Avis Petzl Meteor 2020

19 avis Petzl Meteor.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,9/10
Stéphan26

Qualité et polyvalence

Avis sélectionné
Profil du testeur : 43 ans | m | 85kg | Avancé
Conditions du test : grand beau hivernal
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés d'Outzer permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel de la part de meilleures marques afin de réaliser un test terrain détaillé. Cliquez ici pour participer vous aussi
Test Privé - Casque Petzl Meteor

Points forts

Confort, légèreté, rapport qualité prix, très polyvalent

Points faibles

un peu trop sobre mais cela reste subjectif

Mon ancien Petzl Meteor commençant à montrer des traces de fatigues dues à quelques années de bons et loyaux services, il fallait que je songe sérieusement à changer mon  casque pour la saison à venir. Outzer (que je remercie au passage) m'offrant la possibilité de tester le dernier des Meteor, me voilà donc avec un nouveau couvre-chef pour mes virées montagnardes, toutes aussi diverses soient elles.

En effet, PETZL nous annonce avec ce casque, qu'en plus d'une utilisation en escalade et en alpinisme, il reçoit la certification ski de randonnée. En ce qui me concerne, plus besoin donc de me torturer l'esprit à savoir si je dois prendre un casque de ski traditionnel (plus lourd et moins aéré) ou si je prend mon "vieux" meteor pour mes sorties ski de rando. En étant très honnête, le casque de ski n'a pas pris le soleil sur ce type de sortie. Alors merci PETZL de me permettre de partir l'esprit serein dorénavant. 

Sur le papier : 

- Son poids est annoncé à 240 g par Petzl. J'ai pour ma part, 4 g de "trop" sur ma balance. Autant dire, rien du tout. l'écart peut être qualifié d'insignifiant et provient peut être aussi de ma balance. 

- Sa construction est In-Mold avec un calotin en mousse EPS injecté sous une fine coque en polycarbonate. D'ailleurs, l'épaisseur de ce calotin inspire tout de suite confiance lorsque l'on regarde le casque de côté. Il doit bien avoisiner les 4-5 cm sur le haut du crâne. Je n' irai pas jusqu'à attendre de prendre un pavé sur la tête pour vérifier mais on va dire que on est rassuré sur l'absorption d'un choc venant du haut. 

- Grandes ouvertures pour assurer une bonne ventilation

- Possède un design couvrant pour une protection optimale contre les chocs latéraux, avant et arrière.

- premier casque certifié CE casque de ski de randonnée

- sa forme et ses accessoires permettent de porter un masque de ski et une frontale sans aucune gène et facilement 

- ses réglages peuvent se faire avec des gants, .... a voir donc.

1ères impressions au déballage :

Tout d'abord, il apparait très vite que les finitions sont au rendez-vous .La jonction entre la coque en polycarbonate et la mousse EPS injectée est vraiment propre et soignée. La légèreté est, elle aussi, très palpable comme chez son prédécesseur. pour ma part, j'ai reçu la version grise et blanche avec quelques touches d'orange. L'ensemble donne un casque très sobre, peut être un peu trop d'ailleurs. Mais cet aspect esthétique n'engage que moi bien évidemment. Les deux crochets avants en orange comme l'élastique arrière auraient rajouté, je pense, une petite touche de fun. 

Petzl, comme à son habitude, fourni une housse de transport et un deuxième jeu de mousse bien pratique lorsque le premier arrive en fin de vie. Détails toujours bien appréciés. 

Il se dégage également un sentiment de robustesse à la vue de ce casque. En comparant mon ancien meteor et celui ci, on s'aperçoit facilement que cette nouvelle version est plus couvrante que la précédente. Les aérations, qui étaient aussi très présentes sur l'ancien modèle, sont là aussi conséquentes et semblent présager d'une ventilation efficace même par temps chaud.

La bride plastique blanche assurant le maintien et le réglage au niveau de l'occiput est amovible et se rentre dans le volume intérieur du casque lors de son rangement ou de son transport dans un sac. Ceci est très pratique pour gagner un peu de place et surtout pour ne pas risquer d'endommager cette partie si l'on est pas un tantinet soigneux. A ce sujet, j'espère simplement que les pocs de surface qui apparaissaient très facilement sur le revêtement de l'ancien meteor. L'effet "peau d'orange" gâche un  peu le visuel et surtout, donne un sentiment de fragilité potentielle du produit. A voir donc à l'usage. 

Le clip aimanté assurant le fermeture de la jugulaire est lui aussi encore présent et c'est plutôt une bonne nouvelle. il se trouve que ce petit accessoire facilite pas mal sa manipulation, surtout avec des gants. On est tous un peu empoté avec des gants un peu volumineux. il suffit donc, pour fermer son casque, d'approcher les deux parties de la jugulaire et ensuite le petit aimant fait le reste. 

En observant un peu mieux le casque, on s'aperçoit qu'il y a deux petits trous au niveau des deux premières aérations latérales. Surement pour permettre l'installation d'une visière de type "VIZION" de chez PETZL. Les amateurs de cascade de glace et de goulotte apprécieront surement cet élément.Pour ma part, ne possédant pas cet élément et n'étant pas du tout expert en la matière, je ne me risquerai pas à évaluer cet aspect. 

Bon, c'est bien beau de le regarder ce "bol" mais il faudrait quand même se le mettre sur la tête !!!

Les premiers essayages confirment aisément cette sensation de légèreté. comme son ainée, on ne le sent pas. C'est de bonne augure pour la suite. Au bout de quelques heures d'ascension, on n'a pas envie de se sentir plombé. 

Le confort est lui aussi notable tout de suite. Par contre, comme tout casque du marché, il faut auparavant bien régler son couvre-chef. Au niveau occipital, le réglage est très facile à la fois au serrage comme au desserrage. La bride blanche concernée par le réglage du tour de tête se règle également verticalement. Ce réglage, par contre doit se faire avant d'utiliser le casque dans le milieu. En effet, il faut retirer le casque pour pouvoir régler les sangles provenant de la coque. Cela mérite que l'on s'attarde un peu et correctement sur ce réglage pour bénéficier du plus grand confort possible. Il en va de même pour le réglage des sangles entourant les oreilles. Une fois tout ces ajustements réalisés, cela ne bouge pas et l'ensemble reste très agréable à porter. 

Pour les adeptes des caméras  d'une célèbre marque, il semble que la légère arête centrale présente sur le haut du casque soit un peu gênante pour y coller le support adéquat. En positionnant ce support plutôt sur la partie avant, l'arête s'estompe, la fixation de votre caméra préférée s'en trouvera facilitée je pense. A confirmer.

Sur le terrain :

Confinement oblige, je n'est pas encore pu tester mon casque en escalade, canyoning ou en alpi estival. Je n'ai pu, à ce jour utiliser mon casque qu'en ski de randonnée et en alpinisme léger cet hivers. J'ai quand même pu me rendre compte que l'utilisation d'un masque de ski ne posait aucun problème. Pas de gène constatée au niveau de la partie avant du casque et la sangle de maintien du masque est très bien maintenue par l'élastique arrière du casque. La manipulation de ce dernier ne pose que très peu de problème du fait de la petite boucle cousue sur l'élastique. Pour les mêmes raisons, l'installation d'une lampe frontale se fait aussi très bien même sans enlever son casque, contrairement à l'ancien meteor qui, du fait des crochets placés à l'arrière du casque, obligeait à quitter son casque pour installer le bandeau de la frontale correctement.

A mon grand soulagement, le revêtement extérieur du casque ne semble pas être aussi sensible que sur l'ancienne version du meteor. Pour le moment, aucun poc n'est apparu. Seulement quelques rayures légères mais rien de comparable par rapport à avant. Pas d'effet "peau d'orange" et c'est tant mieux!

A l'usage, le casque se fait rapidement et facilement oublier. Son confort et sa légèreté sont donc là aussi confirmés. Il est vraiment agréable à porter même après plusieurs heures. Aucuns points de pressions et frottements désagréables ne sont à déplorer. Le réglage du tour de tête assuré par la bride plastique blanche est vraiment simple une fois que l'on a son casque "bien en main". Les éléments de serrage (ou desserrage) tombent facilement sous les doigts, même gantés. On peut alors mettre ou enlever capuches et autres bonnets sans avoir à redouter de régler son casque à nouveau. 

Lors des phases les plus chaudes de l'ascension, on sent bien aussi la moindre brise d'air que les larges ouvertures du casque permettent de laisser circuler au niveau du crâne. C'est vraiment très agréable et contribue, là aussi, à nous faire oublier que l'on a quelque chose sur la tête. 

En définitive, ce casque me donne entière satisfaction et semble très bien parti pour m'accompagner dans toutes mes sorties tout au long de l'année que se soit en ski, en alpinisme, en escalade ou en canyoning. Merci encore OUTZER pour nous permettre de telle opportunités.

A bientôt pour un prochain test  

Pour qui ?

pour ceux qui veulent un seul casque de qualité pour tout faire

commentaires

1 commentaire
ClimbingIsMyNewGirlfriend
Statut : Gourou
inscrit le 11/10/19
Matos : 14 avis
Haha nos évaluations se rejoignent sur beaucoup de points.
On peut dire que vous vous êtes chargé de la partie Ski-rando et alpinisme hiver et que je me suis chargé de la partie escalade / temps estival. Plutôt complémentaires. ;)
1
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire