Avis Petzl Grigri+ 2019

8 avis Petzl Grigri+.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
@DrSimon

La fiabilité du GriGri à mettre entre (presque) toutes les mains

Avis sélectionné
Profil du testeur : 31 ans | 1,81m | Avancé | Paris
Acheté : 84€ en ligne
Conditions du test : En salle. (J'espère bientôt en extérieur.)

Points forts

- Système antipanique.
- Bouton de réglage adaptant au type de grimpe (en tête vs en moulinette).
- Belle finition.
- Esthétique.

Points faibles

- Sensibilité du système antipanique.
- Moins à l'aise avec des cordes de gros diamètre, parfois disponible en salle (d'où une difficulté à donner du mou de façon fluide).

Concernant la démarche quant au choix du modèle d'assureur :

Au moment de l'acquisition d'un système d'assurage pour une pratique en salle, plusieurs choix se sont présentés pour moi :

- un système comme le Verso de Petzl, celui que j'utilisais habituellement, dont j'apprécie la robustesse, la simplicité, la légèreté mais aussi l'implication que cela implique au moment d'apprendre (ou d'enseigner) la technique d'assurage de base à de nouveaux partenaires de grimpe moins expérimentés ;

- un dispositif avec freinage assisté : je possède le Revo de Wild Country qui présente l'avantage de sa facilité d'utilisation pour gaucher comme droitier (ma partenaire d'assurage étant gauchère, c'est appréciable) mais parfois assez lourd et avec un blocage peu sensible de sorte que l'on peut "voler" un peu avant d'être retenu. Je souhaitais donc une alternative et j'ai beaucoup hésité entre le GriGri de Petzl et le Birdie de Beal dont certaines critiques ont vanté le finition et la souplesse à donner du mou.

Finalement, mon choix a retenu le GriGri+ pour deux raisons : sa notoriété qui fait que de nombreux grimpeurs savent l'utiliser (or, au moment de trouver un partenaire ou lorsque l'on grimpe en groupe avec plusieurs personnes, on est plus rassurés de savoir que l'assureur a déjà eu l'outil entre les mains) et les éléments de sécurité offerts.

Parmi mes critères, la sécurité était le top pour plusieurs raisons : d'abord, parce que je grimpe avec des partenaires de niveau varié, plus ou moins à l'aise à l'idée d'assurer, et que je souhaitais leur permettre d'être plus confort avec un système offrant une assistance au freinage et me concernant plus serein à l'idée d'être assuré avec un tel système. Je comprends parfaitement l'argument de certains qui vise à responsabiliser les grimpeurs en mettant en avant des assureurs type Verso qui impliquent une bonne acquisition des règles d'assurage et une concentration soutenue de l'assureur, surtout lorsque l'on assiste à certains comportements clairement irresponsables en salle avec des systèmes à freinage assisté qui conduisent à des assureurs lâchant la corde de vie. Pour autant une sécurité supplémentaire est bienvenue puisqu'une erreur d'inattention peut arriver à tous, même aux plus vigilants (mettre "ceinture et bretelles" me paraît opportun lorsqu'il s'agit de sécurité sur une pratique pouvant conduire à des catastrophes en cas d'accident). Ensuite parce que cette sécurité permet aussi au grimpeur d'être plus à l'aise et libéré dans son ascension lorsqu'il se sait secondé par le dispositif d'assurage, donc au final que l'accessoire permet de mieux se concentrer sur sa grimpe.

Concernant le GriGri+ de Petzl :

Il s'agit d'un dispositif qu'on ne présente plus, le GriGri est le plus ancien sur ce marché, une valeur sûre (ce qui ne doit pas empêcher de regarder les innovations potentielles des autres fabricants) et sa notoriété le rend facilement utilisable avec différents partenaires qui l'ont eu entre les mains. Le dispositif d'assurage doit être là pour faire le job et en même temps se faire oublier dans son utilisation pour permettre de se concentrer sur la grimpe en elle-même.

Il existe sur le GriGri+ deux évolutions (outre la manette plus longue que sur le premier GriGri mais qui a été mise à jour sur l'actualisation du GriGri simple aussi) : un système anti-panique qui consiste à bloquer automatiquement la came si, lors de la descente, la manette est tirée excessivement en arrière pour libérer la corde (donc trop vite). Le postulat est que ce geste serait celui potentiellement réalisé par un assureur qui "paniquerait" : en y réfléchissant, ça ne m'a pas paru évident en situation, et le système s'est plus souvent bloqué seul parce que très sensible lors d'une descente un peu rapide mais contrôlée. Pour le désenclencher, il faut ramener la manette en position neutre ou tirer encore plus à fond sur celle-ci.

Le deuxième élément est la possibilité de régler l'intensité du ressort avec un bouton (blocable) selon que l'on assure un grimpeur qui monte en tête ou en moulinette, de façon à pouvoir dans le premier cas donner du mou plus facilement avec une corde qui coulisse mieux. C'est assez réussi, on sent bien la différence de sensibilité au passage de la corde entre les deux positions.

À l'utilisation, le principal inconvénient a été celui de la difficulté à parfois donner du mou pour l'assureur, particulièrement avec des cordes de diamètre un peu grand comme celles mise à disposition en salle.

Sinon, la finition du produit est sans remarque : c'est solide, pas excessivement lourd et accessoirement "made in France" pour l'économie locale!

Au total : le GriGri est un classique, une valeur sûre, et sa notoriété ne doit pas le desservir parce qu'elle est méritée. Il remplit le job, apporte un vrai complément de sécurité dans sa version +, à un coût qui se justifie pour une utilisation plus sereine avec des grimpeurs de niveaux hétérogènes.

Pour qui ?

Pour tous les grimpeurs un peu paranos concernant la sécurité. Si l'on apprend à assurer, privilégier un système sans assistance au freinage (type Verso) pour acquérir la technique de base, fondamentale, mais ensuite ne pas hésiter à investir dans un GriGri pour le bénéfice sécuritaire. La différence entre le GriGri+ et le GriGri ne se justifie pas forcément au moment de l'achat, particulièrement pour des grimpeurs avertis où le GriGri semble suffisant.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire