Avis Kinetik Karry Belt 2018

6 avis Kinetik Karry Belt.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.

Un bon portage mais perfectible

Avis sélectionné
Profil du testeur : 34 ans | 1,90m | 83kg | Expert | Grenoble
Conditions du test : Trail & route, course, rando course, entrainement
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés d'Outzer permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel de la part de meilleures marques afin de réaliser un test terrain détaillé. Cliquez ici pour participer vous aussi
Test Privé -  Ceinture Kinetik Karry Belt

Impressions et présentation

La ceinture carry belt de Kinetik est dans la mouvances des nouvelles solutions de portage que chaque équipementier de trail sort ces derniers temps. Après les innovations de la flipbelt puis de la sammie, les ceintures tubulaires ont le vent en poupe.

La carry belt est composée de 6 poches distinctes :

  • une poche large à l'avant destinée à contenir une flasque (annoncée à 250mL)
  • une poche large zippée à l'arrière qui peut contenir un smartphone
  • 2 poches étroites de chaque coté

En complément 2 élastiques de part et d'autre de la poche zippée sont destinés au transport des bâtons (ou d'une veste)

Au déballage de la ceinture je suis déçu par les 4 poches étroites, 2 d'un coté me semblent suffisantes, j'aurais préféré une poche large d'un coté pour y ranger des textiles plus grands (une veste par exemple), en l'état seuls des accessoires (manchettes, gants, bonnet, buff, frontale) peuvent y trouver leur place.

A l'usage

Première sortie test, une rando course trail automnale de 3h, 25km 1500mD+, pas trop chaud, pas trop froid besoin de quasi rien, la ceinture permet d'emporter le nécessaire, soit une flasque avec 400ml et une barre. Un vrai régal (la sortie pas la barre, elle je n'y ai pas touché), courir sur les sentiers dans les feuilles mortes sans sac, se sentir léger, marcher dans les raidillons le dos libre, je suis super enthousiaste sur la ceinture, c'est décidé je vais pouvoir partir en course avec.

Un des rares trail court de la saison s'annonce justement, le festitrail d'Autrans, un trail blanc -sans la neige cette année- 20 km 900m, envie d'aller vite et d'être léger. Avec l'intensité de l'effort, malgré la température fraiche (il neige au départ) j'ai besoin de pouvoir boire, je prend une flasque de 600ml quasi pleine, ça passait avec 400, c'est l'occasion de tester les limites de la ceinture.

Première descente, la flasque est encore bien pleine et elle se barre de la poche avant et tombe sur le sentier. Pas grave, un arrêt brusque, demi-tour et on fini la descente en la gardant en main. Une fois un peu vidée elle ne bougera plus. Les poches latérales permettent de ranger les gants et le buff qui tiennent trop chaud, par contre impossible d'y mettre le coupe vent sans manche, dommage. Comme vu dans les premières impressions ces petites poches sont trop nombreuses...

La ceinture va ensuite rester au placard un moment, c'est l'hiver et les entrainements sont plus courts, les sorties moins longues et je n'ai pas besoin d'emporter quoi que ce soit. Elle ressortira en février / mars pour une prépa marathon.

Sur les sorties longues au seuil cette carry belt m'a permis d'emporter un peu d'eau et de ravitaillement (quelques gels à tester) et d’accueillir les manchettes, gants et accessoires dont je me débarrasse vite vu l’effort fourni. Même à 16km/h rien ne bouge autour de la taille, je ne répète pas l'erreur de trop remplir la flasque mais avec 400mL c'est parfait.

Le printemps arrive, le marathon est derrière moi, je peux alors enfin finir de tester cette ceinture, en complément d'un sac de trail et en portage de bâtons.

Même en portant déjà un sac, la ceinture garde son utilité, habituellement j'utilise les poches du short mais la ceinture est une bonne alternative et permet d'alléger le sac, de garder plus proche du centre de gravité les ravitaillements. Mais surtout la ceinture permet de bénéficier de plus de possibilités pour tout garder à portée de main.

Après un trail des 3 couvents long et boueux, la ceinture est passé au lavage et est ressortie comme neuve.

Concernant les bâtons je suis bien plus partagé, les élastiques sont trop lâches et l'ensemble bouge énormément à la course. A l'usage c'est trop pénible pour moi et je fini par prendre les bâtons à la main quand je n'ai pas le sac pour les ranger. J'envisage de modifier la tension des supports ou d'ajouter un cordon pour résoudre ça.

Je pense qu'il s'agit d'un problème de taille mais la ceinture n'existe que en 3 versions (Taille 1 = XS-S : 79 - 87 cm, Taille 2 = S-M : 85 - 93 cm, Taille 3 = L-XL : 91 - 100 cm) je dispose de la taille 3 mais la marge est assez importante, peut être qu'une taille 2 me conviendrait plus, pour autant je galére pour l'enlever quand les jambes couvertes de boue j'essaye de garder la carry belt clean.

Pour conclure

Cette carry belt est un produit intéressant pour garder proche de soit de quoi partir courir, le portage des bâtons est perfectible avec peut être un cordon de serrage pour limiter le ballotement.

Les poches pourraient être améliorées  en variant plus les dimensions et en ajoutant un porte clé dans la poche zipée.

Ce produit est à comparer avec les concurrents, en l'état je ne suis pas convaincu que cette ceinture Kinetik se détache de la version compressport ou autre.

Cela reste un bon complément à un sac de trail, je pense l'emporter sur mes ultra pour garder un maximum de choses à portée de main et éventuellement y mettre les bâtons en alternative au sac (quand je met la veste de pluie par dessus par exemple)

Pour qui ?

Le traileur qui veut garder son matériel à portée de main
7/10

Points forts

plein de poches

Points faibles

trop de poches pas assez larges
Portage des bâtons

Tests privés

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire