Avis 361° Taroko 2 2021

2 avis 361° Taroko 2.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7/10
Yannick Garbin

Taroko 2, elle fait le boulot !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 48 ans | 1,85m | 80kg | Wettolsheim
Acheté : 119€ en ligne
Conditions du test : Terrains variés, chemins, chemins caillouteux avec des racines et single. Temps sec et pluvieux Plusieurs sorties sur un mois
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés d'Outzer permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel de la part de meilleures marques afin de réaliser un test terrain détaillé. Cliquez ici pour participer vous aussi
Test Privé trail - Chaussure 361° Taroko 2 

Points forts

Amorti
Stabilité
Design

Points faibles

Protection de l’avant pied
Dynamise
Poids

1️⃣ Introduction

Je connais cette marque depuis peu. Elle a fait son apparition dans mon shop préférée. Je n’avais jamais pris le temps de m’y intéresser. J’avoue que je suis resté sur une mauvaise impression à la suite d’une mésaventure rencontrée par un copain avec un des modèles « route ». Il n’a pas eu de chance, après quelques sorties … la semelle s’est désolidarisée de la chaussure !

J’ai l’occasion de faire un test grâce à Outzer. Je pourrai donc avoir un nouvel avis et un jugement basé sur mon expérience.

Qu’est-ce qu’il se cache derrière 361° ?

C’est un marque récente dans la fabrication de chaussures de sport. L’entreprise familiale déjà spécialisée, a choisi de créer la marque 361° en 2033. 

Après quelques années, elle devient une marque internationale et une grande marque chinoise notamment grâce à son partenariat des JO de Rio en 2016. 

Elle a commencé à être connue en Europe et en France à partir de 2018. Elle se veut proche des coureurs lambdas (toi et moi :) qui ont voulu relever des défis !

Leur technologie mise en avant est le 361° QU!KFOAM. D’après ce que j’ai pu lire sur différents sites, il s’agit d’un mélange de mousse EVA (matériau thermoplastique) et de caoutchouc, le tout enrobé dans un film en polyuréthane. Cela donne de la souplesse, du confort, de l’amorti et de la flexibilité à la chaussure.

La marque a également diversifié sa gamme en proposant également du textile et des accessoires de sport.

Qu’est-ce qu’il se cache derrière la Taroko 2

Une chaussure de Trail pour les coureurs lambda avec un prix accessible à tous.

Un look atypique qui fond de ses chaussures, une paire qui pourra être portée en Trail, en randonnée et même pour le quotidien !

Caractéristiques :

  • Poids : 310 grammes ( 350 grammes pour un 44,5)
  • Drop : 9 mm
  • Surface de prédilection : Chemin, Trail


2️⃣ La découverte

Les chaussures semblent être de qualité. Un point positif est le design. Je les trouve très jolies ! J’avoue que cela m’arrive de craquer sur une paire belle au détriment de la performance et des caractéristiques techniques. Bon après, elles finissent par rester sur l’étagère !

Un drop de 9 qui reste dans la norme actuelle (entre 8 et 10). Je cours principalement en drop zéro en Trail, et en route je varie entre zéro (Altra) et 4 (Hoka).

Je suis surpris du laçage avec un cordon qui fait le tour de chaussure. Il semblerait que cela permette un bon serrage et un bon maintien de la chaussure. D’après les informations que j’ai eues, il ne sera plus présent sur la prochaine Taroko 3.


3️⃣ Les Tests 

La première impression est de ne pas porter des chaussons comme les Cascadia ou les Speedgoat.

Un côté un peu ferme ressenti quand je les chausse. Par contre, j’ai pu oublier ce point au fil des kilomètres.

J’ai eu l’occasion de les porter sur des terrains humides et parfois glissant. L’accroche n’est pas exceptionnelle mais elle reste correcte en endurance. Même sur la partie en dévers, le maintien était présent. 

Dans les portions avec de la boue, il faut être vigilant, ce n’est pas son terrain de jeu préféré ! 

Par contre, j’ai trouvé les chaussures lourdes surtout avec les pieds trempés.

La tige de la chaussure est basse mais le pied est maintenu (alors que je pensais l’inverse en les chaussants) grâce à un laçage précis. J’aime les gros lacets. Je n’ai pas trouvé que le cordon qui fait le tour de la chaussure apportait réellement un plus.

Je n’ai pas ressenti de gêne particulier, la chaussure reste confortable.

Quand on accélère, le pied déroule bien même si le dynamisme n’est pas son point fort.

L’amorti est présent. Ce n’est pas forcément le meilleur mais le relief n’est pas ressenti avec une pointe de fermeté.

Le mesh semble respirant mais il est difficile de se faire une idée avec les températures automnales qui sont fraîches !

J’ai également couru sur des portions de routes goudronnées. La chaussure se comporte bien.

4️⃣ Conclusion

Belle découverte avec un rapport qualité prix intéressant. Je pense que cette chaussure plaira à un certain nombre de coureur qui ne recherche pas forcément là chaussures des élites.

Je continuerai les tests durant la fin de l’automne et l’hiver. Je ne manquerai pas de compléter mon avis.

Pour qui ?

Coureurs occasionnels et réguliers qui ne recherchent pas un produit élite.
7/10
Confort
Accroche
Solidité
Maintien
Stabilité
Amorti

Tests privés

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire