Avis Sea to Summit UltraLight Insulated 2018

Déposez votre avis.

Un matelas bien confortable

Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | 1,89m | 70kg | Expert
Acheté : 103€ en ligne
Conditions du test : Testé : - En haute montagne sur terrain rocailleux, également sur la neige, ou en vallée - Par des températures entre 0°C et 15°C - Testé pendant 7 nuits dans le Caucase Géorgien

Toujours en quête de légèreté, mais à la recherche d'un matelas permettant de dormir sur la neige, je me suis penché sur le matelas UltraLight Insulated de la marque Sea To Summit.

Voici les différentes tailles disponibles :

  • XS - 128cm par 55cm - annoncé à 349g - environ : 100€
  • S - 168cm par 55cm - annoncé à 430g - environ : 120€ 
  • R (ou M) - 183cm par 55cm - annoncé à 480g - environ 130€
  • L - 198cm par 64cm - annoncé à 595g - pesé sur la balance à 613g (sans le sac de rangement de 10g) - environ 150€

Mon choix s'est porté sur la taille L car la valve permettant de le gonfler et de le dégonfler est malheureusement centrée sur la largeur du matelas. Ayant eu l'occasion de le tester en taille M, cette fameuse valve était soit dans mon dos soit au niveau de ma tête. Celle-ci se fait sentir lorsque l'on est allongé dessus. Etant donné que je mesure 1,89m, j'ai donc décidé de le prendre en taille L au détriment des 133g de plus que pour la taille M.

Habitué au matelas en mousse de moins de 200g, le poids de celui-ci se fait sentir (613g en taille L). Il reste néanmoins dans la catégorie des matelas gonflables légers. A titre de comparaison, le taille M, annoncé à 480g, est plus lourd que la concurrence à R-value similaire (340g pour la taille M du NeoAir Xlite de chez Therm-a-rest). Le matelas en taille L est assez imposant lorsqu'il est rangé dans son sac comparé à la taille M - cf photo (car plus long et plus large).

C'est un beau produit, la couleur orange "flashy" flatte l’œil. Au toucher, le produit semble résistant et celui-ci est livré avec un kit de réparation en cas de crevaison (kit pesé à 3g).

Ce matelas gonflable peut être gonflé à la bouche ou bien par le sac "Air Stream Pumpsack" de la même marque. Je conseille vivement l'utilisation de ce sac, car il permet de réduire l'humidité que vous injectez à l'intérieur. En effet, par le souffle vous y injectez de l'air saturé en humidité, ce qui va créer de la condensation (perte d'isolation thermique + création de moisissure à l'intérieur de celui-ci).

Bien que la position de cette valve aurait pu être optimisée, cette valve est redoutablement efficace dans son fonctionnement. Elle dispose de trois modes d'utilisation :

  1. Une configuration avec un clapet anti-retour pour gonfler le matelas, ce qui évite à celui-ci de se dégonfler entre deux souffles.
  2. En appuyant sur la valve, il est possible de dégonfler doucement le matelas pour ajuster la quantité d'air dans le celui-ci.
  3. Une configuration permettant d'ouvrir complètement la valve et de dégonfler le matelas en deux secondes.

Un gros coup de cœur pour cette valve qui apporte un réel plus par rapport à la concurrence.

Une fois le matelas déplié et gonflé, on peut apercevoir les 255 cellules "Air Sprung Cell" qui font la fierté du fabricant. Ces cellules, à l'instar de ressorts, vont se comporter de manière indépendante des unes des autres. Cela apporte un réel plus en terme de confort comparé aux boudins transversaux de certains matelas concurrents. J'ai eu l'occasion de tester ce matelas sur un terrain rocailleux en haute montagne avec une simple couverture de survie sous le matelas : on ne sent vraiment pas le sol, le confort est vraiment au rendez-vous. A noter que sa résistance a été testée avec succès à ce moment là. De part sa conception en cellule, je note que le matelas n'est pas glissant contrairement à ceux avec les boudins transversaux.

Avec son épaisseur de 5cm, sa R-value de 3,3, la Thermolite glissée dans chaque cellule et la fine couche d'Exkin Platinum : son isolation thermique est très bonne. Testé sur un sol enneigé, je n'ai pas du tout ressenti le froid.

Ses dimensions (taille L = 198cm par 64cm) sont généreuses. On ne se sent pas à l'étroit avec ce matelas. Ce qui est plutôt agréable pour passer une bonne nuit. La taille M présente l'avantage d'être plus large que certains matelas de la concurrence (55cm contre 51cm pour un NeoAir Xlite de chez Therm-a-rest par exemple).

Profitant d'une belle réduction, je l'ai acheté à 103,50€ (taille L). Il peut être assez facilement trouvé entre 120 - 130€, qui est pour moi, un tarif tout à fait raisonnable pour un matelas de cette qualité.

Pour conclure, j'emporte ce matelas pendant mes treks engagés :

  • Lorsqu'ils font plus de 3 nuits
  • Lorsque le rythme est soutenu et que le besoin de bien dormir devient primordiale pour la récupération
  • Lorsque la température s'approche de 0°C
  • Lorsque je suis amené à dormir sur la neige

Sinon, pour les conditions clémentes, j'emmène un tapis de sol en mousse qui ne pèse que 140g

Pour qui ?

Très confortable, je conseille ce produit à celles et ceux qui souhaitent avoir du confort pendant les nuits en trek Je conseille également ce produit pour celles et ceux qui dorment par de fraîches températures, ou qui souhaitent dormir sur la neige
8/10

Points forts

Très confortable
Livré avec kit anti-crevaison
Bonne isolation thermique
Excellente valve de gonflage / dégonflage
Résistant à l'abrasion

Points faibles

Placement de la valve non optimisée
Un peu lourd dans la catégorie des matelas légers (480g taille M)

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire