Avis Simond Alpinism 33 2019

1 avis Simond Alpinism 33.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
rol7r

Sac polyvalent, confortable et très bien pensé !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 41 ans | 1,78m | 67kg | Avancé
Acheté : 55€ en magasin
Conditions du test : Courses mixtes glacier et rocher. Légère pluie puis soleil. Conditions estivales.

La gamme Alpinism de chez Simond propose depuis plusieurs années des produits très intéressants à un tarif plus qu’abordable. Déclinés en 2 litrages (22l et 33l), les sacs de cette gamme ont été renouvelés en 2019. Et autant certains produits de la marque chamoniarde peuvent être discutés, autant sur le segment des sacs à dos d’alpi, ils sont très fort.

Alors qu’en est-il de ce nouveau modèle Alpinism 33 ?


Première impression

Déjà possesseur du précédent modèle (très complet, robuste mais avec une grosse faiblesse sur la solidité des attaches rapides), c’est avec un regard critique et curieux que je prends possession du nouveau sac. Après une inspection rapide, on peut vite s’apercevoir que le terme « évolution » est bien justifié. Simond ne s’est pas contenté de changer la couleur ou l’emplacement des poches, mais a fourni un réel travail novateur sur ce modèle avec notamment un porte casque intégré, une ouverture latéral rapide, une ceinture ventrale rembourrée et agrémentée d’une poche. La totalité des attaches rapides ont également été changées et la boucle principale est désormais en alu. D’emblée, ce sac donne envie de partir !


Test de terrain

J'ai donc testé le Simond Alpinism 33 dans plusieurs situations et notamment sur quelques jours dans le massif du Grand Paradis. Avec un sac à dos chargé presque à bloc pour une montée en refuge et des courses qui demandaient la panoplie complète de matos de sécurité pour glacier et rocher, ainsi qu'une corde de 50m.

Pour des nuits en refuge, le litrage de 33 litres s’avère parfait, pour peu que l’on n’emmène pas de superflu. Si l’on veut partir en bivouac avec le matériel d’alpi en plus, ce sera peut-être un peu juste. Pour ce qui me concerne, l’ensemble de mon matos est rentré sans problème (sac à viande, tee shirt, caleçon et chaussettes de rechange, collant, trousse de secours, petite toilette, surpantalon light, veste goretex, doudoune, 2 paires de gants, bonnet, lunettes, carte, baudrier, 4 dégaines, 2 coinceurs à cames, reverso, 6 mousquetons, tibloc, micro-traction, 2 broches à glace, crochets à lunule, des sangles, 1 piolets, crampons, ficelou, guêtres, barres céréales, poche à eau de 2 litres et 1 corde de 50m)

Le sac est bien accessoirisé, mais sans excès. Comme la quasi-totalité des sac de ce style, 1 seule grand poche à l’intérieur (un peu plus haute et étroite que sur le précédent modèle) et 3 poches annexes : 1 assez grande d’accés rapide sur le dessus, 1 conséquente à l’intérieur (avec attache clé) et 1 petite sur la ventrale pour barres céréales ou appareils photos.

La poche latérale zippée est vraiment très pratique pour un accès aisé soit aux crampons, soit à la goretex, plus besoins d’ouvrir et de farfouiller. Le porte casque intégré est également bien vu. Il se met en place très facilement et s’avère fiable. Il a fait des envieux. J’appréciais les petites daisy chain de la précédente version, elles ont été remplacées par de la cordelette qui me parait un peu light, dommage.

Les portes piolets sont top, pratiques et fiables. Des scratch réglables remplacent les sangles du haut, et chaque piolet est désormais attaché indépendamment de l’autre (deux attaches rapides au lieu d’une), plus sûr en situation délicate.

La ceinture ventrale ne gêne pas l’utilisation du baudrier.

Concernant le portage des ski, il peut s’effectuer en diagonale, mais c’est surtout en latéral qu’il est optimal.

Pour ce qui est du confort, là encore, des efforts on été fait. La précédente version me frottait au niveau des hanches (simple sangle), désormais la ventrale est rembourrée, rien à redire. Les sangles sont assez larges et confortables surtout pour un sac d’1 kg. A noter que toutes sont munies de porte matériel. Contrairement aux produits ultra light, la qualité des tissus inspire confiance et l’on ne craint pas d’aller se frotter aux rochers.

Les mouvements ou manip ne sont pas gênés par le sac, même en situations « non adéquat ». 

Chargé à 12/13 kg, ce sac s’est montré facile à régler (je mesure 1m78) et confortable.


Verdict

Côté qualité, on peut dire que ce nouveau Simond Alpinism 33 est solide, fonctionnel, polyvalent et léger. Les portes piolets et le porte casque sont efficaces. C’est un sac que je trouve parfait pour des courses à la journée ou encore sur quelques jours. En résumé, très satisfait de cet achat, et avec des petits détails très pratiques.

Si devait y avoir quelques petits points à améliorer, on pourrait soumettre l’idée d’une housse pour la pluie amovible comme le fait Millet, rangée dans une poche sous le sac, et également de remettre une daisy chain sur le dessus.

Pour ce qui est du tarif, à 55 euros c'est un rapport qualité prix assez incroyable et quasi imbattable !.

Pour qui ?

Sac très bien pensé pour l'alpinisme ou la grimpe. A la journée ou sur 2/3 jours.
10/10

Points forts

Polyvalent et fonctionnel, pratique, léger, prix

Tests privés

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire