Avis Hydrapak SPEED CUP 200ML 2019

1 avis Hydrapak SPEED CUP 200ML.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
LaPlanche

Un gobelet pour toutes les poches !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 26 ans | m | Avancé | Grenoble
Acheté : 10€ en magasin
Conditions du test : Testé sur 5 courses trail et en trek, depuis 1 an. Porté dans le sac d'hydratation ou dans la poche du short.

Conditions d’achat :

Je voulais faire l’acquisition d’un verre plus facile à ranger que mon ecocup de festival lors des courses trail.

La possession de son propre verre est devenu chose OBLIGATOIRE dans la plupart des courses rencontrées aujourd’hui. Et si ce n’est pas déjà le cas, j’espère que ça sera rendu obligatoire sur TOUTES les courses ! (règlements qui devrait se voir ajouter l’interdiction des emballages à « coins détachables »...ou des tubes énergétiques à bouchons jetable par terre à ouverture rapide. Mais ceci n’est pas le débat du test, revenons à nos verres).

Pas mal de choix s’offre à nous maintenant en terme de verres réutilisables : de la popotte de camping pliable, au gobelet vissable, ouvrable, montable et démontable. Au milieu de tout ça je suis tombé sur ce petit bijou de matière. Au magasin j’avais le choix entre différentes marques : Salomon et Hydrapak. J’ai opté pour :

Le SPEED CUP HYDRAPAK :

Plus léger, plus flexible et plus rapide d’utilisation  ...je n’ai pas trouvé !

VOLUME : 200mL (volume souvent demandé par l’organisation). Contre 150mL pour le SALOMON.

CUSTOM : Son coloris (déclinable sous 3 couleurs au magasin où j’en ai fait l’acquisition) ne m’a pas laissé de marbre. Cela change du bleu retrouvé sur la plupart des gourdes. Simple et joyeux.

LEGERTE : 10g au compteur ! (contre 12 pour le gobelet de chez Salomon).

MATIERE : Polyuréthane Thermoplastique : certifié sans BPA ni PVC ! On ne va donc normalement pas s’intoxiquer + possibilité de le congeler et de le laver à eau chaude (<60°, lave vaisselle possible).

FORME et UTILISATION :

Forme de verre classique. Tiens « debout » rempli comme vide (sur support stable...).

Sa flexibilité lui permet toutes les extravagance : on peut le compresser au maximum pour obtenir un volume contenu dans une paume de main fermée (ou une poche de short). C’est sa « collerette » qui maintient le soutien de la forme lors de la consommation.

Cette collerette offre une boucle intégrée qui permet d’accrocher le verre à son sac ou gilet de course pour une facilité d’accès.

On est d’accord : cette extrême flexibilité n’est pas des plus pratiques et ne fait pas de ce gobelet l’accessoire idéal pour ne perdre aucune goutte (en festival rock, ou dans une degustation de grand crus...). Une pression mal calculée de la poigne lors de la consommation, après 30km, dans l’euphorie, la fatigue, les tremblements,...peu vite faire déborder le tout ! C’est pour cela que je lui enlève 1 point. Mais il faut le remettre dans son contexte, on a rien sans rien...

RESISTANCE : plié, déplié, replié, déplié ...sur 5 courses : pour le moment pas d’abrasion ni de plis marqués, avec un retour à l’état de forme encore bien élastique.

Pour qui ?

Pour tous les trailers et toutes les poches !
9/10

Points forts

Légèreté
Volume de 200mL
Totale flexibilité
Coloris

Points faibles

Non utilisable pour liquide > 60°c
Risque de débordement sur une utilisation rapide et non maîtrisée

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire