Avis On Cloudventure Waterproof 2020

4 avis On Cloudventure Waterproof.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.

Une chaussure de trail pour l'hiver

Avis sélectionné
Profil du testeur : 44 ans | 1,61m | Avancé
Conditions du test : Hivernales, neige, boue, humidité.
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés d'Outzer permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel de la part de meilleures marques afin de réaliser un test terrain détaillé. Cliquez ici pour participer vous aussi
Test Privé - Chaussure de trail Cloudventure Waterproof

Points forts

Imperméables, robustes, rassurantes.

Points faibles

Manque d'amorti et de confort.

Pour ce test la chaussure totalise plus de 150km, j’aurai aimer les tester plus longuement mais le confinement m’a stoppé net. Et je pense que lorsqu’on pourra de nouveau gambader librement ce sera certainement la période estivale et donc moins adapté à l’utilisation d’un chaussure hiver.

C’est donc en toute connaissance de causes que je vous livre mes impressions.

D’abord l’aspect général et le look :

On voit qu’elles sont robustes, de bonne facture et l’ensemble est hyper bien finies, comme une montre Suisse ;-)

La couleur : alors j’ai reçu le modèle jaune (moutarde), whaou…c’est très spécial, je ne sais pas qui a eu cette idée, mais ce n’était pas le meilleur choix.

La semelle : maintenant je crois que tout le monde a entendu parlé de leur particularité à savoir, une semelle en forme de nuages, ce qui donne à la chaussure (mis à part son nom) un profil unique, utile ? A confirmer…

Le poids : 630gr pour la paire en pointure 40, ma pointure habituelle en chaussures de trail. J’ai lu tellement d’avis différents sur le taillant que j’ai un peu de mal à m’y retrouver avant de confirmer mon choix. Au final la pointure semble bonne, je trouve la TOE BOX plutôt étroite, tout comme le chaussant dans sa globalité.

Allez « On » glisse les pieds dans la chaussure, mais le terme n’est pas vraiment exact car il faut légèrement forcer pour les enfiler, la chaussure est relativement rigide.

Vient ensuite le laçage, les lacets sont très fins, le laçage est un point qui m’a personnellement gêné car il est assez difficile de trouver le serrage idéal ! Trop, pas assez, le pied bouge, il y a un point de compression douloureux…il faut vraiment prendre le temps de trouver le plus juste.

La structure qui entoure le talon et le mi- pied est rigide et la tige est plutôt basse ce qui lors des premières utilisations crée un inconfort certain. Comme elles sont neuves je me dis qu’elles vont finir par s’assouplir un peu, j’espère !

Place au test terrain, condition hivernale pour ce test.

D’abord terrain gras dans la chaîne des Puys, neige et terrains technique dans les Hautes-Pyrénées.

Verdict :

L’imperméabilité de la chaussure est indéniable sauf en cas d’immersion totale de la chaussure, mais ça tout le monde le sait sauf que quand on court sur terrain enneigé suivant l’épaisseur de la couche et sa densité, le pied s’enfonce plus ou moins, donc les mini guêtres sont plus que recommandées !

L’accroche sur des terrains gras, je la trouve assez moyenne, j’ai à plusieurs reprises effectuées de belles glissade, l’arrière de la chaussure manque de stabilité sur ce genre de sol. Le débourrage, correct, mais on aimerait qu’il soit plus efficace.

Sur terrains montagneux, secs, techniques (racines, cailloux), la traction en montée est efficace, l’accroche est plutôt bonne en descente, la chaussure est rassurante, l’avant du pied bien protégé car la chaussure est solide. Mais comme la chaussure est massive on ne survole pas le terrain.

Au niveau de l’amorti c’est pas la folie c’est assez ferme, voire très ferme, on est assez loin du moelleux du nuage.

L’entretien de la chaussure, le mesh qui s’apparente plus à une matière plastique se nettoie assez facilement on dirait même qu’il est auto nettoyant tellement la boue n’y reste pas.

Par contre pour ce qui est de la semelle c’est une autre histoire surtout lorsque la boue s’insère dans les clouds !

En résumé elles répondent aux critères qui permettent d’en faire une chaussure d’hiver, est-ce que c’est pour autant une chaussure qui révolutionne la chaussure de trail hivernale ? Le prix proposé est assez élevé, même si globalement la qualité est au rendez-vous.

Pour qui ?

Le traileur qui souhaite garder les pieds au sec.

commentaires

1 commentaire

NobruDude
Statut : Gourou
inscrit le 01/06/17
Matos : 3 avis
Je découvre ton test, je vois qu'en gros, on a eu les mêmes sensations, et nos retours sont très proches ! Faudrait vraiment qu'ils assouplissent leurs clouds pour les petits gabarits :D
1
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire