sur le papier que leurs terrains de prédilection est le léger dévers et les colonnettes. Pourtant je me suis surpris à les emmener dans tous les profils possibles et à chaque fois ils se sont révélés terriblement efficaces. Autant en dalles que sur micro grattons en mur vertical. 

Cette polyvalence est due à un fin intercalaire placé astucieusement en demi arc de cercle sous les orteils uniquement. Cela permet au chausson de charger n'importe qu'elle aspirité de la roche et combiné à la gomme Vibram XS grip2, vous avez une arme à tout faire. 

Pourtant ce chausson n'est pas exempt de défauts. Il ne conviendra pas aux grimpeurs costauds, car trop souple et ne pourra être utilisé qu'en dévers. De plus, cette ultra polyvalence n'est rendue possible que si le chausson est pris ajusté. 

L'usure de la gomme est dans la moyenne des chaussons actuels. Fine en apparence elle ne s'use pas plus vite qu'une autre, pour peut que l'on aime poser les pieds délicatements. 

Le système de laçage permet au chausson de garder son effet chaussette tout au long de sa vie. 

N'étant pas un talonneur de l'extrême, je ne m'étendrai pas sur ce domaine. L'efficacité du talon semble lui aussi dans la moyenne. 

Pour terminer, ma paire de Chimera vient de rentrer du ressemelage et leur deuxième vie semble les destinés aux voies en dévers et verticales à sensations, ainsi qu'aux grandes voies du Verdon. Je rachèterai sans hésitation les Chimera en pointure identique, car ils m'ont permis d'acquérir une grimpe fluide et rythmée. 

À la prochaine pour un autre test annuel 

Pour qui ?

Pour les grimpeurs pas trop lourds qui aiment les sensations, et la pose de pied précise

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire