Avis Eider Commodore Active Jacket 2018

Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests Privés.
meuric

Une carapace lorsque les éléments se déchainent !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 30 ans | 1,72m | 68kg | Avancé
Acheté : 450€
Conditions du test : Randonnée en montagne, ski rando, vélo. Météo très venteuse, grosses averses de pluie et de neige.
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés d'Outzer permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel de la part de meilleures marques afin de réaliser un test terrain détaillé. Cliquez ici pour participer vous aussi
Eider - Commodore Active Jacket

Voici mon test de la veste Eider Commodore fournie par Eider et Outzer dans le cadre d’un test privé (encore merci pour votre confiance).

Je dois dire qu’il est difficile de juger rapidement ce genre de produit, étant donné qu’on a tendance à l’utiliser dans des conditions difficiles (conditions que je préfère éviter en montagne ;) ).


Coupe / essayage :

Dès le déballage, j’ai senti que la fabrication du produit est soignée, les coupes sont nettes, les finitions sont propres, ça fait sérieux. Je remarque que la veste est fabriquée en Europe, plus exactement en Hongrie, un bon point qui a son importance pour moi.

Pour la couleur, bien que le rouge est peut-être celle que je porte le moins, ça peut être un atout en montagne en cas de pépin, on nous repère assez facilement!

Une fois enfilée, je me suis senti immédiatement à l’aise, il est parfois difficile de tomber sur la bonne taille sans essai. Ici c’est parfait, les manches tombent au bon endroit, la longueur de la veste est ok, et j’ai un peu de place pour enfiler une doudoune dessous et c’était un point crucial pour moi, afin de disposer du système 3 couches par temps froid. Et oui! Il faut préciser que c'est une veste de protection, qui n'apporte donc pas de chaleur et d'isolation, mais de la protection.

Les empiècements « strech » procurent une bonne liberté de mouvement, et je n’ai pas constaté l’effet « carton » (aussi bien au bruit, qu’au touché) que l’on retrouve souvent sur ce type de veste.

Vient la fermeture de la veste… qui n’en finit pas, avec un col qui arrive sous le nez ! Et c’est bien cette caractéristique qui permet à la Commodore de se démarquer des autres hard-shell.On se sent abrité.

La capuche est très volumineuse, idéale pour porter un casque dessous. Un élastique présent derrière la capuche permet un réglage aux petits oignons, c’est top, la capuche suit les mouvements de la tête, aucune gêne. Cette dernière comporte une visière « modelable » (le bord semble intégrer une sorte de fil de fer) qui permet d’adapter sa forme à toutes les morphologies et situations.

En ce qui concerne les poches, on en compte une intérieure, deux grandes sur le devant (pratique pour ne pas gêner le port d’un harnais) et une petite sur la manche gauche.

Sur le terrain :

Un point important pour une veste 3eme couche, c’est le poids et la compacité. Sur ces deux caractéristiques, j’ai trouvé que la Commodore est limite, peut-être un peu lourde et j’aurais apprécié pourvoir la plier encore plus "compacte" (car en utilisation randonnée, il est assez rare de l’utiliser sauf cas extrêmes, elle reste donc longtemps dans le sac).

Lorsque que la météo vire à la tempête, on apprécie vraiment cette veste ! Testée par gros vent froid (en t-shirt dessous), parfois jusqu’à 60km/h, le côté coupe-vent est très efficace ! Les ajustements élastiques sur le bas et les réglages des bouts de manches (en scratch) rendent la veste relativement « étanche » aux courants d’air, et le col très haut accentue cette protection, on se sent absolument protégé, j'adore.

En contre-partie, si on veut fermer la veste que partiellement, le col peut devenir gênant, le surplus de tissus (qui est énorme) se promène sous le menton et c'est désagréable. Un système pour fixer chaque partie du col (des pressions?) aurait été top.

Lors de grosses pluies, l’étanchéité Gore-tex fait des merveilles, ma doudoune (qui n’aime pas l’eau !) n’a jamais été mouillée. J’ai même testé la Commodore sur des trajets vélo-taf alors que la météo était exécrable, même avec un casque VTT sous la capuche, quel bonheur de rentrer chez soi au sec sans l’effet serre (ou l’effet K-way)!

Autre point que je trouve important pour une hard-shell, la présence d’ouvertures sous les bras, dans le cas de la Commodore elles sont placées assez en avant de la veste, une bonne idée puisque on les trouve rapidement.

Si je devais donner un point négatif à cette veste, et pas des moindres, c’est que j’ai eu des soucis parfois pour fermer la veste. En effet le zip accroche la doublure intérieure et se bloque, il faut s’y reprendre à plusieurs fois pour fermer la veste… Un détail très agaçant sur le terrain.

Pour conclure : que ce soit en randonnée, en ski rando ou même parfois en vélo, j’ai toujours été satisfait par cette veste. Elle offre une grande protection contre tous les éléments, qui en fait une excellente 3ème couche.

Pour qui ?

Le randonneur cherchant une veste offrant un maximum de protection contre les intempéries.
7/10

Points forts

Protection contre les éléments très efficace
Col très protecteur en position "veste fermée"

Points faibles

Sur-plus de tissus du col très gênant en position "veste ouverte"
Fermeture éclair souvent capricieuse

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire