Avis Merrell Moab Gore-Tex 2021

4 avis Merrell Moab Gore-Tex.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9,8/10

Chaussure qui brille par sa polyvalence, confortable et solide

Avis sélectionné
Profil du testeur : 39 ans | 1,72m | 90kg | Expert | Marseille
Acheté : 95€ en ligne
Conditions du test : de 2 degrés à 30 degrés sur tout types de terrains

Points forts

Durabilité
Polyvalence
Confort

Points faibles

Non adapté à la haute montagne

Je me suis équipé d'une paire de Moab GTX à la fois à des fins professionnelles en tant que guide de randonnées, mais aussi pour marcher sur le chemin de Compostelle. Le résultat est sans appel : après 500 kms d'utilisation très intense, tous les jours, par des températures allant de 2 à 30 degrés, sur des surfaces allant de la boue au goudron, cette chaussure est idéale pour la randonnée en basse ou moyenne montagne.

En terme de polyvalence, on peut difficilement faire mieux :

- la semelle Vibram tient toutes ses promesses, permettant d'affronter la boue, les rochers polis et glissants, le goudron, les sols caillouteux. Elle est large, ce qui favorise un bon équilibre, compensant la tige basse de la chaussure. Le relief des crampons est étudié pour toutes surfaces.

- le Gore-Tex est aussi très efficace : j'ai passé deux jours entiers sous la pluie battante et sans protection, rien à redire : on peut sauter à pieds joints dans les flaques comme les enfants et rentrer chez soi au sec. Qui plus est, la chaussure sèche très vite, et s'en est même suprenant. Quelques heures après, c'est comme si rien ne s'était passé !


En terme de confort, cette chaussure est très bien aussi : grâce à une fabrication de qualité, le rodage se fait en 30/40 kms, la structure interne favorise un bon appui de la voute plantaire, le serrage est très efficace permettant d'affronter des pentes à 20% en descente sans toucher au bout.


Pour ce qui est de la longévité, la chaussure n'a pas bougé en 500kms, et de mon expérience, c'est assez rare. La semelle commence à montrer des marques d'usure, ce qui n'est absolument pas anormal après avoir fait entre 200 et 300kms sur goudron, et c'est même très encourageant !


Attention toutefois : avec sa tige basse, cette chaussure n'est pas adaptée à de la haute montagne ou des sentiers à risque : la maléole n'est pas protégée et la cheville n'est pas tenue.


OIivier


Pour qui ?

Tout niveaux de randonneurs Non adapté au trail
9/10
Confort
Accroche
Solidité
Maintien
Stabilité
Imperméabilité

Tests privés

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire