Avis Simond Alpinism 33 2021

4 avis Simond Alpinism 33.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8/10
Drcr
Par Drcr

Pas chère mais qualité en rapport

Avis sélectionné
Profil du testeur : 47 ans | 1,77m | 80kg | Avancé | Pessac
Acheté : 50€ en magasin
Conditions du test : Test réalisé durant l'hiver sur une période de 4 mois sur des sorties à la journée. Randonnée, Ski de Randonnée, Raquette

Points forts

Prix, Systèmes de fixation externes, Volume

Points faibles

Crochet de fermeture du rabat

Contexte

Je cherchais un sac avec un volume limité autour de 30L pour les sorties rando / ski rando / raquette à la journée.


Mes critères importants 

  • le volume de 30L
  • les sangles nécessaire pour un portage des ski / raquettes / crampon
  • un minimum de poche pour pouvoir organiser les affaires 
  • un prix pas trop élevé car c'est pas pour une utilisation principale

Je me suis penché sur le modèle Simond Alpinism 33 vendu chez Decathlon car il semblait cocher toutes les cases 


Condition du test 

J'ai utilisé ce sac pour toutes mes sorties cet hiver entre les périodes de confinement.

Et notamment lors de ma semaine à Avoriaz en mars puisqu'avec la fermeture des remontés je me suis rabattu sur le ski de rando / les raquettes / randonnées.

Le sac a donc été utilisé uniquement sur des sorties à la journée avec dans le sac les affaires chaudes (doudoune), les vivres du jour (sandwich, eau ), le matériel de sécurité (pelle, sonde, corde). 


Résultat du Test 

En première impression le sac ne respire pas vraiment la solidité ni la qualité de fabrication mais pour le prix (50€)  il ne faut pas se plaindre, on sait ce qu'on achète.

Effectivement le sac respect mes critères avec un volume largement suffisant pour un trek a la journée, je pense même que le 22L aurait pu suffire, mais le manque de poche de ce dernier m'a finalement orienté vers le 33L.

Il dispose de sangles latérales pour pouvoir plaquer des skis de chaque côté du sac, mais également un système permettant de charger une paire de ski collé en diagonal devant le sac. J'ai pu tester les 2 manières et personnellement j'ai préféré la seconde possibilité. Dans cette configuration les ski sont plus éloignés des jambes et gène moins la marche que lorsqu'ils sont répartis de chaque côté du sac (dans ce cas il faudra prévoir une sangle en haut pour les resserrer au niveau de la spatule  et éviter que les talon des skis viennent taper dans les pieds. En plus le fait de placer les skis l'un contre l'autre évite qu'ils bougent.


Le sac dispose d'une poche filet sous le rabat du haut permettant de mettre des objets en sécurité et relativement protégés des intempéries, il y a également un pseudo poche sur le dessus du rabat mais en fait il s'agit de la zone de rangement de la "capuche" permettant de venir plaquer un casque par dessus le haut du sac. C'est dommage que cette capuche ne soit pas amovible pour pouvoir récupérer la poche lorsqu'on n'a pas besoin de cette fonctionnalité.

On dispose de 2 poches supplémentaires : une grande avec double zip sur le dessus du sac, idéale pour y mettre les cartes et autres objets facilement accessible sans ouvrir le sac, et une petite poche zippé sur la ceinture pour y mettre clé, crème solaire, mouchoir, barre énergétique. 

Pas de poche sur le côté, c'est vrai qu'avec les sangles pour les skis, difficile d'y mettre quoi que ce soit, mais un petit filet pour placer une gourde en plus de la poche à eau aurait pu être utile.

Au niveau du confort de portage c'est correct : on ne dispose pas de système rigide pour assurer une bonne ventilation et un bon maintien du sac, mais un ensemble de plaque en mousse permettent s'assurer un minimum d'isolation entre le dos et le contenu du sac : par contre si pour placer un objet dur dans le sac directement en contact avec la parois du dos, vous allez le sentir tout de suite, j'en ai fait l'expérience et j'ai rapidement du revoir l'organisation des affaires dans le sac.

L'avantage c'est que sur un volume limité et donc un poids porté limité, on a moins besoin de disposer d'un système élaboré améliorant le confort. Je n'utiliserais pas un sac avec le même système mais pour un volume de 45L+.

Au final le sac a parfaitement rempli son rôle, et je suis satisfait de mon investissement.

Par contre petit détail qui me gène sur ce sac c'est le système de fermeture constitué d'un crochet métallique venant prendre une boucle pour maintenir le sac fermé, je ne sais pas si ce système a une justification particulière mais c'est loin d'être pratique et plusieurs fois mon sac s'est ouvert d(autant que la sangle d'ajustement de la longueur ne tient pas (sauf  faire un nœud) .

A noté la présence d'un grand  zip latéral pour pouvoir ouvrir le sac  et accéder aux affaires placées en bas sans tout sortir. 


Durabilité 

Comme je l'indiquais au début du test la qualité des matériaux ne m'inspirait pas vraiment confiance, mais force est de constater que pour le moment (après 6 mois d'utilisation) il n'y a pas de problème a signaler.


Conclusion :

Ce sac Simond Alpinism 33L est parfaitement adapté à l'utilisation que je souhaitais en faire et même si certains détails pourrait être améliorés (l'absence d'un sur-sac par exemple ou le système de fermeture du rabat), je valide la conformité du produit et je ne regrette pas son achat.

Pour qui ?

Randonneur cherchant un sac fonctionnel pour des petites sorties.
7/10

Tests privés

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire