Avis Petzl Corax 2021

13 avis Petzl Corax.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,1/10
MXR
Par MXR

Un baudrier confortable, polyvalent mais lourd. Ne prendre que si l'ajustement sur d'autres modèles aussi performants ne convient pas

Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | m | 66kg | Avancé
Acheté : en ligne
Conditions du test : Beau temps. Escalade en salle, en falaise. Grande voie longue et alpinisme
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés d'Outzer permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel de la part de meilleures marques afin de réaliser un test terrain détaillé. Cliquez ici pour participer vous aussi
Test Privé - Baudrier Petzl Corax

Points forts

Confort de portage (6h sans problème).
Accessoirisation pour sorties avec beaucoup de matériel

Points faibles

Système de serrage peu ergonomique au niveau de la taille

J'ai reçu ce baudrier en test privé et je le comparerai à mon baudrier actuel le Petzl Sama (que je ne vois plus en boutique d'ailleurs) que j'ai utilisé pendant plus de 4 ans.

Je l'ai testé régulièrement pendant 2 mois dans toutes mes sorties : 

- Escalade en falaise avec du travail de voies (repos et chutes succéssives) ou en salle pendant des sessions de 2-3h

- Grandes voies (porté plus de 6h d'affilé entre grimpe et relais )

- Alpinime (4000m)


Description commerciale

En une phrase : Harnais d'escalade et d'alpinisme polyvalent et entièrement réglable

La polyvalence par excellence ! Facile à utiliser et confortable, le harnais CORAX est à l'aise en escalade, en alpinisme ou en via ferrata. Ce harnais réglable, destiné au plus grand nombre, est disponible en plusieurs couleurs et en deux tailles pour s'adapter à toutes les morphologies.

Technologie

- ceinture équipée de deux boucles DOUBLEBACK pour ajuster et centrer facilement le harnais. Les porte-matériel conservent ainsi une position optimale,

- tours de cuisse réglables permettant d'ajuster facilement le harnais en fonction des morphologies et des vêtements.

Capacité à transporter et organiser le matériel :

- deux porte-matériel avant rigides pour faciliter le clippage et le déclippage des dégaines,

- deux porte-matériel arrière souples ramenant le matériel vers l'avant et compatibles avec le port du sac à dos,

- un anneau arrière porte-accessoires tels que sac à magnésie, chaussures, maillon rapide, corde de hissage...,

- compatible avec un porte-outils CARITOOL EVO pour le transport de broches à glace.

Port confortable :

- construction FRAME Technology permettant de répartir la charge entre la ceinture et les tours de cuisse,

- zones d’appui doublées d’un textile doux,

- disponible en trois couleurs et en deux tailles.

Spécifications : 

Matière(s): sangle en polyester haute densité, mousse à cellules fermées.

Poids : 520g

Prix : autour de 60€


Unboxing

Comme c'est la mode, il faut faire une étape unboxing !  

- Packaging : Le baudrier est livré dans un fourreau en carton craft assez simple >> direction la poubelle de recyclage (àprès avoir lu les consignes dessus bien sûr). Simple et efficace. Un plus aurait été une certification environementale pour le carton pour s'assurer un sourcing durable !

- Ou est la housse ? On prend vite les mauvaise habitudes ... si mon Petzl Sama était livré dans une housse, ce n'est pas le cas de ce modèle. En avant le recyclage ... de mon ancienne housse donc. 

- Couleur : Le modèle est disponible en trois couleurs : turquoise, bleu, gris. J'ai reçu un gris, c'est peu éclatant à mon gout ! Mais cela est vraiment un détail.

- Taille : En écrivant le test et en allant sur le site Petzl, je viens de me rendre compte que j'ai demandé une taille M (taille 1 je suppose) parmi M et L mais que j'ai en fait reçu une taille L (taille 2). C'est dommage, je suis assez fin...


Réglages

Tours de cuisse (réglage par serrage de sangles rigides) : Quelque soit mes sorties estivales, j'ai souvent tendance à porter les mêmes vetements donc je n'ai pas ressenti le besoin de modifier le serrage des tours de cuisse. Un réglage m'a suffit mais l'ajustement pourra être intéressant avec des couches vraiments plus épaisses. 

Sur mon ancien Petzl SAMA, les tours de cuisse etaient élastiques et cela s'ajustait bien pour un short, un pantallon ou bien encore une tenue de ski. Pas besoin de reglage aux cuisses pour moi. 

Ceinture équipée de deux boucles DOUBLEBACK : C'est là ou la taille du baudrier peut influencer mon avis : j'étais aux limites minimales de la taille (je serrais à fond les deux boucles). Le système m'a souvent semblé peu pratique à enfiler. J'ai essayé différentes méthodes ... Une boucle puis l'autre, les deux boucles en même temps. Je suis allé jusqu'à la lecture de la notice pour voir si je ne passais pas à côté de la gestuelle mais non ... J'ai fini par ne désserrer qu'une boucle lorsque je retire le baudrier pour n'avoir à en serrer qu'une lorsque je l'enfile. Sinon, le serrage se fait en deux fois ce qui n'est pas pratique et dans mon cas, avec la taille, le baudrier avait tendance en plus à glisser entre les deux opérations de serrage. 

J'ai du mal à penser qu'une personne avec une taille plus adaptée au baudrier ne devrait pas aussi s'y reprendre à deux fois pour le serrage. Qui plus est, ce système devant permettre de bien centrer le baudrier, je pense qu'il faut toujours ajuster l'équilibrage gauche/droite après contrôle visuel des boucles sinon cela n'est pas très utile d'avoir ce système.

Je n'ai donc pas perçu le gain de ce type de serrage qui m'a paru moins simple qu'un système mono-boucle. Mon Petzl Sama était pourvu d'un tel système et effectivement il fallait recentrer la ceinture aprés serrage mais ce geste "archi" simple et automatique prend pour moi moins de temps que d'avoir à serrer deux sangles, égaliser les serrages et passer les sangles dans les passants élastiques pour ne pas qu'elles pendent. De plus, cela fait une sangle de plus à ranger à chaque enfilage. Pour quelqu'un qui met un baudrier 2-3 fois par semaines, c'est un temps qui fini par se faire sentir (heuresement que je ne touchais pas les sangles des cuisses) !

Tenue du serrage : Sur ce point, rien à dire. Ca ne bouge pas d'un poil sous tension ou après une chute. RAS


Confort, utilisation et usure

Confort : Sur ce point, pour moi, nous sommes sur une valeur sûre : le baudrier est vraiment confortable dans le temps et à la chute. Les zones d'appui sont larges, renforcées aux hanches et aux cuisses. On ne ressent pas de point de pression, c'est vraiment agréable sur la durée. Et je garde la même habitude de le porter même à la redescente à pied pour alléger mon sac à dos

Accessoirisation : du classique : deux porte-matériel avant rigides pour avoir tout ce qui est nécessaire dans le dur de l'escalade (15 degaines + longes / 1.5 jeu de friends + dégaines), deux porte-matériel arrières souples pour le reste qui sont bien positionnées pour ne pas géner lors du port d'un sac à dos. 

J'ai hesité à copier cette partie de celle de ma review du Petzl Sama tant les produits sont similaires sur ces deux points précédent.

Poids : En taille 1 : 470g / taille 2 : 520g. C'est 100g de plus que mon précédent modèle pour un confort et accessoirisation similaire !! Je ne m'en suis pas rendu compte sur le moment mais c'est tout de même énorme !! Je pense que cela est lié aux systèmes de serrage multiples à boucle métallique. 

Usure : je n'ai pas énormément de recul mais tout semble OK de ce côté la pour le moment.


Bilan : 

Fidèle à sa description commerciale, le PETZL CORAX est un modèle polyvalent qui conviendra pour toutes les disciplines : escalade, alpinisme et via ferrata. Il est vraiment confortable, l'accessoirisation est tout à fait convenable pour partir à l'aventure en falaises et montagne ! 

En se voulant adaptable à toutes les morphologies, ce baudrier comporte 4 boucles de serrages (2 cuisses / 2 hanches) qui peuvent le rendre peu pratique à enfiler et l'alourdissent. Ainsi, ca n'est pas un baudrier que je recommenderais en premier essayage car il existe, pour moi, des modèles plus performants sur le plan de l'ergonomie d'enfilage (1 boucle aux hanches et tours de cuisse elastique) et du poids pour un confort et une praticité similaire. Il saura par contre s'adapter pour des morphologies moins "standards" que ce qu'un tour de cuisse elastique permet ou pour des applications particulières.

Pour qui ?

Grimpeur, alpiniste

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire