Avis Petzl Borea 2020

7 avis Petzl Borea.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,6/10
Irenearrt

Excellent produit mais concept discutable

Avis sélectionné
Profil du testeur : 30 ans | 1,65m | Avancé | Strasbourg
Acheté : en ligne
Conditions du test : Falaise
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés d'Outzer permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel de la part de meilleures marques afin de réaliser un test terrain détaillé. Cliquez ici pour participer vous aussi
Test Privé - Casque Petzl Borea

Points forts

Qualité
Finitions
Confort
Serrage OMEGA

Points faibles

Concept "féminin"
Couleurs

Le concept : discutable

Le casque Petzl Borea est l’équivalent féminin du Petzl Boreo. Spécialement conçu pour les femmes, il se différencie de son homologue masculin de part :

  • des lignes arrondies pour un style féminin ;
  • une taille spécifique pour les femmes : 52/58 cm ;
  • un tour de tête OMEGA avec échancrure marquée pour porter le casque avec une queue de cheval.

Vous avez bien lu ? Ca pique un peu, non ?

Donc reprenons : avec son duo de casques genrés, Petzl propose :

  • un style « féminin » et des couleurs niaises, parce que féminité = douceur et qu’il faut le porter. A l’inverse du Boreo (qui est disponible en bleu foncé, orange, rouge, gris et blanc), le Borea vient en trois coloris plus doux : turquoise, violet et blanc (ouf, ils nous ont épargné le rose sur ce coup là) ;
  • une taille spécifique pour les femmes : du 52 au 58 cm… alors que le Boreo existe en deux tailles : 48-58cm et 53-61cm. Non, ne cherchez pas la logique ;
  • un espace queue de cheval, parce que toutes les femmes ont les cheveux longs et tous les hommes ont les cheveux courts (bon ok, il y a plus de femmes que d’hommes aux cheveux longs, mais quand même).

Petzl est un pionnier du genrage du matériel. Il y avait déjà le casque Elia (qui ressemble pas mal au Borea) et le Meteor femme (rose ou blanc, très girly). Autant, pour certain produits – baudrier ou sac à doc par exemple – le sexe est pertinent puisqu’il influence les proportions du corps (typiquement la hauteur des hanches). Autant, pour un casque… le concept même de genrer un casque me fait hérisser les poils.

La grande interrogation

Pourquoi pas créer un modèle unisexe, avec deux tailles, portant toutes le tour de tête OMEGA (pour les mecs aux cheveux longs) et des couleurs trop stylées qu’on aurait tous et toutes le droit de porter ? Pourquoi s’accrocher avec tant de ferveur à des valeurs dépassées qui imposent un style « féminin » et des couleurs « douces » ?

En tant que femme, j’aime porter du rouge, du orange, du jaune, des couleurs chaudes qui dégagent de l’énergie - surtout quand je vais faire du sport (et encore, le casque violet reçu lors du test est quand même sympa, si c’était rose j’aurai sans doute pété un câble).

Bref, mon coup de gueule féministe étant fait (je tenais à le faire puisqu’il semble que l’ensemble des tests acceptent ce positionnement sans même relever la question), passons au test à proprement parler.


Premières impressions

Pris en main, le casque semble de bonne facture. Solide à l’extérieur et moelleux à l’intérieur, il est confortable une fois enfilé. Il est aussi plutôt léger (295g), en tout cas plus léger de quelques dizaines de grammes que mon casque habituel, et ça se ressent tout de suite. Je n’exagère qu’à peine quand je dis qu’on a l’impression d’enfiler un nuage.

Le réglage du casque se fait par le système OMEGA mentionné plus haut. J’étais jusqu’à présent habituée à la molette de réglage (et persuadée que c’était le meilleur système au monde), et je dois dire que le système de Petzl est plutôt bien pensé, bien conçu, et bien réalisé. Et oui, le chignon s’installe bien sous l’échancrure.

Test : en route pour les falaises d’Alsace

J’ai pu faire quelques sorties sur le fameux grès rose d’Alsace pour tester mon casque. Une fois enfilé, il est oublié. Léger et confortable, je ne me rends compte que je le porte qu’au moment où je lève la tête sous un toit et me tape contre le mur (ce que je fais tout le temps, pas seulement dans le cadre du test…). Le casque remplit bien son rôle et absorbe le choc : pas de bobo.

De façon générale, il est confortable à la grimpe, tient un peu chaud mais sans être extrême (à peu près pareil que les casques concurrents de sa gamme). Je l’enfile le matin, je l’enlève le soir et entre temps, je l’oublie. Pas grand chose à ajouter.

L'ayant testé de façon extensive en falaise, je n'ai pas eu l'occasion de faire d'autre activité cet été, mais le Borea convient également à la via ferrata, la spéléo, l'alpinisme, etc.

Conclusion

Dans l’ensemble, le Borea est un produit de qualité, bien réalisé, qui n’a rien à envier aux concurrents de sa gamme. Destiné plutôt à une utilisation pour des sorties à la journée, sa principale limite sera le poids pour qui voudra partir en excursion plus sérieuse. Si le concept est très discutable – et selon moi mérite d'être plus discuté ! – le Borea est un excellent produit qui vaut l'investissement.

Pour qui ?

Pour les grimpeuses et grimpeurs à queue de cheval (ou non) qui veulent un bon produit, léger et confortable, pour des sorties grimpes tranquilles

Test Privé

Test Privé - Petzl Bindi
Test Privé - Petzl Bindi
Test privé Petzl

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire