Avis Deuter Guide 35 + 2018

3 avis Deuter Guide 35 +.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
ChristopheHvd

Un excellent sac pour les baroudeurs

Avis sélectionné
Profil du testeur : 32 ans | 1,81m | 80kg | Avancé | Grenoble
Acheté : 140€ en magasin
Conditions du test : Randonnée, bivouac, fôret, neige, glace

Points forts

- hyper robuste
- confortable même chargé
- beaucoup de points d'attache
- des détails qui tuent

Points faibles

- aucun rangement quasiment
- un peu rigide
- un peu lourd à vide

Halala, la quête du sac parfait, qui fait tout bien. Qui n'en a pas rêvé? Il faut dire que l'offre pléthorique de sac à dos n'aide pas beaucoup à choisir, tant les arguments pour chacun d'entre eux sont nombreux.

Disons le d'avance, je ne suis pas alpiniste. Mais pourquoi donc un randonneur/bivouaqueur/sportif irait acheter un sac pensé pour la haute montagne me direz-vous? Eh bien la réponse se trouve justement dans les avantages de ce Deuter Guide 35+.

Une robustesse à toute épreuve

Après plus d'un an d'utilisation très régulière, ce sac est comme neuf. Et vu ma capacité à me fourrer dans des ronces, des branchages, des roches bien abrasives, on peut dire que c'est une performance.

Pour arriver à cela, il faut retirer tout ce qui peut justement se déchirer, ou s'accrocher à des "choses" (branches, ronces, etc...). C'est pourquoi vous ne trouverez sur ce sac que le strict minimum : aucune poche extérieure (à l'exception de celle du rabat, j'y reviendrai), aucun filet à gourde, juste un revêtement hyper résistant, très uniforme (du Ripstop 330D et 600D disent-ils). Aujourd'hui, même en cherchant bien, je ne trouve aucune déchirure, aucun accroc, aucune usure.

Le devant est composé de pleins de points d'attache assez robuste eux aussi, dessinés pour que vous puissiez y fixer des tas de trucs (casque, piolet, ski, chaussures crades, chevreuil, ce qui vous fait plaisir..).

Que dire des sangles de portages? Même avec un sac chargé plusieurs fois à plus de 15kg, les coutures des bretelles ne montrent aucun signe de faiblesse.

Un confort...très germanique

Je l'avoue, la première fois que j'ai porté ce sac sur mes épaules, que j'ai senti le dos du sac redresser mon dos, j'ai cru qu'on m'avait collé une planche de bois avec des bretelles. L'appréhension passée, les réglages de sangle effectués (pratiques et efficaces, rien à ajouter mon capitaine), ce sac est très confortable. Les bretelles n'écrasent pas les épaules et surtout, la ceinture ventrale est incroyable! Elle dispose d'une certaine liberté de mouvement (rotation autour d'un axe horizontal) qui lui permet de bien épouser le mouvement des hanches. Et c'est hyper apprécié lors de passages difficiles. 

L'influence de l'alpinisme est bien là, et c'est tant mieux pour nous!

Le souci du détail

Lorsqu'on achète un sac, parmi les centaines de sac existants, ce qui fait la différence, ce sont les détails, ces petits plus qui font la différence. Et c'est ce que j'aime chez ce Deuter Guide.

D'abord, le sac est complètement étanche, pas besoin de s'enquiquiner avec une housse en plus. Le rabat du sac recèle deux poches : 

  • une extérieure, dotée d'une fermeture étanche justement. On peut y coller tout le bazard qu'on ne peux pas mettre ailleurs : brosse à dent, couteau suisse, carte, cordelette, frontale, etc.. Notons que finalement, le minimalisme c'est bien, mais le manque de rangements peut tout de même se faire ressentir. Heureusement qu'elle est là cette poche rabat.
  • et une intérieure,pratique pour y mettre tout ce qui craint. La poche est recouverte d'instructions de sécurité et je suppose qu'en cas de pépin, il est toujours bon d'avoir ce genre d'aide mémoire. Détail appréciable.

Autre détail qui pour moi change tout : le petit scratch intérieur qui permet de retenir la poche à eau et ainsi éviter son inexorablement tassement à mesure que votre soif est étanchée. Soit dit-en passant, le choix de mettre le trou pour le tuyau d'eau au centre du dos, plutôt que sur un côté, me laisse perplexe, d'autant que seule la bretelle gauche dispose d'un passant pour l'accrocher. Soit.

Alpinisme oblige (décidément, ils sont forts ces alpinistes), le porte-corde est super pratique pour y accrocher une veste ou tout type de vêtement (ou une corde évidemment).

Un petit sifflet de secours accompagne une des bretelles. Appréciable même si c'est heureusement ce qu'on attend d'un sac à 140€.

Enfin, et là je parle du détail qui tue tout, attention... : le petit tapis en mousse inclus dans l'armature qui protègera vos fesses du froid ou de l'humidité. Pour moi, le truc ultime qui me fait aimer ce sac à chaque sortie!!

Conclusion

On a ici un sac qui conviendra à tous ceux qui, comme moi, aiment sortir des sentiers battus et subissent ainsi la rudesse de Dame Nature, où tout ce qui est fragile peut se briser/déchirer/arracher à tout moment.

Sa rigidité peut faire peur au premier abord, mais à l'usage, ce Deuter Guide se révèle très confortable, même chargé. Au premier enjambement de rocher, vous remercierez sa ceinture ventrale pleine de souplesse.

Cependant, son minimalisme poussé à l'extrême reste quand même un poil agaçant pour le randonneur que je suis. Oui pour la robustesse, mais tout de même, une petite poche même intérieure, aurait pu donner à ce sac un 10/10.


Pour qui ?

Les non-soigneux, ceux qui veulent un sac qui dure, qui résiste à tout, sans compromis sur le confort de portage.
8/10

Tests privés

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire