Avis Climbing technology Alpin Up 2016

2 avis Climbing technology Alpin Up.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Trunet

Ultra polyvalent mais pas parfait

Avis sélectionné
Profil du testeur : 42 ans | m | Avancé | Labenne
Acheté : 86€ en magasin
Conditions du test : Escalade Grande voie

Climbing technology Alpine-Up 2016

Voilà un appareil qui sur le papier a tout pour révolutionner le monde des assureurs/descendeurs. Il cumule les avantages d’un reverso et d’un grigri, le tout pour deux cordes, donc utilisable en grande voie avec corde à double. C’est prometteur, je l’ai donc utilisé durant deux ans, en SAE, en couenne, et évidement en grande voie.

Qualité de fabrication

Sans être superlative, c’est bien pensé, bien construis. La première chose que l’on remarque c’est qu’il est encombrant ! Son poids de 160g reste gérable c’est plus léger qu’un grigi (220g) mais deux fois plus lourd qu’un ATC guide.

Utilisation

Il y a deux positions le mode click-up qui bloque la corde en cas de chute du grimpeur, comme le ferai un grigri et le mode Dynamic, permettant de dynamiser la chute du grimpeur, comme avec un reverso. Une poignée permet de libérer la corde comme sur le grigri.

Il faut quand même un certain temps d’adaptation pour s’y habituer, c’est moins intuitif mais on y arrive quand même assez vite.

En SAE c’est l’enfer

Le premier test de mon Alpine-Up a lieu dans ma salle préférée. Ce test a bien failli être le dernier. En effet, il s’est rapidement révélé quasi-inutilisable. Les vielles cordes du club, ne passent pas ou très mal dedans, pour redescendre mon grimpeur cela a était l’enfer, et il pesait plus de 80kg. Il est donné pour des cordes à simple de Ø 8,9/10,5 mm, avec des cordes un peu usées de 9,8 c’est déjà très compliqué.

Bref inutilisable dans ma salle de grimpe.

En couenne

J’ai du mal à croire que CT se soit loupé à ce point, alors je décide de donner une seconde chance à l’Apline-up en falaise. Cette fois avec une corde unicore Ø 9,4. C’est nettement mieux.

Toutefois débloquer la corde après un vol n’est pas si facile que ça.

En grande voie

Les cordes à doubles, plus fines lui correspondent mieux. C’est assez clairement là qu’il sera le plus utile. Mon amie, qui m’assure avec l’Alpine-up directement attaché à un point du relai, trouve que c’est un peu plus compliqué de donner du mou ou de ravaler qu’avec un reverso. Lorsque j’assure en grande voie, j’ai l’Alpine-up au baudrier et avec des cordes à double je trouve cela très fluide et parfaitement fonctionnel.

Pour assurer un second c’est la même chose qu’avec un reverso : Ça passe très bien. Là ou c’est super pratique c’est pour débloquer un second.

Descente en rappel,

On retrouve le cotés autobloquant du Grigri, mais sur deux cordes !! C’est fluide et vraiment bien pensé. Il est du coup possible de se passer d’un autobloquant.

Cela dit, il y a un gros problème, en fonction du mousqueton utilisé, il arrive que ça ne bloque pas plus qu’avec un reverso, ou a l’inverse que ça bloque trop. Il faut vraiment utiliser le mousqueton livré avec, à savoir le mousqueton HMS Concept SGL HC, que je ne trouve d’ailleurs pas pratique du tout.

Autre point, il chauffe vite et si on a tendance a envoyer des gros rappels rapidement, il vaut mieux mettre des gants !!

Remontée sur corde

En dépannage/secours, il sera toujours mieux qu’un vieux ficelou, mais je le trouve bien moins pratique qu’un reverso et surtout qu’un grigri.

Tête de mouflage

C’est clairement une mauvaise idée, c’est infernal à gérer. Nous avons testé à l’entrainement sur un glacier facile, c’est compliqué au possible. A éviter.

Bilan

Clairement voici le système le plus polyvalent du marché et de loin. Il permet absolument de tout faire. Tout ce que l’on peut faire avec un reverso ou un grigri on peut le faire avec l’Alpine-up, mais en plus ce dernier est utilisable en corde à double !!

Malgré cette prouesse de CT faut-il franchir le pas ? c’est à vous de voir. Il me semble que si on ne doit en avoir qu’un, l’Apine-up est en pole position.

Personnellement je suis resté au couple ATC guide / Grigri, en fonction des situations je prends l’un ou l’autre. L’encombrement d’une part, mais surtout le fait qu’avec certaines cordes/mousquetons cela passe très mal, et il faut bien le dire la force de l’habitude, tout ça fait que je n’ai pas franchis le pas. Un grimpeur qui n’aurait connu principalement que ce système aurait peut-être un autre avis.

Pour qui ?

Grimpeur
6/10

Points forts

Ultra polyvalent

Points faibles

Moins pratique qu'un grigri ou qu'un reverso,

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire