Avis Petzl Ergonomic 2022

2 avis Petzl Ergonomic.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9,5/10
cmochon

Top du top, 9 pour le prix …

Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | 1,80m | 75kg | Avancé | Annecy
Acheté : 350€ en ligne
Conditions du test : Goulotte, mixte, pente de neige & dry

Points forts

Confort de la poignée
Frappe en glace (masselotte + lame pure ice)
Rigidité en coincement
Poids

Points faibles

Prix
Pas livré d’origine avec attache en partie basse pour les leash

Détenteur d'une paire de petzl Quark, je souhaitais passer sur des piolets plus techniques : mon cœur balançait entre les nomic et les ergonomic.

Je voulais vraiment quelque chose de très technique car même avec les quarks il y a moyen d'envoyer fort.

Je partais dans l’optique de l’utiliser en glace verticale et goulotte raide, et un peu de dry pour s’échauffer en début de saison. En fin de compte, mon avis a bien évolué, il s’adapte bien à un programme montagne sans devoir faire de l'extrême à chaque fois.

Il est très technique mais s’adapte aussi aux parties moins raides, dans le facile le comportement est bon aussi. Son poids est modéré, plus léger que les anciens nomics. Il est bien accessoirisé, marteau de base et lame dry. Pas de griprest avec emplacement pour mettre le leash, bien utile en face nord pour ne pas se retrouver à poil ^^

Au niveau des lames, c'est un petit budget en plus mais le fait d'adapter les lames au programme est pour moi très appréciable. 

Au niveau des conditions de test, j’ai testé le panel d’activités possibles avec, notamment :

• Du pur dry en falaise, lames PureDry : son domaine de prédilection, c'est top et ça permet de bien progresser.

• De la goulotte avec pente de neige, glace verticale, mixte, lame Dry pour limiter l’usure dans le rocher plutôt que la lame ICE : En pente de neige pour accéder à la goulotte/cascade, ça passe bien avec les mains sur la partie courbée. Le mixte, c'est top aussi, on peut tirer sur la lame dans un coincement de fissure. On sent bien l'élasticité du piolet qui permet de jauger l'effort à appliquer et sentir le décrochage venir. Je l'ai emmené par exemple dans du dur avec la Rébuffat-Terray, le Supercouloir mais aussi dans du facile avec la Gabarrou-Albinoni; il était à l'aise dans ces courses sans mauvais point relevé.

• De la cascade, du 4 au 6, lames Pure Ice + masselotte. Dans le 4 c’est pas si pire, ça passe bien, je n’ai pas trop été gêné par la technicité du piolet. Dans le raide, c’est son domaine, on peut se pendre dessus sans problème, ça daube pas les bras et ça donne confiance. Le combo lame Pure Ice + masselotte c’est parfait ! Pour taper propre sans forcer, il faut bien apprendre à faire pivoter le piolet autour de son doigt comme un révolver.


Voilà pour mon expérience personnelle avec ces piolets, certains diront que c'est trop technique pour l'emmener en montagne mais je ne pense pas. L'ergo oui mais l'ergonomic s'est adouci avec un panel d'activité plus large.

Pour qui ?

Grimpeurs expérimentés et cherchant une arme, plus d’excuse pour butter dans une longueur.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire