Avis Jetboil Minimo 2020

3 avis Jetboil Minimo.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,3/10

Compact et très efficace

Avis sélectionné
Profil du testeur : 44 ans | m | Avancé
Conditions du test : conditions hivernales, nuits en refuge et rando dans le Vercors.
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés d'Outzer permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel de la part de meilleures marques afin de réaliser un test terrain détaillé. Cliquez ici pour participer vous aussi
Test Privé - Jetboil Minimo

Points forts

compact, terriblement efficace

Points faibles

prix

Avec la situation actuelle, les occasions permettant d'aller tester ce JETBOIL Minimo grâce à OUTZER n'ont pas été nombreuses. Néanmoins, j'ai réussi à faire quelques sorties et bivouacs qui m'ont permis de me rendre compte des capacités de ce réchaud. C'est avec un peu de retard que je vous fait le compte rendu de mes observations sur cet article. 

Au déballage

Premièrement, dès que l'on sort le Minimo de son emballage, on a tout de suite une impression de sérieux et de sobriété. De plus, je dois préciser que des soucis logistiques n'ont pas permis de me fournir une cartouche 100gr neuve. Jetboil et OUTZER m'ont donc fait parvenir une cartouche 100 gr à 50 % de charge pour que je puisse utiliser le réchaud dans sa meilleure configuration et j'ai reçu également une cartouche neuve de 230 gr en "dédommagement". Geste tout simple mais qui mérite d'être souligné car il ne m'aurait absolument pas choqué d' aller acheter moi-même une cartouche étant donné que nous recevons gracieusement du matériel parfois onéreux (c'est le cas ici). Alors merci messieurs. 

On a également une impression d'abondance à l'ouverture du paquet. Outre le réchaud en lui même, il y a pas mal de petits accessoires et gadgets, parfois bien utiles comme le couvercle, le trépied ou le bol. 

A l'image du couvercle en matière souple, ils sont très simples mais bien pensés. Ce dernier vous permet de boire directement au récipient grâce à une ouverture suffisamment dimensionnée, de verser de l'eau sans en mettre de partout grâce à son petit bec verseur. Il permet également de vider l'eau à l'aide d'une autre série de trous si vous vous faites des pâtes et il permet aussi de ranger le trépied. Plusieurs utilisations pour un même accessoires va toujours dans le sens de la polyvalence et de l'ergonomie.  Sa matière souple permet une utilisation aisée quand on l'utilise simplement en couvercle et permet de l'ôter sans difficultés et sans se brûler quand l'eau bout en dessous. Il reste aussi bien en place lors de la phase de transport dans le sac. Attention dans ce cas précis à bien ranger le combo "brûleur/cartouche". On parlera de ce détail un peu plus loin dans le test. Le bol plastique situé en partie basse du réchaud est aussi assez appréciable. Il permet de, premièrement, protéger toute la partie basse du réchaud quand il est dans le sac mais il possède des graduations bien pratiques (en ml et en oz). D'une capacité totale de 500 ml ( à raz bord) il a une taille suffisante pour y faire bon nombre de préparations ( purée, nouilles chinoises,...) et ainsi éviter d'avoir à nettoyer le jetboil en lui même. La gestion de l'eau étant parfois un paramètre important, il est plus facile et moins gourmand en consommation d'eau de nettoyer le bol que le réchaud. Et puis, cela permet de garder de l'eau chaude disponible dans le réchaud pour d'autre utilisations et pour d'autres personnes (thé, café, d'autres lyophilisés, etc...). 

Le piezzo est vraiment très pratique et bien intégré à la structure du brûleur. Plus besoin de jouer avec un briquet ou des allumettes qui s'éteignent. Beaucoup moins de risques de se roussir le bout des doigts lors de l'allumage. le châssis du brûleur parait un peu imposant mais il est dimensionné pour pouvoir s'emboiter avec une cartouche de 100 gr et ainsi gagner pas mal de place (cf. photo) pour le rangement dans la cuve principale. lors de ce rangement, bien pensé à utiliser la pochette en tissu doux, vous éviterez ainsi de rayer le revêtement intérieur du réchaud. 

Le brûleur possède un régulateur permettant d'après le fabriquant de toujours garder la même puissance d'utilisation. A voir donc à l'usage. Il est aussi fourni d'origine un support pour grande casserole. Personnellement, je n'y ai pas trouvé d'utilité en bivouac car je ne m'embarrasse pas avec 25 casseroles. Le réchaud seul suffit et ce support ne s'intègre pas avec le jetboil pour le rangement. Il faut donc alors lui trouver une place dans le sac et à mon avis, le risque de tordre les ailettes pliantes est important. Il a le mérite d'exister et peut être que ceux qui ont une utilisation plutôt typée "camping" pourront nous en parler mieux que moi. 

Le trépied est, comme la plupart des trépieds, bien stable et permet d'y mettre plusieurs taille de cartouches. Une fois plié, il ne prend vraiment pas beaucoup de place et grâce à son emplacement dans le couvercle, plus de risque de le perdre ou de le retrouver au fond d'une poche du sac. Les charnières au niveau des branches du trépied sont de bonne facture et respire la solidité. Pas de jeu et restent bien en place une fois ouvertes.  

Petit détail qui peut avoir son importance, il existe un petit abaque sur le côté des cartouches de la marque JETBOIL. Celui-ci vous permet d'estimer le nombre de fois où vous pourrez faire bouillir de l'eau en fonction du pourcentage de remplissage de la cartouche. Attention toutefois, il s'agit d'une estimation et pour 500 ml. Je pense que les conditions extérieures feront varier sensiblement ce nombre. Cela nécessite donc également de connaitre ce qu'il reste dans votre cartouche. Sauf si vous avez le pèse cartouche de chez jetboil (ce qui est mon cas), cela me parait difficile. Peut être en faisant flotter votre cartouche dans une bassine d'eau et voir son niveau d'enfoncement. A confirmer. 

 Visuellement, par rapport à mon ancien matos, je constate que pour une meilleur capacité (1 Litre contre 800 ml ) le jetboil mimino est plus compact et qu'il est, à accessoires équivalent, un peu plus léger (une trentaine de grammes environ). L'ouverture du récipient est, elle aussi, visuellement plus grande. Ce qui laisse présager une gène beaucoup moins forte quand vous voulez remuer votre préparation à l'intérieur avec vos couverts de taille standard. 

Sur le terrain 

Ce qui est appréciable d'amblée, c'est sa facilité d'utilisation. Une fois l'assemblage (trépied, cartouche, brûleur) fait, un coup de piezzo et c'est parti pour une chauffe rapide. A pleine puissance, il ne faut jamais bien longtemps pour faire chauffer de l'eau. Pour exemple, j'ai fait bouillir environ 500 ml de neige en 6 minutes à 2000m. Correct. 

La protection néoprène qui entoure le réchaud est fine mais permet la prise du récipient sans se brûler. pour cette fonction, il y a la présence des deux poignées rabattables qui sont, elles aussi bien pratiques.  Par contre, à moins de déboiter les 2 poignées, on ne peut pas enlever cette protection néoprène pour la nettoyer en cas de coulure accidentelle. Pas primordiale me direz vous. 

Lorsque l'on veut ranger la cartouche et le brûleur dans le jetboil, il n'y a pas deux façon de le faire et encore il faut placer au millimètre le tout. Même les coutures de la pochette sont à placer judicieusement. On est alors tenter de supprimer cette fameuse pochette pour faire rentrer le matériel et risquer de rayer le revêtement intérieur du jetboil. Ce problème n'existe qu'avec la cartouche 100gr de la marque jetboil. Les marques concurrentes ayant une forme légèrement différente pour ce volume de cartouche, cela rentre beaucoup mieux. 

La molette permettant l'ouverture du gaz est très accessible et facile d'utilisation. Les symboles "+" et "-" sont présents pour nous rappeler dans quel sens tourner la molette suivant si l'on veut augmenter ou diminuer la puissance de la flamme. Cette dernière est relativement concentrée sur le centre du récipient. Il faut avoir une attention particulière si vous faites mijoter quelque chose pour ne pas faire accrocher votre préparation au centre du récipient en cours de chauffe. Petit détail en ce qui concerne l'ouverture du gaz, il faut faire pas mal de tours de molette avant d'entendre et d'avoir du gaz au niveau du brûleur. C'est un peu déroutant au début mais on s'en accommode vite. Par contre, il est facile de régler finement la puissance de flamme que l'on désire.

Comme décrit plus haut, ce jetboil possède un régulateur permettant d'avoir toujours la même débit de gaz jusqu'à -6°C. C'est effectivement le cas, quelque soi la charge de la cartouche, on ne sent effectivement aucune variation de puissance. J'y vois quand même un petit inconvénient. Avant, sans ce régulateur, lorsqu'on sentait que cette puissance de flamme diminuait sensiblement , on pouvoir en déduire que notre cartouche arrivait en bout de course. Son remplacement était beaucoup plus anticipable. Maintenant, on ne le voit plus arriver. D'où l'importance d'investir dans un pèse cartouche et de savoir où on en est au niveau du gaz et de pouvoir déterminer si on emmène une autre cartouche ou pas.  

La conception même du brûleur, avec sa forme enveloppante et les ailettes du diffuseur de chaleur situées juste derrière, protège la flamme de manière efficace. Le temps de chauffe n'est pas trop impacté. Pour l'avoir utilisé par un vent relativement fort, je peux vous dire que ça le fait bien, voire même très bien. 

Attention quand on veut enlever la casserole quand elle est pleine car ce n’est pas toujours facile et les risques de brulures sont réels. Avec un peu de pratique, on finit par prendre le coup de main. Je pense que la dilatation causée par la chaleur doit jouer un rôle là dedans. 

Il existe d'autres accessoires que l'on peut rajouter tel que la presse à insérer dans le réchaud pour faire du café et le kit de suspension mais je ne pourrai pas vous en dire grand chose car je ne les ai pas essayer. On peut noter tout de même que ce type d'accessoire élargit encore un peu plus la plage d'utilisation de ce réchaud. 

En conclusion

Nous voilà donc avec un réchaud ultra efficace, compact et léger. Personnellement; il ne quitte plus mon sac et à pousser vers la sortie mon ancien matériel tant les bénéfices sont notables. De plus, il est facile et peu onéreux de lui rajouter divers accessoires pour utiliser ce réchaud ailleurs qu'en bivouac pur. Il n'y a donc que le prix un peu élevé (entre 150 et 200 euros selon les sites ou magasins) pour nous faire réfléchir un peu sur l'achat de ce jetboil. 

Pour qui ?

Pour tout ceux qui veulent un réchaud ultra efficace, qui ne prend pas trop de place dans le sac et qui s'adapte partout.

commentaires

1 commentaire
Misanthrope
Statut : Expert
inscrit le 27/06/17
Activités : 20 avisMatos : 60 avis
Tu parles du vent dans ton test, du coup qu'appelle tu relativement fort?
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire