Avis Blue Ice Choucas Light 2018

6 avis Blue Ice Choucas Light.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.

Léger et compact au service de l’alpinisme !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 23 ans | 1,80m | 70kg | Avancé | Contes
Conditions du test : Tout temps en alpinisme, glacier, cascade de glace, ski de randonnée, ski alpinisme, ski de pente raide, couloir... durée du test : 6 mois.
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés d'Outzer permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel de la part de meilleures marques afin de réaliser un test terrain détaillé. Cliquez ici pour participer vous aussi
Test Privé - Blue Ice Choucas Light

Bonjour à tous, au printemps 2018 j’ai eu la chance d’être choisi pour le test des baudriers ultra light de la marque Blue Ice, le modèle Choucas light exactement. J’avais à l’époque pour projet de faire l’intégralité des sommets de plus 3000 mètres du Parc National du Mercantour en ski alpinisme. Seulement, je suis partie faire la saison sur la station de Val Thorens en Savoie à la dernière minute. Plutôt cool pour moi, mais aussi pour le test du baudrier finalement !

Arrivé à Val Thorens, des nombreux couloirs s’offrent à moi ! Le rêve ! Les glaciers sont à portés de ski, juste devant la porte. Nous le savons, aujourd’hui la course au light et plus que jamais au centre des conversations dans la performance en montagne et ce baudrier offre tout ce qu’il faut pour nous rendre heureux !

Pour en revenir au baudrier Choucas light de Blue Ice, voici ces caractéristiques :

- Poids incroyable de 82gr pour la taille S, 90gr pour le M et 98gr pour le L, impressionnant quand on connaît sont concurrent de chez Petzl à 150gr !! Et à ce poids-là, vous profitez tout de même d'un système ingénieux permettant de vous équiper/déséquiper de votre baudrier avec vos crampons et skis !

- Ultra compact, lorsqu’il est dans son filet il tient dans le creux de la main ! (Je ne pensai pas recevoir le baudrier lorsqu’il est arrivé par la poste tellement il était petit et léger dans son enveloppe.) Très pratique pour le glissé au fond du sac d’alpi, même si on ne compte pas s’en servir, d’ailleurs il n’a pas quitté mon sac de la saison !

- Il bénéficie de deux porte-matériel, d'un double pontet et d'un anneau sur chaque cuisse pour maintenir les broches à glace.

- Il est normé CE/ EN 1277 type C.

- Il est fait en UHMW polyéthylène, polyamide et boucles d'aluminium en aluminium de qualité aéronautique.

- Ice Blue a gagné l’Outdoor Award 2017, avec le Choucas Light qui est probablement le baudrier le plus léger au monde que vous puissiez enfiler pieds au sol, avec des boucles de cuisses ouvrables indépendantes.

- Prix fabricant : 70€ (60€ sur internet)

Test !

Je l’ai utilisé lors des approches sur glacier à ski, en couloir, en ski de pente raide, en arête et en cascade glace. Entre 2300 et 3700 mètres d’altitude avec des températures pouvant aller jusqu’à -25°C.

Première remarque, lorsqu’on l’enfile, à la maison et lorsque la température reste clémente il n’y a aucun souci, en revanche le système d’accroche des cuisses qui permet de mettre le baudrier sans enlever les skis ou les crampons est assez compliqué avec des gros gants adaptés aux basses températures. Mais une fois qu’il est mis, il sait très facilement se faire oublier, c’est un bonheur ! D’ailleurs lorsqu’il faisait trop froids je partais avec le baudrier directement de la maison et en rentrant le soir je pouvais le garder jusqu’au moment de la douche pour vous dire.

Lorsque la course visée n’est pas technique et ne nécessite pas beaucoup de matériel, comme une course glaciaire, une arête ou un couloir facile, les portes matériels suffisent parfaitement, les broches à glaces sont bien maintenues sur les cuisses.

Je me suis senti tout de suite en sécurité avec, malgré les micros attaches.

En revanche si on s’attaque à des voies plus difficiles nécessitant de poser des coinceurs, des friends et des dégaines (donc un peu plus chargé), les portes matériels sont vraiment insuffisant, il en faudrait deux en plus sur l’arrière pour être plus confort.

Dans le cas d’un rappel pour atteindre le haut d’un couloir, le baudrier fait largement le travail, surtout si on garde le contact avec le sol, cependant si on se retrouve suspendu il devient très inconfortable, surtout avec le poids du sac et des skis sur le dos. Je le déconseille pour ça ! Pareil pour la cascade de glace je le déconseille car lors de la descente ce n’est vraiment pas confort et si on prend un plomb je n’ose même pas y penser ! Mais bon il n’est pas fait pour ça !

Autrement, je le conseille vraiment dans ces domaines de prédilections qui sont le ski alpinisme, le ski de rando, le free ride, l’alpinisme et les expéditions. Pour ma part je ne m’en séparerai plus lors de mes sorties !

Encore merci à Outzer et Blue Ice pour ce super test.

Pour qui ?

Toute personne voulant un baudrier ultra léger qui ne prend vraiment pas de place, qui ne cherche pas à aller dans le vertical.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire