Avis EB Guardian 2018

10 avis EB Guardian.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,6/10
EGaut

Un bon chausson assez technique pour tout faire

Avis sélectionné
Profil du testeur : 43 ans | 1,69m | 60kg | Avancé | Rezé
Acheté : 90€ en magasin
Conditions du test : Depuis plusieurs années, principalement en salle mais aussi en couenne à l'extérieur.

Points forts

Chaussons assez confortables une fois que les pieds s'y sont fait. Durabilité++
Tarif très correct pour ce type de chaussons

Points faibles

Bien choisir sa pointure au moment de l'achat, les chausson ne se détendent pas.

J'ai acheté ces chaussons après une première paire vraiment tres peu technique destinée aux débutants, j'ai très vite voulu des chaussons moins "Mou".

J'utilise cette paire de EB Guardian depuis au moins 3 ans. Achetés 90€ en magasin dans une salle Altissimo. 

Je chausse du 40 en chaussures de ville et j'ai dû prendre ces Guardian en 41 ... et j'étais vraiment très serré au départ !

Ne comptez pas sur la matière synthétique utilisée pour ce détendre exagérément comme certains chaussons en cuir. Ça ne bouge quasiment pas.

C'est une paire que j'utilise surtout en salle et en couenne occasionnellement en salle de bloc.

Je les trouve très précis, assez confortable une fois passée cette période de "rodage" pour les pieds la languette très épaisse et matelassée c'est parfait. Facile à enfiler et le serrage avec un seul velcro enZ est très pratique et rapide.

Ils sont légèrement cambrés et on peut vraiment charger sur la pointe. J'ai appris à faire confiance dans les mini prises de pieds grâce à ces chaussons.

Niveau solidité c'est parfait, ils ont déjà été ressemelé deux fois et l'usure est très correcte ( par rapport à mes scarpa Vapor par exemple dont la semelle est beaucoup plus fine).

A part la gomme rien n'a bougé sur le chausson, les coutures sont impeccables et le velcro est toujours vaillant.

Pour qui ?

Des grimpeurs qui recherchent un chausson performant mais assez confortable et abordable niveau tarif

commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire