Avis Valandre bloodymary 2019

5 avis Valandre bloodymary.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9,6/10
TrekiT AEM

J'ai survécu pendant une nuit à -20°C, parole de frileuse !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | 1,64m | 56kg | Avancé
Acheté : 399€ en ligne
Conditions du test : Toutes météos, testé pendant des nuits allant de -20°C à 5°C, depuis bientôt 2 ans

Points forts

La forme anatomique
Les deux collerettes amovibles
L'ouverture dans toute sa longueur, par le bas ou par le haut
La qualité des matériaux utilisés
L'éthique et le SAV de la marque
Le choix de l'ouverture zippée (choix entre zip droit et zip gauche lors de l'achat)
La réalité des températures de confort annoncées

Points faibles

Le sac "filet" pour le stockage n'est pas hyper solide, la couture du côté a craqué (du fil, une aiguille, 15 minutes de temps et c'est réparé)
Le prix, si on n'est pas prêt à mettre ce qu'il faut pour avoir de la qualité

Ne me demandez pas comment une frileuse comme moi a fait pour se retrouver dans un sac de couchage -6° confort pour passer une nuit à -20°C... La confiance peut-être ?! 

Juste l'organisation, je pensais pas que les nuits dans la neige pourraient être si froides dans le Vercors... 

Je vais vous parler du Valandré Bloody Mary, un sac de couchage en duvet d'oie 800FP, donné pour -6°C confort, -12°C limite et -32°C extrême. 

Tout d'abord sachez que je suis tellement frileuse que je préfère porter quelques centaines de grammes de plus pour passer une nuit au chaud plutôt que l'inverse, donc sont poids de 1,18 kilos en taille M ne me choque pas. 

Une fois compressé, il prend une place de 7 litres ce qui est super intéressant ! Une fois sorti du sac, il se gonfle parfaitement en quelques minutes.

Il est vendu avec un sac de type "filet" pour un stockage limitant la compression et permettant son aération (même si le top est de le stocker entièrement déroulé), un sac de compression et 2 collerettes amovibles (une épaisse pour l'hiver et une moins épaisse).

Sur le site du vendeur, on peut trouver les caractéristiques de sa conception (ci-dessous). 

Matériaux :

- Tissus extérieur : 100% Polyamide Nylon 6-6 Mini-Ripstop 40,7 g/m2, traité DWR. Asahi-KASEI®

- Tissus intérieur : 100% Polyamide Nylon 6 40g/m2, traité DWR. Asahi-KASEI®

Garnissage : Duvet d'oie 95/5 (EU. 800 CUIN+)

- 18 compartiments pré-coupés de forme 100% anatomique

- Coupe tubulaire

- Capuche et collerette enveloppantes

- Système de colerettes amovibles

- Pied de forme trapézoïdale

- Bourrelet intérieur duveté le long du zip

- Ouverture droite ou gauche selon le modèle

Le garnissage en duvet est de 580g en taille S (longueur interne = 170 cm), 620g en taille M (LI = 185 cm) et 664g en taille L (LI = 200 cm). 

Du haut de mes 1m64, j'aurais dû prendre la taille S mais j'avais peur d'être à l'étroit, je me suis donc tournée vers la taille M qui est finalement trop grande pour moi... Je veillerai à prendre la bonne taille lors de mon achat futur d'un duvet 100% hiver réservé aux froides nuits dans la neige ! 

Donc, revenons à nos bergers comme disait le mouton... Je me retrouve à partir en itinérance pendant 2 jours et demi dans le Vercors, avec une première nuit en cabane et la deuxième nuit dans la neige, sous tarp. 

La première nuit dans la cabane était parfaite, il devait faire 5 degrés et une fois rentrée dans le duvet, ça a chauffé très vite et j'ai passé une bonne nuit semi-reposante, bercée par les ronflements de mes collègues. 

Deuxième nuit, là on passe aux choses sérieuses. Je décide de monter le tarp sous un arbre, parce que j'adore les arbres (et parce que j'ai pu monter des murs de neige pour m'isoler un peu plus de l'extérieur, et des ronflements des collègues mouéhéhé). 

Une fois l'abri monté, le matelas gonflé et le duvet sorti, petite balade de 45 minutes en raquettes pour se réchauffer et retour au camp pour se glisser dans le duvet tant que j'ai chaud. Un ami m'avait dit que son secret pour avoir chaud pendant la nuit, c'est de s'y glisser en tenue d'Adam, sans rien. 

Verdict : j'ai eu froid, et quand on a regardé le thermomètre le lendemain matin, on a compris... Il a fait -20 degrés ! J'étais très bien isolée du sol grâce à mon matelas Thermarest Neoair xlite woman regular, mais en position fœtale, j'ai eu bien froid aux genoux et en bas du dos. 

Après cette expérience quelque peu rafraîchissante, j'ai bien sûr eu l'occasion de tester ce sac de couchage dans les conditions qui sont prévues pour ce modèle. 

Pour des nuits allant jusqu'à -10°C, avec un sac à viande, il convient très bien et fait son taf (parole de frileuse). À partir de 0°C j'ai trop chaud pendant la nuit, mais en l'ouvrant et le mettant en mode couverture c'est parfait. 

Avant mon achat j'ai eu beaucoup de bons échos sur la marque Valandré, trois choses en particulier qui ont toute leur importance : ils ont un cahier des charges strict sur le prélèvement des plumes sur les oies, ils fabriquent en France et la résistance au froid annoncé est vraiment proche de la réalité (à l'inverse de certaines marques). 

Sur ces quasi deux années de test, je suis satisfaite de ce sac de couchage et Valandré a gagné ma confiance sur la qualité de cette catégorie de produit. Certes, les duvets de la marque sont souvent plus onéreux, mais pour moi c'est le prix de la tranquillité.

Je précise que ce Bloody Mary que j'emmène partout est parfois mis à rude épreuve, mais il ne s'est jamais déchiré et ne présente pas d'usure ou de défaut de fabrication. 

Un autre point positif qui donne envie de se tourner vers Valandré : la marque dispose d'un bon SAV qui propose des services tels que le lavage, les réparations et le regarnissage de votre sac de couchage. 

Attention spoiler ! Je compte bientôt tester un modèle de sac de couchage spécial hiver (#spécialfrileuse) qui fera bientôt l'objet d'un nouvel avis sur Outzer ;) 

Pour qui ?

Aux trekkeur(euses) qui recherchent un bon duvet 4 saisons, mais il n'est pas adapté à de trop fortes températures négatives en hiver, à moins que vous ne craigniez pas le froid. Si vous recherchez la qualité et l'éthique avant tout, c'est selon moi la meilleure marque française qui permet d'acheter un sac de couchage les yeux fermés (attention de ne pas vous cogner quand même^^).
10/10

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire