Avis Millet LTK ULTRALIGHT JKT M 2022

2 avis Millet LTK ULTRALIGHT JKT M.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 6,5/10
mart!

Bonne respirabilité, mais durabilité décevante ...

Avis sélectionné
Profil du testeur : 24 ans | m | Expert | Albi
Acheté : 180€ en magasin
Conditions du test : Test en courant, en randonnée ou en parapente et par différentes météos : du ciel bleu avec un gros vent à la pluie battante.
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés d'Outzer permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel de la part de meilleures marques afin de réaliser un test terrain détaillé. Cliquez ici pour participer vous aussi
Veste Millet LTK Ultralight JKT M

Points forts

- Respirabilité
- Légèreté
- Compacité

Points faibles

- Durabilité
- Imperméabilité
- Emplacement des poches

J’ai testé cette veste à l’occasion d’un test privé. Je remercie donc Outzer et Millet pour la sélection et l’envoi très rapide. 

J’ai donc testé cette veste en courant, en randonnée ou en parapente et par différentes météos : du ciel bleu avec un gros vent à la pluie battante. J’ai aussi pu la comparer à celles que j’ai déjà testées (la version trail de chez Décathlon à 70€, la Veste Storm 2 pro de chez Cimalp à 169€, R7 Shakedry de la marque Gore à 235€ et la R3 de la même marque à 135€). Le comparatif de ces vestes de trail est à la fin du test. 



De quelle veste parle-t-on ?

Voici donc la petite nouveauté de Millet dans le rayon « trail » :

Cette veste est d’abord vendue pour être « ultrarespirante », mais aussi pour être imperméable, grâce à la membrane Dryedge™ (exempte de PFC), développée par la marque.


A partir de là, on a :

- Une coupe dite « active », taillée assez proche du corps

- Une fermeture centrale avec zips étanches souples

- Des coutures thermosoudées

- Un bas et des poignets élastiqués

- Une poche capuche pour compresser la veste

- Des détails réfléchissants

- Des « trous » sous les bras pour l’aération.


Avec :

- Une imperméabilité annoncée à 15 000 mm

- Une respirabilité annoncée à 30 000 g/m²/24h


Fabriquée en Chine.

Je l’ai pesée à 160 grammes en taille XS.



Test terrain :

Ce qui m’a frappé en la recevant, c’est sa matière ultra légère et assez particulière : on dirait une veste coupe-vent, mais pas imperméable, et surtout : elle est presque transparente ! Il me tarde donc de l’essayer dans le vent et sous la pluie (il faut juste l’attendre celle-là !)

En l’enfilant, je suis positivement surpris par sa coupe : elle taille parfaitement. La veste est plutôt esthétique et tombe parfaitement au niveau des manches et du bassin et les élastiques présents sur les poignets et le bassin sont parfaits : ni trop peu, ni trop tendus. La coupe est ajustée, ne laissant pas le loisir de porter une doudoune dessous (en même temps, ça n’est pas le but !...) 

Le tissu est assez agréable à porter ; il n’est pas collant comme sur d’autres vestes imperméables, mais il laisse transparaitre les vêtements portés sous la veste : il faut aimer ! La capuche est assez large et n’épouse pas parfaitement la forme du visage tout en étant assez couvrante quand même.

Le tissu en lui-même est ultra light : j’ai même de la peine à l’imaginer solide et imperméable : il faut donc la tester sous les grosses averses pyrénéennes !


En pratique :

J’ai eu l’occasion de tester la veste pendant des activités assez statiques où on ne transpire pas excessivement (parapente / rando). Son encombrement est mi-ni-mal. Elle rentre très facilement dans sa poche située dans la capuche pour tenir dans une main ! Difficile de faire mieux sur ce point : c’est quasiment la veste la plus compressible que j’ai testée.

De même, j’ai beaucoup apprécié son côté coupe-vent ; cela augmente vraiment la température ressentie.


Pendant l’effort/la course :

Commençons par les points positifs :

Cette nouvelle veste est très agréable à porter pendant l’effort : elle ne fait pas trop de bruit de frottements comme sur d’autres vestes. De même, sa respirabilité est un vrai atout et une réussite : Millet a eu la bonne idée de placer des ouvertures discrètes sous les bras ; un endroit où l’on transpire normalement pas mal et qui n’est normalement pas exposé à la pluie : c’est tout bête mais il fallait y penser ! La membrane en elle-même a plutôt une bonne respirabilité (sans doute la meilleure.. !) par rapport aux autres modèles que j’ai testés.


Points qui restent à améliorer selon moi…

En allant droit au but, l’imperméabilité du vêtement n’est pas formidable… Cela peut être difficile à déterminer quand on court sous la pluie et qu’on transpire : on ne sait pas si on est mouillé de l’intérieur ou de l’extérieur. La veste n’a donc pas échappée au test de la grosse averse sans trop bouger, et là, c’est sans appel. L’humidité traverse bel et bien la membrane au bout de quelques temps (entre 15 et 30mn selon l’intensité de la pluie). Bon, ce n’est pas pire que sur d’autres modèles testés mais cela reste à parfaire.

Surtout quand on associe cela à la durabilité de la veste : au bout de la troisième sortie (une sortie trail d’une demi-journée avec un sac de trail chargé à 2-3kg), je me retrouve avec 2 micro-trous au niveau du flanc droit qui frottait avec la boucle du sac. Vraiment dommage pour une veste à 180€. J’attends de voir le reste sur la durée mais j’ai simplement utilisé la veste dans son usage normale ; à voir avec les autres testeurs.

Enfin, je regrette l’emplacement des poches : c’est bien pour mettre des choses légères (type mouchoirs ou autre). J’aurais préféré une poche poitrine, plus pratique pour mettre un smartphone ou des clés, ça bouge moins.


Voilà donc un petit comparatif très subjectif (/5) des différentes vestes trail que j’ai testées :

  • Coupe / Accessoires :

      Millet LTK ultralight : ****

      Evadict veste trail : ****

      Cimalp Storm 2 Pro : ***

      Gore R7 Shakedry : ****

      Gore R3 : ***


  • Imperméabilité :

      Millet LTK ultralight : ***

      Evadict veste trail : **

      Cimalp Storm 2 Pro : **

      Gore R7 Shakedry : *****

      Gore R3 : **


  • Respirabilité :

      Millet LTK ultralight : ****

      Evadict veste trail : **

      Cimalp Storm 2 Pro : **

      Gore R7 Shakedry : ****

      Gore R3 : ***


  • Légèreté / Compacité :

      Millet LTK ultralight : *****

      Evadict veste trail : ***

      Cimalp Storm 2 Pro : **

      Gore R7 Shakedry : *****

      Gore R3 : *


  • Durabilité :

      Millet LTK ultralight : *

      Evadict veste trail : *

      Cimalp Storm 2 Pro : *

      Gore R7 Shakedry : ***

      Gore R3 : **


  • Rapport qualité/prix :

      Millet LTK ultralight : **

      Evadict veste trail : ***

      Cimalp Storm 2 Pro : *

      Gore R7 Shakedry : **

      Gore R3 : ***



En conclusion :

Un bel effort de Millet pour cette nouvelle veste de trail sans PFC : elle est assez design, ultralight et extrêmement compacte. Sa respirabilité est aussi une vraie réussite. Cependant, j’ai été déçu par l’imperméabilité, et surtout par la durabilité de la veste… 

Pour qui ?

Aux traileurs soigneux qui veulent une veste homologuée ULTRA, légère et respirante.
6/10

Tests privés

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

2 commentaires
Misanthrope
Statut : Gourou
inscrit le 27/06/17
Activités : 20 avisMatos : 69 avis
Super ce retour :)
La durabilité est toujours quelque chose de suggestive sur les produits ultra light.... Il y a forcément moins de matières, mais c'est clair qu'au tarif indiqué, ça fait un peu mal au c**.....

(J'aime bien ton système de comparaison, pourrais je te l'emprunter sur mes futurs tests si j'ai à comparer aussi des produits? )
0
mart!
Statut : Gourou
inscrit le 15/10/20
Matos : 35 avis
C’est clair tu as entièrement raison... Une affaire à suivre !
Oui bien sûr pour le comparatif, au contraire ;)
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire