Avis Millet Prolighter 30+10 2019

2 avis Millet Prolighter 30+10.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7,5/10
Whipperman

Bien pensé mais trop light

Avis sélectionné
Profil du testeur : 26 ans | 1,75m | 72kg | Avancé
Acheté : 60€ d'occasion
Conditions du test : Ski de rando, rando dans la neige, alpi

Points forts

poids, polyvalence, design

Points faibles

durabilité, matériau du bas du sac

Contexte

Pour le ski freeride et les petites rando j’ai le super Millet Neo 20 des TP de Skipass. Mais il se révèle trop juste pour une sortie plus longue où il faut pouvoir prendre un pic-nic ou plus de matériel (casque, vêtements…). Mon sac de rando d’été (Osprey Talon) ne permet pas de mettre les skis dessus et est pas trop fait pour l’alpi. Je me suis donc trouvé ce sac en occas sur LBC pour compléter ma collection de sacs à dos.

Présentation-Rangement

Millet le présente comme un sac Alpinisme et ski de rando :

  • 30L +10
  • 1020g selon Millet
  • dos en mousse préformée
  • points de hissage
  • Existe en version femme
  • forme assez étroite en tube
  • ouverture par le haut
  • rabat extensible (+10L) sur le dessus avec 2 poches + un accroche clés
  • 2 porte piolets
  • porte skis en latéral
  • système pour transporter une corde sous le rabat
  • Ceinture amovible avec une sangle en remplacement
  • Porte matériel sur la ceinture principale
  • compartiment pour poche à eau et sortie pour le tuyau
  • filet porte casque en option
  • Scratch à l’intérieur pour fixer la sonde et le manche de la pelle
  • 149e

Test

Je l’utilise en ski de rando pour des sorties à la journée. Je ne fais pas (encore) d’alpinisme.

Le sac est plutôt agréable à porter et ne bouge pas trop en descente. Forcément il ne donne pas l’impression d’épouser le corps comme les sacs de freeride.

L’ajustement du volume est un bon point, sur des sorties plus courtes on peut réduire le sac pour pas avoir tout qui ballote à l’intérieur.

J’utilise une poche à eau en ski de rando, une habitude du vtt. C’est assez bien fait: filet pour la poche à eau, sortie pour le tuyau et des passants sur les bretelles.

Le truc qui semble être classique des sac alpi : tout est en vrac dans la grande poche, y compris le matos de sécurité. Si vous n’utilisez pas de poche à eau, vous pourrez mettre la pelle à la place. Les petits scratch à l'intérieur de la poche permettre de maintenir la sonde et le manche de la pelle, c’est déjà pas mal. Les deux poches du rabat sont bien appréciables pour mettre toutes les petites affaires : telephone, barres...

Un gros point négatif : le matériau du dessous du sac, c’est de la toile toute simple. Donc si vous posez votre sac dans la neige, ce qui risque d’arriver, le bas du sac va être bien mouillé. Il n’est pas non plus très solide. Je trouve ca dommage que les marques n’utilisent pas les toiles enduites (du genre sac de canyoning) qui sont à la fois hyper solides et étanches pour mettre sur le bas du sac.

Durabilité

Quand je l’ai acheté il avait quelques coupure bien nettes sur le tissu extérieur, probablement des coups de carres ou de crampons. Le tissu est assez solide et les déchirures ne se propagent pas mais ca fait quand même léger pour un sac vendu pour l’alpi. Ca devrait se réparer facilement par contre.

Idem pour le fond du sac, pas mal de petites déchirures. Là je pense que c’est encore plus problématique.

Conclusion

Un sac d’alpi/ski de rando complet, léger, spacieux et confortable, mais qui pousse un peu trop sur le coté light au détriment de la durabilité.

Pour qui ?

Pour le ski de rando ou l'alpinisme

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire