Avis Petzl Corax 2021

19 avis Petzl Corax.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,1/10
ethernote

Un classique indémodable, aussi bon en escalade, alpinisme que via ferrata

Avis sélectionné
Profil du testeur : 25 ans | 1,81m | 71kg | Avancé | Nîmes
Acheté : 48€ en ligne
Conditions du test : Été, alpinisme, escalade et via ferrata

Points forts

Léger, 5 boucles porte-matériel, très solide

Résumé:

Le baudrier Petzl corax est un absolu classique. Et à raison : pas cher, très solide, et utilisable aussi bien en alpinisme qu'en via ferrata ou en escalade. Rien à redire !


Construction :

470g pour la taille 1 (c'est la taille que j'ai, je fais 1m81 et suis plutôt mince, et la taille convient parfaitement)

Polyester haute densité pour les sangles, avec diverses certifications de classe européenne qui garantissent une solidité impeccable (qui se vérifie dans le temps - j'ai un ami alpiniste qui a un vieux corax d'il y a plusieurs décennies, toujours impeccable)

Deux boucles sur la ceinture principale : cela permet d'ajuster précisément le baudrier à votre corps et à l'équipement que vous transportez. C'est important, et surtout très confortable : si votre sac est mal équilibré, que transportez toutes vos dégaines sur la gauche ou autre... il faut pouvoir compenser cette différence de poids.

Tours de cuisses réglables : rien à dire ici, ça fonctionne très bien.

4 porte-matériels : deux à l'avant, deux à l'arrière, de quoi : garder vos dégaines et mousquetons à proximité, accrocher vos longes et votre poulie pour la via... C'est parfaitement suffisant, même en escalade, qui pour moi sollicite le plus les porte-matériels.

Un anneau arrière supplémentaire pour accrocher votre sac à magnésie ou éventuellement vos chaussons. Au total, on dénombre cinq boucles de portage de matériel !


Impressions générales :

• En diverses sorties de via ferrata, alpinisme et escalade, je n'ai jamais eu de brûlures ou de rougeurs suite au port du corax. J'ai eu, comme nous tous, des rougeurs à cause du sac à dos, mais jamais du baudrier.

Le baudrier est très confortable à porter : toutes les parties sujettes à brûlure sont renforcées par une mousse qui fait parfaitement l'affaire et ne semble pas s'affaisser avec le temps (j'entends là les parties du corps supportant le poids de la personne lorsque nous sommes en suspension, par exemple l'arrière des cuisses ou autour des hanches).

• À mettre, comme tous les baudriers, les quelques premières fois on s'emmêle les pinceaux, mais ça n'est pas dû au baudrier, juste au manque d'habitude. Il se met très facilement, en moins d'une minute, et de même évidemment pour le retrait qui est encore plus rapide.


Conclusion:

Un classique tout simplement indémodable. N'hésitez pas à le mettre quelques fois à la maison pour vous assurer que vous ne vous emmêlez pas les pinceaux et que les tours de cuisses ne sont pas mis à l'envers. Avec son poids légers et ses cinq points de portage de matériel, il vous suivra aussi bien en via ferrata qu'en escalade ou pendant vos sorties alpinisme. Voyez par vous même sur mes photos !

Pour qui ?

À tous ceux qui cherchent un baudrier, largement acclamé par la communauté et utilisable sur tous terrains

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire