Avis SPOT Gen3 2018

1 avis SPOT Gen3.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Way to Everest

La sécurité facile, simple, compact mais des services à améliorer

Avis sélectionné
Profil du testeur : 30 ans | 1,84m | 70kg | Avancé
Acheté : 160€ en ligne
Conditions du test : Trails / ultra-trail allant jusqu'à 10h Randonnées / trek 20 jours, GR20 Corse,

Points forts

Faible encombrement,
Très bonne facture / matériaux robuste,
Utilisation sur terrai ultra-simple,
Couverture satellitaires large,
Prix : 160€, bien en deçà de la concurrence,
Abonnement ajustable

Points faibles

Pas de recharge via micro USB,
Interface de configuration web obsolète,
Application smartphone inutilisable,
Pas de visualisation du niveau de batterie

Élément de sécurité supplémentaire aux basiques du traileurs / trekkeurs / randonneurs, la balise satellitaire devient un élément indispensable pour ceux qui partent seuls, notamment en montagne. Je recherchais un instrument de communication indépendant du réseau GSM, facile d’utilisation, fiable, pour un coût raisonnable.

En effet, les leaders de la communication satellitaire comme Garmin proposent des produits très complets, mais chers à l’achat et avec des forfaits / abonnements couteux.

A noter que cette balise / tracker SPOT Gen3 demande également un abonnement / un forfait (mensuel ou annuel).


Facture du produit / qualité

Le boitier orange est simple et tient dans une main (boitier de 85mm x 65mm).

La qualité des matériaux plastique est très bonne et augure d’une bonne robustesse. Plastiques de qualité, épais et tendres, ce boitier est fait pour être mal mené. Livré avec un strap en scratch + un mousqueton simple, il se glisse dans une poche d’un sac de rando (préférer la poche supérieure du sac pour réception GPS) ou un sac de trail (c’est régulièrement mon cas).

Fonctionne avec 4 piles type AAA, le compartiment pile, au dos de l’appareil, peut se dévisser à la main.

Quel dommage que le porte USB, situé en face arrière du produit, ne permette pas la recharge de l’appareil. (Attention, le constructeur stipule que des accus peuvent être utilisés, mais ils seront à recharger via le secteur et un boitier de recharge indépendant).

L’autonomie est donnée pour 90 jours : j’ai réalisé des courses de 24 heures sans me soucier que quoi que ce soit. J’ai réalisé un trek de 20 jours, en ayant prévu 4 piles de rechange que je n’ai pas eu a utiliser. On regrettera que le niveau de batterie restant ne soit pas communiqué : ni pas un système simple de LED, ni par l’application Smartphone.

L’interface est ultra simple, 5 boutons :

  • 1 bouton pour envoyer un message pré-configuré,
  • 1 bouton pour envoyer un message pré-configuré (différent du premier),
  • 1 bouton pour activer la fonction « tracking permanent »
  • 1 bouton protéger « type Top Gun » pour envoyer un message d’appel à l’aide (destinataires configurables),
  • 1 bouton protéger « type Top Gun » pour envoyer un message SOS vers les services de secours,

Utilisation, configuration et abonnement

Sur le terrain, tout est très simple : pour signaler sa position, envoyer un message prédéfini (ou une alerte), on sort rapide ce petit boitier, on réalise un appui long sur les des 5 boutons, on s’assure que la LED « envoi de message » passe au vert et le tour est joué, il n’y a plus qu’à ranger le boitier.

Les boutons d’envoi de messages, comme le bouton ON/OFF sont volontairement « durs », l’appui doit être franc, ferme, long et volontaire : c’est un gage de fiabilité, l’erreur n’est pas facile.

Notez que pour chaque envoi : vous avez toujours la possibilité d’annuler si erreur il devait y avoir.

Prenez garde à le laisser face vers le haut pour assurer la meilleure réception du signal GPS. Ne fonctionne qu’en extérieur.


La configuration est le point faible de ce boitier, bien que très simple, elle mérite d’entrée dans l’ère du tout en ligne et via des interfaces made in 2020 :

Le boitier est livré est une notice d’utilisation CD-ROM : qui a encore une lecteur CD ? Direction le site du constructeur ou vous retrouverez les mêmes instructions. L’accès au service et l’interface de paramétrage en ligne demande à être améliorée et mieux identifier par la société SPOT.

L’initialisation de l’appareil demande l’ouverture du compte en ligne puis l’enregistrement de votre appareil avec ses n° de références satellites : du classique.

La procédure d’initialisation de l’appareil est simple mais demande la connexion via le câble micro-USB fourni (c’est d’ailleurs sa seule utilité).

Ensuite vous n’avez « plus qu’à paramétrer » : vos différents types de messages prédéfinis et vos contacts (carnet d’adresse) auxquels vous souhaitez envoyer vos messages. Noter que les contacts peuvent être différents en fonction du type de message.

L’interface en ligne est clairement obsolète : très peut conviviale, vous devez paramétrer vos différents types de messages (2 types -> 2 boutons). Puis pour chaque type de message vous devez renseigner le n° de téléphone et/ou l’adresse email. C’est laborieux, il n’y a pas de notion de carnet d’adresse partagé par exemple. Le paramétrage des messages et la mise à jour des contacts peut être réalisé en ligne, via le site internet à tout moment, il n’est pas nécessaire de synchroniser votre appareil.

C’est votre compte digital SPOT qui est la vraie valeur ajoutée de ce service.

Vos contacts recevoir (par SMS et/ou email selon votre choix), vos coordonnées GPS (avec un lien via Google Map) et votre message prédéfini. Il faut compter 3 min de latence entre l’appui-bouton et la réception : c’est correct et relativement rapide.

Notez que l’appareil réalise 3 tentatives d’envoi de message tant qu’il n’a pas reçu l’ordre de réception des destinataires. Les destinataires ne recevront qu’une seule fois votre message.

Depuis votre appareil, il faut bien avoir lu et pris en compte les instructions du guide de démarrage :

  • Une led vert vous informe de la qualité de réception du signal GPS,
  • Une led vous informe, en fonction de son état de clignotement, des activités d’envoi / réception des messages, ce n’est pas très intuitif et à la première utilisation il faut relire la notice pour savoir si votre appareil envoie un message, est disponible ou indisponible.

Notez que la réception du signal GPS est également indispensable afin que votre position soit ensuite transmise via communications satellitaires à vos contacts.

L’application Smartphone est inutilisable :

  • non compatible iPhone 11 ou iPad Pro,
  • pas de possibilité de configurer vos type de messages,
  • pas de possibilité d’ajout de contact,
  • ne communique pas le niveau de batterie restant,

L’abonnement peut être annuel ou mensuel. Pour ma part je ne l’active que les mois où je fais des sorties seul. L’abonnement est de 7,00€ / mois de base et comprend l’envoi de 200 message. Attention, ça va vite : si vous paramètre 1 n° de téléphone + 1 eMail par contact = 2 messages envoyés par contact.


En conclusion

Outre l’interface obsolète de paramétrage (SPOT doit basculer vers 2020), l’utilisation est ultra-simple et le service est très efficace. Vos proches sont rassurés, vous pouvez envoyer des SOS, des alertes, des SMS à tout moment et n’importe où. Certaines zones du globe ne sont pas couvertes par le satellite, mais ce n’est pas souvent que nous partons en trail ou trek en antarctique ou dans la Cordillère Darwin. En Europe, vous n’aurez aucun problème.

Pour qui ?

Pour tous ceux qui partent seuls (trails, rando, trek, montagne, ...)
7/10

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
Partagez un avis matos
Partagez un
avis matos
Argument 1 passed to gearTestMatosView::displayTeaser() must be an instance of gearTestMatos, null given, called in /home/web/master/shared/_views/gearTestMatosView.class.php on line 64