Avis Petzl Grigri+ 2019

3 avis Petzl Grigri+.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.

Bon pour tous, mais surtout idéal pour les vrais débutants

Avis sélectionné
Profil du testeur : 36 ans | 1,70m | 62kg | Avancé | Servoz
Acheté : 83€ en magasin
Conditions du test : Salle et grande voie, 1 année d'utilisation en alternance avec des Reverso, Revo, Mega Jul...

Présentation :

A force d'entendre tout et son contraire sur les différents appareils d'assurage, j'ai entrepris de faire un comparatif, en me laissant le temps de bien les prendre en main pour être fiable, comprenant les suivants : Petzl Reverso, Mega Jul d'Edelrid, Wild Country Revo et le Petzl Grigri+ qui nous intéresse ici.

Celui-ci est donc l'évolution de l'évolution du classique de chez les classiques : le Grigri+ !

Avec pour se démarquer de ses prédécesseurs (toujours disponibles par ailleurs) : un bouton spécifique permettant d'optimiser l'appareil pour l'assurage d'un grimpeur soit en tête, soit en moulinette (des pictogrammes sont présents pour visualiser le mode choisi), et un système anti-panique, le levier de descente se désengageant lorsque qu'il y a trop de tension sur celui-ci (ce qui se produit quand on redescend le grimpeur trop vite).


Découverte :

Lorsqu'on le prend en main, on sent bien la qualité habituelle de chez Petzl : le produit pèse son poids (relatif) et on ne sent pas de jeu dans les éléments mobiles.

Sur cet appareil, on retrouve le schéma de mise en place de la corde, pour ne pas se tromper.

A ce sujet, une erreur de sens de montage de la corde et un assureur qui compte sur le Grigri+ pour faire le boulot pendant qu'il s'occupe d'autre chose (ce qui se voit parfois au pied des voies...), et c'est l'accident grave assuré : aucun blocage !

Les cordes (à simple uniquement) sont acceptées entre 8.5 et 11 mm, donc pas de restriction à ce jour sur son utilisation, car c'est tout le panel de ce qu'on retrouve en général dans les mains des grimpeurs.

Pour une première utilisation, je conseille fortement la lecture de la notice fournie, qui donnera de précieux conseils sur la manière d'utiliser correctement l'appareil (et éviter les blocages intempestifs quand le grimpeur en tête veut récupérer de la longueur de corde pour clipper la dégaine).


Utilisation :

Contrairement aux autres systèmes d'assurage, le Grigri+ impose de l'utiliser avec la corde de retenue dans la main droite, et la main gauche pour donner du mou ou utiliser le levier. C'est le cas pour tous les appareils de ce type, comme le Camp Matik, ou le Birdie de chez Béal, donc rien d'exceptionnel, mais peut-être que les gauchers habitués à utiliser un autre système d'assurage pourraient être gênés, au moins pour les premières séances ? (si c'est votre cas, n'hésitez pas à partager votre expérience en commentaire, ça m'intéresse !)

C'est un appareil que j'utilise de temps en temps, et surtout pour le travail en moulinette.

L'option idoine (qui peut également se bloquer pour ne pas changer simplement de mode, par exemple lorsqu'on le met entre les mains d'enfants) complique sérieusement la tâche pour donner du mou (mais ne l'empêche pas), ce qui fait qu'il n'y a plus qu'à ravaler la corde au fur et à mesure que le grimpeur monte.

S'il fallait le redescendre un peu pour repasser un mouvement par exemple, et bien il suffit de tirer le levier prévu pour la descente, jusqu'à l'endroit prévu.

Pour l'assurage d'un grimpeur en tête (une fois l'option "grimpeur en tête" sélectionnée), on se fait tous à un moment coincé par le blocage automatique pour peu que le grimpeur tire un peu sur la corde.

Il est important de bien comprendre les manipulations possibles pour donner du mou, et il en existe (pour moi) 2 : lors de la grimpe, on aliment le tube en entrant la corde de retenue dans le tube (tant qu'il n'y a pas de tirage par le haut, la corde coulisse), ou bien on pose l'index sur la partie prévue pour ça sur la droite de l'appareil, et le pouce sur le dessus (voir photo), il n'y a plus qu'à tirer main gauche sur la corde côté grimpeur et ça sort (presque) tout seul.

Le blocage qui fait effet trop rapidement est souvent reproché aux Grigri, mais lorsqu'on a compris son fonctionnement, c'est une remarque qui n'a plus lieu d'être.

Pour redescendre le grimpeur, le Grigri+ possède un levier avec une fonction anti-panique : si on va trop vite, la tension désenclenche le levier, et le blocage fait effet. Il suffit de lâcher le levier pour le ré-enclencher, et on recommence, parfois plusieurs fois, jusqu'à l'atterrissage du grimpeur. C'est un coup à prendre, différent pour chaque grimpeur de poids différent, mais on arrive assez vite à faire une descente d'une seule traite sans blocage.

A noter que de manière exceptionnelle, il existe toujours le mode panique : le levier peut être tiré à l'envers au maximum, et en appuyant dessus, il n'y a plus aucun blocage qui intervient. Petzl (à juste titre) indique que ce cas doit resté très exceptionnel, et je ne conseille pas de montrer cette possibilité à une personne qui effectue un premier assurage avec le Grigri+.

Le point un peu plus délicat avec cet appareil, est que l'assurage dynamique ne peut être effectué que physiquement par l'assureur : en effet, impossible de laisser filer la corde, ça bloque. Cela peut être limitant pour une chute intervenant assez haut au-dessus d'un toit, même si un assureur expérimenté saura mettre en place le comportement nécessaire.


Bilan :

C'est l'appareil de confiance par excellence, avec un blocage automatique qui arrive très vite lors d'une chute.

Ce n'est pas toujours l'idéal, mais lorsque je monte la corde jusqu'au relais pour un grimpeur débutant, c'est celui que je lui mets entre les mains, car je sais qu'il autorise des erreurs d'assurage et que je serai arrêté au plus tôt en cas de chute, ce que je peux apprécier au-dessus d'une vire !

Un peu d'entraînement est nécessaire pour bien l'avoir en main, mais quand c'est fait, il n'a rien à envier aux autre systèmes (sauf le filage de corde !).

Pour résumer, là où le Grigri+ se démarque des autres, c'est que c'est vraiment l'appareil d'assurage de la "1ère séance".

Pour les suivantes, c'est selon les affinités !

Pour qui ?

Pour tous les assureurs, mais particulièrement lors des séances découvertes
9/10

Points forts

- sécuritaire
- fiable
- facilite l'apprentissage par les "erreurs" qu"il permet sans conséquences

Points faibles

- un peu cher
- demande de la pratique assurer correctement

commentaires

1 commentaire

Benjamin Saint-Martin
Statut : Confirmé
inscrit le 30/09/19
Précision : je viens par hasard de trouver une vidéo Petzl indiquant la manipulation du Grigri pour les gauchers : il suffit pour donner du mou de passer l'index de la main gauche sous l'axe de rotation du levier, ce qui équivaut presque à l'emplacement prévu à droite ! :)
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire