Avis Black Diamond Distance Carbon FLZ 2018

1 avis Black Diamond Distance Carbon FLZ.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
gizmoz

Des bâtons très légers et qui prennent peu de place.

Avis sélectionné
Profil du testeur : 22 ans | 1,64m | 52kg | Avancé | Grenoble
Acheté : 120€ en ligne
Conditions du test : Nombreuses randonnées et trekking en montagne sur terrains plus ou moins difficiles.

Points forts

Pliage en trois brins
Légèreté
Ergonomie des poignées

Points faibles

Onéreux
Dragonnes inconfortables
Mal adaptés à la neige

Facilité d'utilisation :

Le principal point fort de ce modèle de bâtons de randonnée est le pliage en trois brins. Selon la taille choisie, ils mesurent entre 34 cm et 40 cm une fois repliés, ce qui rentre aisément dans un sac de randonnée ou de trek. Ceci est très pratique si vous comptez prendre l’avion avec vos bâtons ! Contrairement au système de serrage par visse, le système FlickLock® garantit un serrage sûr et efficace. Il permet de régler la hauteur des bâtons avec précisions, même quand vous vous trouvez entre deux tailles (des bâtons similaires sans réglage de taille sont aussi disponible chez Black Diamond).

Les bâtons ne sont pas vendu avec des rondelles pour la neige. Il est possible d’acheter des rondelles supplémentaires mais celles-ci ne sont pas vraiment ajustées pour ces bâtons. Ce modèle est donc adapté seulement à la saison estivale et ne conviendra pas pour des randonnées en raquettes à neige.

Légèreté :

Ce modèle est l'un des plus légers du marché (environ 360 g la paire). En effet, étant constitué de fibre de carbone, il est bien plus léger que ceux en aluminium. Le carbone est réputé comme étant moins solide que l'aluminium mais après plusieurs années d'utilisation, ma paire est encore en excellent état. Néanmoins, elle ne serait peut-être pas recommandée pour une personne plus lourde ou portant de très lourdes charges.

Confort :

Les poignées sont bien pensées et la mousse EVA recouvre une assez grande partie du bâton pour ne pas avoir à le régler à chaque fois que l'on entame une descente. La construction de la mousse permet aux mains de respirer et l'ergonomie de la poignée permet différents types de préhensions. Les dragonnes sont cependant très inconfortables : un frottement des scratchs sur le dessus des mains à lieu lorsqu'on randonne.


Pour qui ?

Le randonneur qui recherche des bâtons très légers et pliables en trois brins.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire