Avis Garmont Dragontail LT 2021

3 avis Garmont Dragontail LT.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7,3/10
Josh13

La chaussure d'approche qui flirte avec la grande rando

Avis sélectionné
Profil du testeur : 41 ans | 1,79m | 82kg | Avancé | Noves
Acheté : 149€ en magasin
Conditions du test : Bon grip après une nuit de pluie

Points forts

Grip, rigidité, chaussant (Elles chaussent juste)

Points faibles

Rigidité, largeur externe

Cet été, comme tous les étés, nous sommes en montagne en famille. C'est l'occasion de faire enfin du vélo pour soit et de la randonnée. 

Amateur d'escalade et de via ferrata, mes chaussures de rando sont souvent des chaussures d'approche.

Tout naturellement, je me suis tourné vers les Garmont Dragontail GTX pour remplacer mes vieilles grôles.

Sortie du carton

Le carton est sobre mais toujours imprimé et vernis. Dommage, les produits qui font la promotion de la nature devraient tous être emballés au minimum et sans encres ni vernis. A la sortie du carton, j'ai comme un gros doute, c'est très large, lourd et ça respire le char d'assaut. 

Elles ont une gueule d'enfer avec ce laçage très bas qui rend la pointe du pied précise et ce retour arrière pour encrer le talon. J'ai l'impression d'enfiler mes mythiques Mythos mais en version bad-ass.


Première mise aux pieds

La seconde impression confirme la première. Les chaussures sont assez lourdes et très rigides. Pour l'approche en falaise ça peut être un vrai plus mais qu'en sera t il du confort. J'avoue qu'à ce moment, je suis à deux doigts de les rapporter au shop mais je me fais violence car je n'ai jamais eu de chaussures avec ces qualités et si elles sont sur le marché il doit y avoir de vrais avantages.


Cassage oblige

Avant de quitter mes calcaires de Provence pour les Alpes du Nord, je passe par l'incontournable séance de casse.

Là, c'est le "Casse de Brice". Les premiers kilomètres se font comme dans des sabots de bois, la voute plantaire crie au secours et dans les dévers, je n'ai plus de torsions latérales pour me donner du grip, c'est la cheville qui encaisse.

Il m'a fallu trois sorties totalisant 30KM pour commencer à sentir une réelle différence et moins de fatigue. ne comptez donc pas sortir du shop et enquiller le GR20 dans la foulée.


Ascension

Nous voilà dans les Alpes. Au menu, Morzine, Col de la joue verte, Avoriaz, Chatel. 

L'impression de poids est assez présente les premiers kilomètres mais laisse vite place à une sensation de confort. La semelle très rigide ne laisse pas passer les aspérités du sol, les grimpettes se font sans problèmes, tout le pied et la cheville servent à l'effort grâce à cette rigidité. 

Les dévers sont toujours fatigants mais je commence à prendre le coup, un coup pointé en haut un coup pointé en bas.

En fin de journée, on ressent la fatigue dans le bas des jambes plus fortement qu'avec les TX4 qui sont pour moi une référence. Les descentes sont assez éprouvantes car il ne faut pas trop envoyer le pied en avant pour bien donner l'appui sur la pointe. Sans y réfléchir, on pose vite le plat voir le talon au risque de zwipper!!

VIA

C'est là que les chaussures révèlent tout leur potentiel et tous leurs défauts.

Cette rigidité sur les échelles et les grimpettes est fabuleuse, la pointe est un peu large mais grip bien, on se sent vraiment en sécurité avec ces pompes. 

Revers de la médaille, cette rigidité sur les câbles est très déstabilisante, on n'a pas la sensation de la position du câble sous le pied et tous les mouvements deviennent vite parasites ce qui rend la progression bien plus fatigantes.

Le mot de la fin 

Finalement, je ne regrette pas mon achat. Ces chaussures seront rangée avec le matos de Via ferrata.

Pour ce qui est de la randonnée et de l'approche sans matériel, je vais certainement me racheter une paire de TX4 ou peut être essayer autre chose qui sait.


Pour qui ?

Amateur d'ascension, rando grimpe d'été

commentaires

2 commentaires
tidoudou
Statut : Gourou
inscrit le 15/07/20
Activités : 128 avisMatos : 40 avis
Figure toi que je me suis offert ces dragontail aussi à mon retour de trec de juin, mes scarpas etant mortes !! Ben meme constat sur le "casse de Brice" ouille ouille !! Mais j'ai fait une dizaine de sommets en alpinisme rocheux ce mois d'aout et elles se sont montrées redoutables d'efficacité ! J'espere que niveau durabilité ca va le faire car elles voient pas mal de pierriers avec moi !
0
Josh13
Statut : Confirmé
inscrit le 05/09/20
Matos : 5 avis
Oui, je pense que le constat est universel, dès qu'il faut grimper c'est de la balle mais les longues marches sont un sacerdoce ! C'est comme toujours, il faut choisir entre performance et confort haha
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire