Avis Décathlon ONNIGHT 700 2017

2 avis Décathlon ONNIGHT 700.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
DDN
Par DDN

Ils la font plus, ils ont bien raison.

Avis sélectionné
Profil du testeur : 50 ans | 1,80m | 77kg | Débutant | Rochefort
Acheté : 20€ en magasin
Conditions du test : Quelques essais à l'entrainement en course à pied. Plusieurs nuits en bivouac . Plusieurs mois en lecture au lit

Ces derniers temps j'ai constamment été élogieux avec les produits DaïFour et je m'en suis trouvé fort marri. Une fois n'est pas coutume, je vais donc pouvoir démolir en un parce qu'il est comment dire, euh, nase quoi, sans avoir besoin de me justifier ou de raconter que le truc il est super bien mais que son défaut c'est tous les gros logos moches dessus.

J'ai acheté cette lampe en 2017 au début de ma conversion de la rando vélo classique au bikepacking

J'étais parti pour acheter une Tikkina et honnêtement je ne sais pas ce qui m'a pris d'acheter celle là à la place. Peut être l'éclairage rouge, la promesse d'un double faisceau et le verrouillage du bouton marche / arrêt.

Sur le têtiau, elle tire le morceau

Elle pèse 90g avec les piles vérifié à la maison, soit à peine plus de deux fois plus qu'une Petzl Bindi et à peu près la même chose qu'une Tikkina. Jusque là, c'est juste un chiffre. Une fois sur la tête, le chiffre pèse lourd, parce que le boitier est très volumineux et son centre de gravité en avant, ce qui fait qu'on sent très bien le bras de levier sur les cervicales. Quand on la porte dix minutes en bivouac ça ne gêne pas, mais simplement en lisant avec pendant une heure sans même parler de courir, c'est désagréable.

Posée comme une enclume sur ton front fixée par un sandow

Le bandeau élastique serre bien et dans mon expérience il est toujours resté bien serré même si je n'ai jamais porté ce machin plus d'une heure. L'absence de protection entre la lampe et le front et la présence des deux attaches latérales en plastique dur te rappelle qu'il serre bien. Le bandeau est épais et compact, il devient lourd et il gratte quand il est humide, comme si on avait besoin de ça. Quand on la porte dix minutes en bivouac ça ne gêne pas, mais simplement en lisant avec pendant une heure sans même parler de courir, c'est désagréable.

L'éclairage, parlons-en

Les 250 lumens vantés par l'engin, c'est un mode boost qui dure 10 secondes avant de revenir en mode fort. Et la puissance en mode fort c'est 130. Il y a aussi un mode éco et un mode bivouac qui permet de lire une carte ou un livre si on s'approche vraiment près. Et un mode rouge, clignotant et fixe qui dans mon usage ne sert à rien puisque je randonne seul dans la nature et jamais en refuge - de toutes façons le mode bivouac est tellement faible que tu vas pas éblouir grand monde avec.

Un point positif dans cet océan de malheur : il existe un verrouillage du bouton marche / arrêt qui permet d'éviter le sketch de la frontale restée allumée dans le sac qui est vide quand tu en as besoin.

Dans la vraie vie : une catastrophe

Tout ça c'est encore juste des chiffres et ça ne dit pas grand chose du comportement à l'usage on le sait bien. En course, l'éclairage est juste suffisant en mode fort et l'inclinaison réglable par crans plastique contre plastique qui surprend par sa rusticité semble efficace. Enfin, pendant les dix premières minutes de course. Parce qu'après, le poids de la bête sur le front, le collier Rilsan qui le serre et l'inconfort général te commandent de l'enlever maintenant et de la tenir à la main en attendant que le jour se lève. Elle peut servir en mode éco pour lire un livre, sous réserve que vous n'aimiez pas lire plus de 30-45' ou que le roman soit encore plus gonflant que ton duvet 850CuIn.

Ma fille de onze ans qui l'a depuis l'année dernière et ne s'en sert que pour lire dans son lit à la maison me rappelle assez souvent qu'elle voudrait un modèle utilisable.

En résumé...

Lourde, pas confortable, avec un champ d'éclairage très insuffisant pour autre chose qu'une utilisation ponctuelle, trop grosse et volumineuse pour une frontale de dépannage, pas assez performante pour une utilisation régulière, Elle n'avait même pas l'avantage de son prix. Mention spéciale minable pour l'appui sur le front large et particulièrement désagréable et pour le bandeau. Tout ça pour plus cher qu'un modèle de meilleure qualité chez Petzl.

Madame D4 dans son infinie sagesse a décidé de mettre le produit à la poubelle et elle a bien fait.

Pour qui ?

Pour tous ceux qui aiment acheter cher chez D4 un produit moins bon que celui d'une grande marque
1/10

Points forts

Le verrouillage du bouton marche / arrêt
Le mode rouge ?
Les bonnes intentions ?

Points faibles

Lourde, mal équilibrée, inconfortable
En un un mot : inutilisable

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire