Avis Scarpa Boostic 2020

1 avis Scarpa Boostic.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
nico_be

Old school ;)

Avis sélectionné
Profil du testeur : 44 ans | 1,80m | 73kg | Avancé
Acheté : 79€ en magasin
Conditions du test : Blocs et voies en salle voies en falaise

Points forts

précision et appuis
ne se déforme pas

Points faibles

polyvalence
sensations

Assez fan des chaussons Scarpa, je grimpe actuellement avec des Furia S (en fin de vie) et des Booster S (ressemelé chez Vibram avec de la XS eco l'année passée, également en fin de vie), principalement en bloc indoor mais pas que ;) Ayant profité d'une liquidation complète d'un shop d'une amie, j'ai pris une paire de Boostic qui était le seul modèle où il y avait encore ma taille. Comme c'est un chausson plus rigide, je l'ai pris en 43 en place du 42.5 habituel de mes Scarpa plus souples.

Description

Scarpa Boostic est un chausson d’escalade haute performance qui excelle lorsque les parois sont raides avec des micro prises.

  • Serrage : velcro
  • Semelle : Vibram XS Edge© de 4mm
  • Forme : hyperasymétrique
  • Poids paire (gr) : 480gr

Sur le terrain

Premier essais en salle pour quelques voies en parallèle de mes Booster S. Le chaussage est un peu moins rapide que les Booster mais ça reste raisonnable, on sent directement bien la plus grande rigidité du chaussons, en semelle mais également le reste, content d'avoir pris la 1/2 taille au dessus! Mon pieds est assez bien dedans, il faudra juste que le chaussons se donne un peu au dessus des orteils qui soufrent un peu (sans empêcher de grimper). On sent bien qu'avec la rigidité, c'est le pied qui suit la forme du chausson et pas l'inverse, du coup si la cambrure et l'asymétrie "à vide" sont très proches avec le Booster, une fois chaussé les Booster s'assagissent un peu, ce qui n'est pas le cas des Boostic. Ca se remarque sur les photos comparatives où j'ai le Boostic a gauche et le Booster à droite.

Le Boostic est équipé d'un serrage par velcro inversé pour un enveloppement précis du pied, tout comme le Booster et c'est un système que j'apprécie vraiment. Le serrage est très rapide et très efficace. Les velcros sont bien dimensionnés (pas comme sur le Furia S) pour être facile à manipuler et ne pas bouger. la languette apport juste ce qu'il faut de confort sur le dessus du pied pour garantir un serrage efficace. Les Scarpa conviennent en général bien à mon pieds et c'est vraiment le cas avec ce Boostic, aucun espace entre le pied et le chausson, surtout au niveau du talon qui bien que rigide englobe parfaitement. L'intérieur du chausson est doublé par une tissus tout doux bien plaqué et collé au chausson (pas de risque de plis) et c'est assez agréable.

Côté grimpe (c'est quand même le principal dans l'histoire), j'ai clairement l'habitude de chausson assez souple et il m'a fallu quelques séances pour m'habituer et me forcer un peu à passer sur les Boostic. Parce que clairement ce n'est pas le même monde. La gomme est top et la rigidité fait que la moindre tête d'épingle ou la plus fine réglette peut être valorisée. Par contre niveau sensation... faut se dire que ça tient et que le pied est bien mis, parce qu'on ne sent pas grand chose du tout et c'est vraiment perturbant quand on vient de modèles assez sensitifs.

Quand on sort de son domaine de prédilection, c'est tout de suite plus délicat et les plats ne sont clairement pas là où on attend ce modèle. En bloc "moderne" il est clairement à laisser dans le sac. Dès qu'on retourne dans du "old school", de la dalle à gratons, c'est la paire à sortir!

Du fait de la rigidité globale du chaussons, il est aussi moins confortable, on n'a pas d'effet "chaussette", le chausson se déforme peut et se détend peu sur le long terme. Il est donc important de le choisir dès le départ à la bonne taille (j'aurais peut-être pu prendre 1/2 pointure au dessus).

Pour qui ?

Clairement pour les grimpeurs "old school" qui aiment les gratons.

commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire