franchouille
franchouille
franchouille
Statut : Confirmé
inscrit le 31/05/16
98 messages
Matos : 17 avis
Ya des bâtons chez Chulanka qui sont vraiments pas cher et ont l'air interessants en terme d'encombrement.
Par contre pour ton besoin, pas dit que les bâtons soient indispensable, y'a qu'un moyen de le savoir c'est d'essayer sans...
DDN
DDN
DDN
Statut : Expert
inscrit le 01/07/18
74 messages
Activités : 22 avisMatos : 48 avis
Question de nioub : vous parlez de bâtons télescopiques type rando / trek, de vrais bâtons de marche nordique avec un gantelet ou d'un hybride des deux ?
franchouille
franchouille
franchouille
Statut : Confirmé
inscrit le 31/05/16
98 messages
Matos : 17 avis
Ni l'un ni l'autre, les télescopiques sont trop encombrants une fois pliés, les monobrins sont légers mais posent trop de problèmes à mon sens pour la descente.
Les bâtons de trail sont pliables, avec ou sans gantelets
DDN
DDN
DDN
Statut : Expert
inscrit le 01/07/18
74 messages
Activités : 22 avisMatos : 48 avis
OK merci pour ta réponse, je vais me renseigner
bendufff
bendufff
bendufff

inscrit le 24/09/18
8 messages
Salut !
Pour les bâtons, j'en ai des télescopiques (black diamond de base pas trop chers) qui font le boulot, je le avais achetés surtout pour la rando en montagne quand j'avais à le fiston sur le dos. Je les ai testés en trail, ils sont pas mal (un peu lourds une fois dans le dos lorsque l'on court vite...).
La mode pour le trail a l'air d'être les bâtons "3 brins démontables". En quoi Est-ce mieux ? Peut-être un peu moins long mais du coup moins simples à accrocher sur le sac non ? plus rapides à monter car moins de réglages ? mais justement, moins de réglages possibles et ça prenait pas trop de temps avec les télescopiques... Plus légers ? ça doit surtout dépendre du bâton en lui-même...

Quels sont vos avis ?
Misanthrope
Misanthrope
Misanthrope
Statut : Expert
inscrit le 27/06/17
110 messages
Activités : 20 avisMatos : 58 avis
Les 3 brins se plient et se deplient en un clin d'oeil, et sont beaucoup plus léger, notamment les bâtons a taille fixe.
Voilà leurs gros avantages pour le trail. Pour avoir les deux, il faut reconnaître que les 3 brins sont une sacré évolution dans ce domaine.
bendufff
bendufff
bendufff

inscrit le 24/09/18
8 messages
OK.
Merci de la réponse.
franchouille
franchouille
franchouille
Statut : Confirmé
inscrit le 31/05/16
98 messages
Matos : 17 avis
L'évolution des bâtons de trail suit aussi l'évolutions des sacs.
Les sacs classiques sont assez long, le portage de bâtons en diagonale ou en vertical demande alors souvent des bâtons d'une taille minimum.
Les sacs type veste plus récents se portent très haut sur les omoplates et descendent peu dans le dos, ils permettent de porter des bâtons plus courts repliés en dorsal mais surtout ils permettent bien souvent de porter les bâtons devant, que ce soit sous les aisselles ou en travers de la poitrine.
Ces portages devant étant plus simples a utiliser sans dépose du sac c'est la tendance vers laquelle vont les fabricants de bâtons et de sacs
bendufff
bendufff
bendufff

inscrit le 24/09/18
8 messages
ok, donc vieux sac, vieux bâtons et sac moderne, bâtons modernes...
Je blague, mais merci de la réponse.
DDN
DDN
DDN
Statut : Expert
inscrit le 01/07/18
74 messages
Activités : 22 avisMatos : 48 avis
Merci pour moi aussi !
Olivier Bohrer
Olivier Bohrer
Olivier Bohrer
Statut : Confirmé
inscrit le 10/10/18
6 messages
Activités : 6 avis
Avant j utilisais pas de batons. Maintenant quasiment tout le temps. Par contre je ne les utilise qu'en montée et quand c'est raide. Tu gagnes en vitesse et en economie d'energie. Y a pas photo. Des que c'est roulant, je les garde dans les mains en les tenant au milieu (bien equilbrés, tu sens pas le poids). En descente, je les range toujours dans mon sac. J'utilise un sac Salomon de trail. Ceux avec des elastiques en bas et un tirant sur l'epaule opposée. Ca me permet de mettre mes batons dans mon dos, en travers, comme les skis de ski de rando sur les sacs de compet. J'ai des batons 4 brins (Gipron Mont Blanc, top) que je plie simplement en deux. Pas besoin d'enlever le sac pour les mettre et les recuperer. Ca me prend pas plus de 3 secondes à chaque fois. Donc aucun probleme pour faire souvent la manip' si le terrain est technique et que j ai besoin des mains. Je les utilise exceptionnellement en descente quand c'est long et que j'ai mal géré l'effort (je m'appuis). Mais on est dans une situation qu en general j'evite ! Bref, jamais sans mes batons !!!
Simon Trevisan
Simon Trevisan
Simon Trevisan
Statut : Gourou
inscrit le 03/07/18
6 messages
Activités : 7 avis
Pour ma part, je les utilise de moins en moins. Plus précisément, il me sont utiles que sur des sorties moyennes et longues (supérieur à 20kms avec plus de 1000D+). Dans les formats inférieurs, ils ne m'apportent pas grand chose et sont une contrainte de poids et de transport (mon système d'accroche du sac n'est pas optimal).
Dans tous les cas, je dirais que les bâtons doivent être utilisé en fonction de ton niveau et de ton besoin : si tu es capable de monter en courant 1000D+ sur 10km (pente moyenne), alors bâtons inutiles sur des sorties courtes, en revanche ils deviendront utiles au-delà de 2h de sortie !
Autre point important : utiliser correctement ses bâtons !!! Ce n'est pas des bâtons de marche nordique, ils ne sont pas là pour simplement fluidifier la gestuelle de marche. Ils sont là pour pousser : ne jamais déposer la pointe du bâton à plus de 20cm de l'avant des pieds car il est évident qu'ils ne servent à rien s'ils sont trop en avant !!! A la poussée il faut aller loin derrière, un peu comme si vous vouliez balancer les bâtons derrière vous (essayer de reproduire le geste des biathlètes)
Un truc qui vous permet de savoir si ça vous avez bien poussé : les courbatures aux épaules !!! Si vous en avez, c'est bon signe, vous avez bien poussé
Snarf31
Snarf31
Snarf31
Statut : Confirmé
inscrit le 17/08/20
9 messages
Matos : 2 avis
Un grand débat les batons.
Pour ma part je ne les utilise presque jamais en dessous de 60Km. Ils n'apportent rien si vous vous entrainez régulièrement et que vous courez sur un terrain qui n'est pas extrême (je parle de pentes inférieures à 15%).
Au delà on passe sur des terrains type Km vertical et la poussé supplémentaire offerte par la bonne utilisation des batons peut s'avérer utile.

Pour les distances au delà de 60km, je trouve que leur utilisation va apporter du confort au coureur. Le rendement est alors acceptable car la perte de temps pour les déplier et les plier n'est pas trop pénalisante compte tenu de le durée de la course.

Bien entendu, il faut les tester en conditions réelles et apprendre à les utiliser.
L'investissement est important.

Sportivement
Fabien
Olivier Bohrer
Olivier Bohrer
Olivier Bohrer
Statut : Confirmé
inscrit le 10/10/18
6 messages
Activités : 6 avis
Pour moi ce n est pas tant la distance que le terrain qui compte pour l'utilitè des batons. Là ou on peut courir, ca sert pas à grand chose, là ou c'est raide et ca court pas (et pas trop technique i.e. pas besoin des mains), pour moi y a pas photo : on economise des forces et on va plus vite (on pousse a fond sur les batons comme ca a ete dit avant). Il suffit d'ailleurs de regarder les chronos sur un VK avec ou sans batons, environ 1mn pour les meilleurs.
franchouille
franchouille
franchouille
Statut : Confirmé
inscrit le 31/05/16
98 messages
Matos : 17 avis
Les bâtons demandent aussi de l'entrainement, il est intéressant de les emmener sur des sorties pas trop longues pour travailler la poussée sur les côtes et développer ce qui va avec avant d'aller sur du long.
Idem la manipulation des bâtons, la pose et la dépose sur le sac ça se travaille.

Un terrain ou j’apprécie d'utiliser les bâtons c'est aussi les côtes pas très raides type route forestière, même au trot, la poussée vient soulager et assister la course dans ces faux plats montants.