Avis Petzl Bindi 2018

9 avis de lampes frontales Petzl Bindi.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre avis.

Une lampe frontale légère, puissante, polyvalente et rechargeable!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 40 ans | 1,90m | 85kg | Expert
Conditions du test : Bivouac, marches/courses nocturnes, sous l'eau
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés d'Outzer permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel de la part de meilleures marques afin de réaliser un test terrain détaillé. Cliquez ici pour participer vous aussi
Petzl - Bindi

J’ai connus différents modèles de frontales de la marque mais qui fonctionnaient avec des piles et qui n’avaient pas forcément différentes puissance d’éclairage. C’est donc avec grand intérêt que je me suis porté candidat pour tester cette Bindi de Petzl et encore un grand merci à Outzer pour m’avoir sélectionné pour ce test privé !!!

Caractéristiques/spécifications :

Ultra-légère et compacte (35 g seulement), autant dire que l’emballage à la réception ne pesait pas très lourd et cette frontale était présentée de façon très compacte (cf photo).

La lampe est rechargeable via une prise micro USB (batterie rechargeable 680 mAh) et offre trois modes d'éclairage : proximité, déplacement et vision lointaine.

Elle permet également un éclairage rouge pour préserver la vision nocturne et éviter l'éblouissement lors des activités en groupe. Il est prévu deux fonctions LOCK (verrouillage) pour éviter les allumages intempestifs.

Fixée sur un axe, la lampe peut être inclinée vers le haut pour voir devant soi lorsqu'elle est portée autour du cou. Dotée d’une étanchéité (IP X4), elle est censée être résistante aux intempéries.

En éclairage blanc, il y a 3 modes et à commencer par le plus faible (5 lumen, 6m de portée durant 50 heures). Le mode standard affiche 100 lumen, 23 m de portée et pour 3h. Le mode « Max power » affiche 200 lumen, 36m de portée et pour 2h.

En éclairage rouge fixe, c’est 1 lumen, 2.5 m de portée pendant 33h. Pour le rouge clignotant, il peut être vu à 400 m et pendant 200h.

La Bindi est garantie 3 ans ou pour 300 cycles de charge.

Mon expérience :

  • Avant tout test, le premier contact a été la mise en charge qui a bien duré 2h30 et puis une prise en main avec la découverte des différents modes d’éclairage. Dommage que l’on ne puisse utiliser uniquement le câble fourni et pas mon chargeur de téléphone Samsung qui a la même connectique ! La puissance maximum en face des yeux ? Et ben on est bien ébloui pendant 1 mm, ça calme !
  • Le premier test a été le port autour du cou : le petit support triangulaire permet de bien orienter le faisceau lumineux pour marcher et avoir les mains libres. La rotation arrière sur l’axe permet de verrouiller la frontale et protéger le bouton de commande afin de ne pas avoir d’allumage intempestif : le verrouillage est bien pensé et efficace. L’interrupteur est très accessible (je pense un peu moins avec des gants…). Au fil des pressions du doigt, il commute la lampe : trois puissances en éclairage blanc et deux en rouge. Une pression longue permet de passer de l’une à l’autre.
  • Le premier essai sur la tête m’a montré une mise en place rapide avec un serrage ultrarapide.

J’ai utilisé à différentes reprises lors de séjour en camping sauvage : mise en place du campement, aller-retour voiture, marche nocturne pour l’approvisionnement en bois.


  • Le cordon de serrage avec le clip pour la tête est efficace et permet d’avoir la frontale qui ne bouge pas pendant les mouvements. Ceci dit, je suggère un petit élastique plat pour avoir plus de confort sur le front.
  • L’éclairage maximal est surpuissant pour éclairer une zone large mais la batterie a tenu 1h50 lors du premier test donc proche de ce qui est indiqué par Petzl. Ma seconde frontale a pris alors le relais le temps de la recharge ! A l’allumage et à l’extinction de la Bindi, une petite diode fait office de jauge : si elle s’affiche en rouge, la lampe est chargée entre 0 et 33%. En orange : 33 à 66%. En vert, entre 66 et 100%. Le passage en mode réserve est signalé par trois clignotements. Puis, trois flashs courts toutes les 30 secondes. Avoir un indice de charge de la batterie est un très bon point et permet de pouvoir gérer la batterie restante.
  • Le mode standard m’a suffi durant la seconde utilisation pour installer le campement et préparer un repas. Je n’ai pas chronométrer dans ce mode d’éclairage mais cela permis d’avoir de la batterie durant deux soirées. Une petite housse pour ranger communément le câble et la frontale aurait été le bienvenu. L’éclairage rouge est utille pour voir au minimum autour de soi et être discret aussi dans l’espace de couchage !
  • Question étanchéité, j’ai découvert qu’elle pouvait être immergée jusqu’à 1 mètres pendant 30 minutes. Je l’ai donc mis à l’épreuve en l’immergeant allumée dans un lac pendant 5 mn, je l’ai ensuite bien séchée et surtout au niveau de la connectique. Je l’ai remis en charge 15-20 mn après et aucun soucis ! J'ai répété l'opération à la maison (cf photos). L’étanchéité est donc valable même s’il vaut peut-être mieux éviter de l’eau salée pour la connectique.
  • Je ne suis pas adepte de la course à pied mais j’ai testé la viabilité de la lampe pour les déplacements rapides. Je l’ai testé sur une longue descente en courant et sautant de blocs en blocs et j’ai été satisfait de sa tenue sur la tête quand on coure ; rien ne bouge y compris l’inclinaison de la frontale réglée avant le départ ! A voir, si dans le temps, les crans qui permettent le pivotement ne s’usent pas et deviennent du coup moins efficaces…
  • Les 3 modes d’éclairage blanc sont utiles mais une évolution intéressante pour la prochaine version serait d’avoir un éclairage le plus faible à 25/30 lumen plutôt que 5 actuellement et qui n’éclaire pas grand-chose.

Verdict !

La Bindi de Petzl est une lampe frontale légère, puissante par rapport à son poids, rechargeable et très pratique. C’est un produit à amener pour n’importe quelle excursion nocturne, road-trip, voyage…




Pour qui ?

A tout ceux qui souhaite une lampe frontale légère, rechargeable et très efficace.
9/10

Points forts

Légèreté, rechargeable via USB, cordon avec serrage efficace et stabilité sur la tête, puissance d'éclairage en mode fort, étanchéité

Points faibles

Prix, éclairage le plus faible trop juste, mis en charge uniquement avec le câble fourni, autonomie limitée en mode pleine puissance

1 commentaire

Olive1503

inscrit le 03/11/18
Petzl reste tout de même une valeur sûre.
La légèreté et la connexion a usb est un atout indéniable. Etant trailer, c est le genre de petit frontale abordable pour une sortie nocturne idéale
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire