Avis Petzl Swift RL 2019

2 avis Petzl Swift RL.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Guizmountain

Une frontale montagne polyvalente !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 29 ans | 1,69m | 65kg | Expert | Annecy
Acheté : 99€ en magasin
Conditions du test : Usage quotidien en vélo, vélo de route toute distance, vtt, montagne. Par tous les temps.

Voici maintenant deux mois que j'utilise cette frontale quasi quotidiennement. Sans pouvoir juger de sa durabilité, voici mes premiers constats :


L'objet :

Il s'agit d'une frontale légère (poids fabriquant confirmé sur ma balance de cuisine), sur bandeau, sans accu déporté.

Elle possède 3 niveaux d'éclairage, jusqu'à 900 lumens pour le plus puissant. Ces 3 niveaux peuvent être utilisés en :
- Faisceau fixe (puissance constante),
ou en
- Reactiv Lighting (qui adapte la puissance à la luminosité ambiante). 
La lampe ne possède pas de led couleur, ou de mode clignotant.

Un seul bouton permet de changer de niveau, et par un appui long de passer du mode Reactiv Ligthing au mode fixe.
Ce même bouton peut être glissé pour se verrouiller, et éviter les allumages intempestifs dans le sac à dos.

L'accu arrière représente le principal poids de la frontale, il se démonte/change aisément.

La prise de charge micro USB (cable fourni) est située sous la frontale, mais n'est pas protégée.

Le bandeau est confortable est reste bien en place en course à pied, ou sur un casque d'escalade muni d'ergos. Le démontage du bandeau est aisé, elle peut être installé sur un casque de vélo par l'intermédiaire d'un bandeau scratch. Dans ce cas, et sous réserve d'un casque adapté, l'embase large de la frontale la rend bien stable.


A l'usage, vis à vis de mes attentes :

Je possédais jusqu'à présent :
- une frontale PETZL tikka XP de 2012,
- une frontale BLACK DIAMOND Storm 375 de 2017,
- une frontale PETZL Nao de 2016, avec accu déporté, (que j'ai perdu, et que j'ai remplacé par la Swift).

J'utilise ces frontales en montagne : rando, alpinisme, ski de fond .., et principalement à vélo : vtt, route, route ultra-distance, voyage et quotidiennement en vélotaf (45 min/jr).

J'avais bon espoir et hâte de tester ce nouveau modèle qui remplacerai mes anciennes à piles ou sur accu, tout en ayant une puissance suffisante et un bon compromis sur l'autonomie.

A l'usage, en montagne, rien à redire.L'autonomie est là sur les deux premiers niveaux d'éclairage, même par basse température. Je ne détaillerai pas plus sur son emploi dans ces discipline, déjà bien développé dans d'autres avis matos.

Je me focaliserai plutôt sur l'usage vélo :

Le retrait facile du bandeau est un plus pour une fixation à demeure sur un casque ; dans mon cas un POC 2019 Raceday, avec ajout d'un bandeau scratch. En place, elle ne bouge pas.
Point négatif ou à vérifier avant l'achat, la plage d'inclinaison de la frontale par rapport à son embase. Celle ci est plus réduite sur la Swift que sur la Storm ou la tikka, ou encore la NAO. Sur mon POC, c'est limite. Un cran de plus vers le bas aurait été parfait, surtout à VTT où l'on a une position plus droite sur le vélo, et la tête est plus haute qu'en route.
La position de la frontale sur le casque de vélo est en générale choisie pour ne pas trop déséquilibrer le casque, par ce poids ponctuel, donc c'est bien d'avoir une frontale avec une grande liberté angulaire.

Coté puissance, [hors agglomération] à la descente à VTT ou en section plate ou descendante en route, il est nécessaire de passer sur le mode à 900 lumens, et qui plus est en mode fixe, le Reactiv Lighting n'est pas assez réactif.
Dans cette configuration, au bout de 2h, comme annoncé par le fabriquant, elle passe en économie et là on ne voit plus rien à vélo.
Le deuxième accu peut être une bonne option, surtout en route ultra-distance où l'on peut rouler toute la nuit. Seul bémol, le prix de l'accu : 50 euros. Et les accus Core des autres frontales de la gamme PETZL ne sont pas compatibles ; j'avais espoir pourtant..
Coté temps de charge, à la maison en quelques heures c'est bon. Sur le terrain, je l'ai fait chargé sur une batterie externe type Anker 10000 mah. Pas encore essayé sur le moyeu-dynamo+moduleur du vélo.

Le mode clignotant est un sacré manque pour un usage vélo..


En conclusion :

Je suis satisfait dans la globalité de ses usages, même si elle ne remplit pas complétement mes attentes pour le vélo, mais représente quand même une avancée, en terme de rapport poids/puissante/autonomie.

Notation : 8/10 pour sa polyvalence, en usage vélo elle mériterait plutôt un 7/10.


Pour qui ?

Toute discipline sportive d'extérieure.
8/10

Points forts

- Rapport poids/puissance/autonomie,
- Usage avec des gants,
- Simplicité du choix des modes.

Points faibles

- Autonomie limitée à pleine puissance,
- Amplitude angulaire réduite pour un montage fixe sur casque,
- La non-compatibilité des accus avec les autres de la marque, et le prix élevé de l'accu Swift.
- Pas de mode clignotant.
- le port de charge USB non protégé, à voir avec le temps, sur les routes salées !

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire